Le PATRON VOUS RÉPOND

Question de @Florence_1553

Bonjour M.Molson, comment évaluez-vous nos jeunes cette saison. Mete et Kotkaniemi par exemple. Est-ce qu’il y aurait une possibilité de voir KK finir la saison autre qu’à Montréal???

Geoff Molson, Montréal, QC

Je pense que tout ce qu’on voit de KK, nous allons continuer à le voir à Montréal. Mais on ne sait jamais. Ça c’est une décision que Marc va prendre pendant la saison, mais de tout ce qu’on voit jusqu’à date, c’est un joueur important pour notre organisation et il joue très bien.

Question de @Johnmeragias (Instagram)

La performance de Ylonen, Romanov et Poehling au tournoi de l'IIHF change-t-elle votre vision de l'alignement pour l'année prochaine?

Geoff Molson, Montréal, QC

Merci pour votre question. Cela change-t-il ma vision de l’alignement pour l’année prochaine? J'espère bien, car nous souhaitons toujours que les jeunes joueurs arrivent et se lancent à la conquête de nouveaux postes. À ce stade, c’est vraiment à eux de prouver qu’ils sont prêts à passer à l’étape suivante. Tout le monde se présente au camp pour démontrer ce dont ils sont capables en souhaitant se tailler une place avec le grand club et s’ils ne le font pas, ils continuent de travailler pour essayer de le faire l’année suivante. Il ne fait aucun doute que les performances au Mondial junior cette année ont été incroyables et nous sommes vraiment fiers de tous les joueurs qui ont représenté les Canadiens de Montréal dans leur équipe respective.

Question de @Stephpoulin9 (Instagram)

Avec autant de jeunes joueurs prometteurs faisant partie de l’équipe ou du système, quelles mesures l’organisation prendra-t-elle pour s’assurer que ces espoirs de premier plan sont bien encadrés et disposent des outils nécessaires pour exceller sur et en dehors de la glace?

Geoff Molson, Montréal, QC

C’est une très bonne question. C’est probablement l’une des choses les plus importantes que nous faisons en tant qu’organisation. Dès que nous sélectionnons un joueur, le développement commence. Nous avons des gens partout en Amérique du Nord et même en Europe qui regardent les joueurs que nous avons sélectionnés, les aident et les guident tout au long de leur développement. Et puis, une fois arrivés à Montréal ou à Laval, ils ont encore plus de suivi et d’encadrement. Parfois, il s’agit de demander à l’un des joueurs les plus vieux de l’équipe de parrainer un joueur plus jeune. Lorsque vous regardez Kotkaniemi cette année, vous verrez un groupe de gars plus âgés l’aider réellement, car il n’a que 18 ans et est en plein développement. C’est une partie très importante de notre programme et nous voulons nous assurer que tous nos joueurs sont encadrés et développés correctement pour pouvoir devenir de grands joueurs dans la LNH.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.