Vestiaire sportif 

Lolë se lance dans le magasinage à domicile

Que ce soit une nouvelle forme de sport, un nouveau centre d’entraînement, une collection de vêtements ou un gadget électronique, plusieurs options sont offertes sur le marché afin d’agrémenter le quotidien des sportifs. Chaque semaine, notre journaliste met de l’avant une nouveauté dans le domaine du sport.

Recevoir un colis rempli de vêtements et accessoires chez soi, faire son choix et retourner le reste. Voilà le type de magasinage nouveau genre qu’offre l’entreprise Lolë avec son nouveau concept appelé « Boîte Lolë », offert depuis juillet exclusivement au Canada.

De plus en plus d’entreprises se tournent vers un modèle d’affaires d’abonnements pour la vente de leur produit. Les consommateurs intéressés s’inscrivent au service, puis reçoivent un paquet à la maison, à la fréquence de leur choix. Ce modèle d’affaires est couramment utilisé dans le domaine de l’alimentation, mais demeure rare dans l’industrie du vêtement.

En s’inscrivant à la Boîte Lolë, les clients remplissent leur profil en ligne en répondant à un questionnaire afin que l’entreprise connaisse leurs mensurations, mais aussi leurs goûts, leurs préférences et leurs habitudes de vie, afin de pouvoir leur envoyer des vêtements et accessoires appropriés. Une fois la boîte livrée, il ne suffit que de sélectionner les morceaux désirés et de renvoyer le reste. Des frais de stylisme de 25 $ sont prélevés pour chaque envoi, mais ceux-ci sont déduits dès qu’un morceau est conservé. Seul ce qui est gardé est facturé. Les retours doivent être faits en 14 jours, et les frais de livraison sont couverts par l’entreprise.

Grand choix d’articles

Parmi les articles proposés, on retrouve des leggings, des jeans, des robes et jupes, des chandails et camisoles, des vestes, des manteaux, des soutiens-gorges et des maillots de bain, et parfois aussi des accessoires comme des sacs à main ou sacs de sport. La fréquence de livraison peut être mensuelle, sinon tous les deux ou trois mois, ou sur demande seulement.

En faisant des études de marché, puis en observant la demande et les commentaires sur les réseaux sociaux, Lolë a constaté que les amateurs de la marque étaient prêts à un grand engagement envers celle-ci.

« Les amateurs de Lolë veulent commander plus souvent et ils veulent un effet de surprise, en plus de vouloir des nouveautés tous les mois. C’est un très beau défi pour nous de réussir à leur faire des envois sans répéter les produits. »

— Paul Errandonea, VP marketing numérique, chez Lolë

Par ailleurs, l’entreprise ne semble pas s’inquiéter du risque de cannibaliser les ventes de ses boutiques. Selon elle, le fait que les boutiques n’existent pas partout ouvre un marché pour les livraisons. De plus, l’abonné aux boîtes Lolë qui conserve une commande de 150 $ ou plus reçoit 20 % de rabais ; un autre avantage par rapport aux ventes en boutique.

L’abonnement aux boîtes Lolë est offert au Québec depuis juillet et sera déployé aux États-Unis et en Europe prochainement.

Notre expérience

Nous avons testé les processus d’inscription et de livraison de la Boîte Lolë. L’inscription s’est avérée simple et rapide. Les questions posées pour le profil sont détaillées et pertinentes, de sorte que nous sommes en confiance pour la personnalisation du contenu de la boîte. La livraison a été effectuée très rapidement (en quatre jours ouvrables après la commande). La boîte est arrivée en bon état, son contenu dans un emballage luxueux et invitant. Les produits offerts reflétaient réellement nos goûts et nos sélections. Les morceaux étaient variés, de la bonne grandeur et tous très attirants. Puisque les frais de 25 $ sont déduits dès qu’un article est conservé, le service devient gratuit si on compte faire un achat, alors pourquoi ne pas se gâter en recevant une sélection personnalisée chez soi ? Le concept nous a paru tout à fait pertinent.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.