Tennis

« C’est l’un des matchs les plus excitants que j’aie joués contre n’importe quel joueur élite au cours des dernières années. »

— Novak Djokovic, qui est venu à bout du Russe Daniil Medvedev en trois manches à la Coupe de l’ATP. La finale, disputée dimanche, opposera la Serbie à l’Espagne, qui a éliminé l’Australie. Au menu : un affrontement royal entre Djokovic et Rafael Nadal. (D’après l’AFP)

Ski alpin

Une première victoire pour Corinne Suter

La régularité des performances de la Suissesse Corinne Suter au cours de la saison en descente lui a enfin valu une première victoire en Coupe du monde samedi, en Autriche. Malgré une piètre visibilité lors d’une épreuve retardée deux fois, Suter a négocié le parcours en 1 min 18,79 s et a devancé l’Italienne Nicol Delago de 29 centièmes de seconde. Michelle Gisin, également de la Suisse, a complété le podium. Elle a terminé à 98 centièmes de seconde de sa compatriote. L’Italienne Sofia Goggia, championne olympique de la discipline, s’est classée quatrième. L’Américaine Mikaela Shiffrin, meneuse au classement général de la Coupe du monde, n’a pas participé à la compétition. Roni Remme a été la meilleure des deux Canadiennes inscrites, avec une 42e place. Marie-Michèle Gagnon a terminé en 47e position, avec un temps de 1 min 22,77 s.

— Associated Press

Hockey

La séquence victorieuse du Rocket prend fin

Alex Lyon a repoussé les 35 rondelles dirigées vers lui pour réaliser son premier blanchissage de la saison et les Phantoms de Lehigh Valley ont battu le Rocket de Laval 2-0, samedi soir. Après avoir récolté cinq victoires de suite, le Rocket a baissé pavillon lors du deuxième d’une série de cinq matchs à l’étranger. Kyle Criscuolo a d’abord ouvert la marque pour les Phantoms alors qu’il restait moins de quatre minutes à faire en deuxième période. Tyler Wotherspoon a par la suite doublé l’avance des locaux en déjouant Keith Kinkaid d’un tir lointain. Le Rocket a perdu momentanément les services de Joe Cox, après qu’il eut été frappé au genou en deuxième période. L’attaquant est toutefois revenu au jeu au troisième tiers. Kinkaid a cédé à deux reprises devant 21 tirs. Les hommes de Joël Bouchard termineront leur séquence de trois matchs en trois jours dans trois villes différentes dimanche après-midi, alors qu’ils rendront visite aux Sound Tigers de Bridgeport.

— La Presse canadienne

Ski para-alpin

Et de trois pour Alexis Guimond

Après être monté sur le podium jeudi et vendredi à la Coupe du monde de ski para-alpin de Veysonnaz, en Suisse, Alexis Guimond a remporté la médaille d’argent en slalom géant, samedi. « Je me suis entraîné beaucoup en slalom géant cette année et j’ai vu les résultats dans cette course. J’avais un bon appui sur le ski. J’avais de bonnes transitions, a-t-il dit après la course. Il reste encore du travail à faire. Je veux juste continuer à m’entraîner fort pour réduire l’écart. » Au cumulatif, l’athlète de 20 ans originaire de Gatineau a accusé un retard de 2,9 secondes sur le gagnant de la catégorie debout, le Français Arthur Bauchet. Plus tôt samedi, Frédérique Turgeon n’a pas rallié l’arrivée en première manche dans la catégorie debout chez les femmes. Une perte d’équilibre a été coûteuse en fin de parcours pour la skieuse de Candiac. La Canadienne Molly Jepsen est montée sur la plus haute marche du podium.

— Sportcom

Slopestyle

Le Canadien Mark Hendrickson triomphe à Font-Romeu

Le Canadien Mark Hendrickson a remporté la médaille d’or de l’épreuve de slopestyle de Font-Romeu, en France, comptant pour le classement de la Coupe du monde. Hendrickson, un athlète de 21 ans originaire de Calgary, a enregistré un score de 86,30 points pour sa première victoire et son premier podium en carrière. Hendrickson a devancé le Suédois Jesper Tjader, auteur d’un score de 85,70 points. Cody Laplante, des États-Unis, s’est classé troisième avec un score de 83,45. Chez les femmes, Elena Gaskell a été la meilleure Canadienne avec une huitième place.

— La Presse canadienne

Ski alpin

Žan Kranjec remporte le slalom géant d’Adelboden

Grâce à une spectaculaire deuxième manche sur l’abrupte piste d’Adelboden, le Slovène Žan Kranjec est sorti victorieux de l’épreuve du slalom géant, samedi, et s’est hissé en tête du classement cumulatif de la discipline. Après s’être contenté du sixième temps lors de la première manche, Kranjec a fait stopper le chrono à 1 min 15,41 s lors de la seconde. Son chrono cumulatif de 2 min 27,90 s lui a permis de devancer le Croate Filip Zubčić de 29 centièmes de seconde. Le Français Victor Muffat-Jeandet et le Norvégien Henrik Kristoffersen ont terminé à égalité en troisième place, à 64 centièmes de seconde du vainqueur. Avec sa troisième place, Kristoffersen a repris le sommet du classement général de la Coupe du monde. Le Canadien Erik Read occupait le quatrième rang après la première manche grâce à un chrono de 1 min 12,38 s. Il a cependant dû se contenter d’un temps de 1 min 18,93 s lors de la seconde manche, pour un temps cumulatif de 2 min 31,31 s, soit 3,41 s derrière Kranjec, bon pour le 24e échelon.

