Cet avis de décès
a été partagé à partir de La Presse+

Édition du 26 avril 2016

Avis de décès

Hanna, Blake Thompson

Hanna, Blake Thompson

Montréal 1927 - 2016

Hanna, Blake Thompson, est décédé à Montréal le 16 avril, à l’âge de 88 ans, époux amoureux de Helen Budd. 

Il laisse aussi dans le deuil ses trois fils David (Diane), Jonathan (Sunsany) et Arnold, ainsi que ses petits-enfants Nicholas (Roxane), Jessica et Valerie. 

Né à Boston, sa mère Hope l’a élevé seule. Éduqué à Bowdoin College au Maine, il épouse Helen à Monroe, Connecticut, et ils décident de migrer à Montréal en 1950 pour poursuivre leurs études.

Beaucoup se rappelleront de Blake comme enseignant extraordinaire d’anglais au Collège Stanislas à Outremont entre 1952 et 1961, geste radical pour une institution parisienne d’embaucher un Américain. Recruté par Jean-Paul Vinet de l’Université de Montréal, il devient professeur au département de linguistique de 1957 à 1992. Il y établit le nouveau laboratoire de traduction simultanée, fonde des cours innovants en phonétique et à l’École de traduction puis dirige la revue Meta. Il travaillait à la pige en tant que traducteur simultané pour la Fédération canadienne des maires et municipalités, et la Canadian Broadcasting Corporation. 

Sa passion de recherche était la carrière de Denis Diderot et les encyclopédistes français du 18e siècle.

Grand voyageur, il menait sa jeune famille à travers l’Europe et l’Amérique en train, en paquebot et à bicyclette. Il adorait son Helen et leur mariage d’amour a duré 65 ans. 

Tristement atteint de Parkinson, il meurt tranquillement dans son sommeil. C’est une vie bien menée.

Service funéraire à Rosemere Memorial Church , le samedi 30 avril, suivi d’un lunch.

Les condoléances peuvent êtres envoyées au www.kanefetterly.com