Le salaire d’entrée chez Costco bondit de 15 %

Déjà reconnu comme un employeur généreux, Costco vient de revoir ses salaires à la hausse. Les emballeurs, par exemple, voient leur taux horaire minimum passer de 13 à 15 $ l’heure, un bond de 15 %.

« On a refait les échelles pour tous les postes. Tous les trois ans, on révise nos salaires. La dernière fois, c’était en 2016, alors on était [mûrs pour ça] », a détaillé à La Presse le porte-parole de l’entreprise, Ron Damiani.

À titre de comparaison, les salaires au Québec ont augmenté d’environ 2 % par année depuis trois ans, selon diverses sources citées par l’Institut de la statistique du Québec.

Chez Costco, un caissier au sommet de l’échelle salariale (après cinq ou six ans de travail en fonction du nombre d’heures travaillées) gagnait 26,60 $ l’heure. Le 4 mars, le taux horaire est passé à 28,25 $. En supposant une semaine de 35 heures, cela équivaut à plus de 51 000 $.

Les « adjoints aux caissiers » (emballeurs), également au sommet de l’échelle salariale, gagnaient 24,70 $. Ils sont passés à 26,35 $.

Tous les employés à taux horaire au sommet de l’échelle reçoivent aussi un montant forfaitaire (deux fois l’an) selon leurs années de service.

Actuellement, le salaire minimum au Québec est de 12 $, alors qu’il atteint 12,65 $ en Colombie-Britannique, 14 $ en Ontario et 15 $ en Alberta.

Les échelles salariales de Costco sont les mêmes d’un bout à l’autre du pays, précise M. Damiani. L’entreprise emploie 8500 personnes au Québec et 40 945 dans l’ensemble du pays.

Pas une réaction à la pénurie de main-d’œuvre

Même s’il y avait 6000 postes non pourvus de commis dans le secteur de la vente au détail selon le site de recrutement Jobillico, et ce, seulement au Québec, Costco affirme ne pas avoir de difficulté à trouver des employés.

« On n’est pas si touchés par la pénurie. On est un employeur recherché », dit Ron Damiani.

Ainsi, la hausse substantielle des salaires vise plutôt à « reconnaître le travail des employés », à maintenir un certain écart avec le salaire minimum et « à se différencier des autres employeurs ».

« On croit énormément qu’il faut offrir des salaires qui permettent aux employés de faire une belle vie et de redonner à la société. »

— Ron Damiani, porte-parole de Costco

Mouvement à la hausse aux États-Unis

Costco a également haussé les salaires de ses employés aux États-Unis. Le taux de base est passé de 14 à 15 $ US au début mars.

Alors que le taux de chômage y est au plancher, plusieurs entreprises ont augmenté leurs salaires depuis un an, rapportait il y a quelques jours le Wall Street Journal. Amazon paie désormais, au minimum, 15 $ l’heure et Walmart, 11 $. Target a pour sa part promis de faire passer son salaire minimum de 12 à 15 $ l’an prochain.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.