— La Presse canadienne

Surf des neiges

Pas de Québécois en finale du slalom géant en parallèle de Scuol

Les planchistes québécois n’ont pas obtenu leur laissez-passer pour le tableau final du slalom géant en parallèle de la Coupe du monde de surf des neiges de Scuol, en Suisse. Arnaud Gaudet, qui a terminé en 33e place, a été le meilleur représentant du Québec samedi. L’athlète de 19 ans originaire de Montcalm souhaitait bâtir sur la 14e place qu’il avait obtenue lors de qualifications à Carezza, en Italie, en décembre dernier. Les mauvaises conditions avaient toutefois forcé l’annulation du reste de la compétition. Darren Gardner a obtenu le meilleur résultat canadien en finissant au 23e rang, tandis que Michael Nazwaski a terminé en 46e place. Les Québécois Sébastien Beaulieu et Jasey-Jay Anderson ont tous les deux été disqualifiés. Le Russe Andrey Sobolev a eu raison du vétéran autrichien Benjamin Karl en grande finale. Le trio québécois se dirigera vers l’Autriche afin de prendre part au slalom en parallèle de la Coupe du monde de Bad Gastein qui aura lieu mardi.

— Sportcom

Tennis

Andreescu fait une croix sur les Internationaux d’Australie

La Canadienne Bianca Andreescu ne participera pas aux Internationaux de tennis d’Australie, premier des quatre tournois du Grand Chelem de l’année, parce qu’elle n’est toujours pas rétablie d’une blessure à un genou survenue il y a un peu plus de deux mois.

Sixième joueuse mondiale, Andreescu a annoncé la nouvelle tôt samedi par l’entremise de deux gazouillis successifs sur son compte Twitter.

«  Ma rééducation va bien, je me sens mieux et plus forte chaque jour, mais après avoir discuté avec mon équipe et à la suite de la recommandation des médecins, les Internationaux d’Australie ont malheureusement lieu trop tôt dans mon processus de rééducation. 

« Ç’a été une décision très difficile à prendre parce que j’aime jouer à Melbourne, mais je dois respecter le programme de récupération pour mon genou et mon corps. »

Avant d’annoncer son forfait des Internationaux d’Australie, Andreescu avait également décidé, peu avant Noël, de faire l’impasse sur le tournoi d’Auckland, actuellement en cours. C’est à ce tournoi, l’an dernier, que Andreescu avait commencé à se faire remarquer en subissant la défaite en finale contre l’Allemande Julia Görges.

Andreescu, qui devait être la cinquième tête de série du simple féminin à Melbourne, s’est blessée au genou gauche lors de son deuxième match de la phase de groupe des Finales de la WTA contre la Tchèque Karolína Plíšková, à la fin d’octobre.

« J’ai fait un pas bizarre sur un retour, avait expliqué Andreescu après le match. J’ai entendu mon genou craquer. C’est comme s’il avait tourné vers l’intérieur. Par la suite, quand je voulais y mettre un peu de pression, ça m’ennuyait vraiment. Je pouvais à peine plier mon genou. Toutefois, je me suis battue contre la douleur autant que j’ai pu. À un certain moment, une athlète doit dire “stop” et écouter son corps. C’est ce que j’ai fait. »

Autre ennui de santé

Pour la Canadienne de 19 ans, devenue la coqueluche du sport au pays en 2019, il s’agit d’un nouveau contretemps lié à sa santé. En mars dernier, quelques jours à peine après un triomphe spectaculaire au tournoi d’Indian Wells – le premier de sa carrière sur le circuit de la WTA –, Andreescu avait dû abandonner lors d’un match de quatrième tour de l’Open de Miami à cause d’une blessure à l’épaule droite.

Environ deux mois plus tard, cette même blessure l’avait aussi forcée à se retirer des Internationaux de tennis de France avant même de jouer son match de deuxième ronde.

Après avoir aussi fait impasse sur la saison sur l’herbe, Andreescu a réalisé un retour spectaculaire en remportant la Coupe Rogers, dans ses terres torontoises, quand l’Américaine Serena Wiliams a abandonné à cause d’une blessure après le quatrième jeu du match.

Environ un mois plus tard, elle semait la frénésie au Canada en battant de nouveau Williams, cette fois en finale des Internationaux des États-Unis.

Le volet régulier des Internationaux d’Australie s’amorcera le lundi 20 janvier. Les qualifications, auxquelles doit participer la Montréalaise Eugenie Bouchard, auront lieu la semaine précédente.

— La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.