THE HOLY BODY TATTOO ET GODSPEED YOU ! BLACK EMPEROR

monumental, un classique contemporain

Le spectacle monumental, résultat d’une alliance entre la défunte troupe de danse Holy Body Tattoo et le groupe montréalais Godspeed You ! Black Emperor, revient sur scène.

Véritable classique de la danse contemporaine, monumental repart en tournée mondiale 10 ans après sa création. La pièce avait connu un succès critique et populaire à l’époque, mais il a fallu 10 ans aux producteurs pour trouver le soutien et le financement nécessaires afin de continuer l’aventure.

Les deux créateurs de monumental, les chorégraphes Dana Gingras et Noam Gagnon, en sont ravis.

« À l’époque, la production aurait dû continuer, mais ce n’était pas possible. Les producteurs ont travaillé pendant cinq ans rien que pour organiser cette nouvelle tournée qui peut s’arrimer à l’horaire fort chargé du groupe Godspeed », résume Noam Gagnon, qui dirige maintenant à Vancouver sa troupe Vision impure.

Dana Gingras, pour sa part, a créé la compagnie Animals of distinction, ici à Montréal.

« La pièce monumental représente un compendium de tout ce que l’on a fait avec Holy Body Tattoo. Quand je revois des vidéos de 2006, je me dis : “Wow on a fait tout ça !” Et probablement que le moment parfait pour présenter cette œuvre, c’est maintenant ! »

— Dana Gingras

La chorégraphie monumental traite de la perte de l’innocence, de l’abandon de la foi et des idéaux, de l’individuel versus le collectif. D’un monde en pleine course, haletant, névrotique.

« Le sujet touche à nos vies et à la façon dont nous l’expérimentons toujours 10 ans plus tard, croit Noam Gagnon. Nous vivons tous des angoisses physiques, le conformisme versus le non-conformisme. C’est une œuvre à propos de la difficulté de trouver sa voix et sa voie dans un monde technologique, dans une surcharge d’informations. »

GODSPEED

Si la chorégraphie reste essentiellement la même, les interprètes ont changé et la musique sera jouée en direct plutôt que sur bande enregistrée.

« Les membres de Godspeed sont très enthousiastes parce que c’est un processus nouveau pour eux, raconte Dana Gingras. Ils étaient un peu inconfortables au début, mais leur curiosité l’a emporté. »

« Les danseurs sont très heureux. Performer sur une musique en direct, c’est un grand privilège. Je suis jalouse d’eux. »

— Dana Gingras

Elle qualifie de « merveilleux » le fait de voir jouer les musiciens ensemble. « C’est comme entendre leur nouvelle musique. Nous allons utiliser certains éléments dans le spectacle. »

TOURNÉE 

La tournée de monumental a commencé en janvier à Vancouver et s’est poursuivie récemment à Adelaide, en Australie. Une vingtaine de personnes font partie du voyage qui s’arrêtera prochainement à Montréal avant de se poursuivre au moins jusqu’en septembre.

« Avec monumental, nous avons vraiment essayé de créer un œuvre qui a une résonance dans le monde qui nous entoure, estime Noam Gagnon. Nous avons créé un langage basé sur un sens de l’humanité à travers l’effort. C’est une invitation à aller plus loin, à sortir du moule des frustrations que nous pouvons vivre. »

Véritable rencontre de grands esprits, la pièce fait appel aux textes de la célèbre artiste visuelle américaine Jenny Holzer.

« À notre époque, une telle production semble un luxe, avoue Noam Gagnon, mais, en même temps, je crois que c’est nécessaire. Le monde a besoin de la voir, de la recevoir et d’y réfléchir. Ça parle de notre monde marchant sur un fil qui peut basculer à tout moment. Qu’est-ce qu’on fait une fois que tout a explosé, quand on est allé trop loin ? » 

Au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts les 11 et 12 avril ; à la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec le 15 avril

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.