Cet avis de décès
a été partagé à partir de La Presse+

Édition du 8 juillet 2015

Avis de décès

Roy, Claude C.

Roy, Claude C.

1928 - 2015

Claude C. Roy, O.C., O.Q., M.D., fils aîné de feu Joseph et Kathleen (Coote) est décédé paisiblement, le jeudi 2 juillet 2015 au Centre du cancer des Cèdres du CUSM, entouré de ses proches.

Né à Québec, il a complété ses études en médecine à l’Université Laval, a fait sa résidence à McGill et Harvard, et a complété sa formation en gastroentérologie au Colorado où il a ensuite été nommé professeur. En 1970, il est nommé professeur à l’Université de Montréal et poursuit sa carrière à l’hôpital Sainte-Justine où il occupe les postes de directeur au Centre de recherche de 1977 à 1982, de chef du Service de gastroentérologie de 1982 à 1991 et de directeur au Département de pédiatrie de 1991 à 1995. Après avoir été membre du Conseil de recherches médicales (IRSC) de 1989-1995, il occupe le poste de directeur des programmes de 1995-1999.

Mondialement considéré comme étant l’un des pionniers de la gastroentérologie pédiatrique, son manuel Pediatric Clinical Gastroenterology a longtemps servi de « bible » tant aux étudiants qu’aux spécialistes. Sa production médico-scientifique est exceptionnelle, autant par la qualité que par la pertinence à l’égard des stratégies de prévention, de diagnostic et de traitement des maladies gastro-intestinales, hépatiques et nutritionnelles de l’enfant. Sa présence dynamique au sein de l’hôpital Sainte-Justine/CHU Sainte-Justine a contribué à la transformation de cet établissement en un lieu où sont privilégiés l'avancement des connaissances et de la recherche. 

Il a été décoré officier de l'Ordre du Canada, ainsi qu'officier de l'Ordre national du Québec, et a été intronisé au Temple de la renommée médicale canadienne. En 1995, le premier Symposium international de gastroentérologie pédiatrique et de nutrition a lieu à Montréal en son honneur. De nombreux prix lui ont été décernés, dont le prix d'excellence Prestige 2015 de l'Association médicale du Québec. Ce prix souligne sa contribution majeure à l'avancement de la médecine et de la société dans les domaines humanitaire, éthique, scientifique et éducatif.

D’une curiosité intellectuelle et d’une rigueur sans borne, Claude était un amateur de musique classique, un lecteur assidu, ainsi qu’un grand sportif. Il a joué au hockey pour les Citadelles de Québec et le Rouge et Or. Il était toujours actif et prenait plaisir à pratiquer des sports avec sa famille, en particulier le ski, le vélo, le tennis et la voile. Un homme sociable et attachant, il était d’une grande générosité d’esprit et portait un intérêt sincère à tous ceux qu’il croisait. Au-delà de tout, l’amour et le dévouement qu’il avait pour sa famille étaient inestimables.

Il laisse dans le deuil son épouse Simone St-Germain, ses filles Sophie (Donald Nicholson), Brigitte (Jeff Mains) et Geneviève (Jeff Corrigan), ses petits-enfants Gabriel et Sarah Mains, Paul et Caroline Corrigan et Kimberly Nicholson, sa belle-soeur Rosine Lallement, épouse de feu son frère Roddy Roy, sa belle-soeur Marianne Ignacz, épouse de feu son frère Bernard Roy, plusieurs neveux et nièces, ainsi que de nombreux amis et collègues.

La famille recevra au Complexe Funéraire Mont-Royal le lundi 13 juillet 2015. Joignez-vous à nous pour une célébration de la vie de Claude qui aura lieu le mardi 14 juillet 2015 en l’église Saint-Léon de Westmount.

Au lieu de fleurs, des dons à la Fondation CHU Sainte-Justine seraient appréciés.