Incroyable mais vrai !

Fausse bonne idée

Une course de bébés comme spectacle de la mi-temps est un pari risqué, vu l’imprévisibilité des participants…

La Presse

Hockey  LNH

Hynes perd son emploi

Les Devils du New Jersey ont congédié leur entraîneur-chef John Hynes, mardi, à la suite de leur piètre début de saison. Ils ont annoncé du même souffle que le Québécois Alain Nasreddine avait été nommé entraîneur-chef par intérim, et que Peter Horachek ferait partie de ses adjoints. Hynes termine son séjour à la barre des Devils avec une fiche de 150-159-45. En 2018, il a mené l’équipe à sa première participation aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley en six ans. Hynes occupe notamment le deuxième rang de l’histoire des Devils pour les matchs dirigés (354) et les victoires (150).

— Associated Press

Hockey  LNH

Stajan annonce sa retraite

L’attaquant Matt Stajan a annoncé mardi sa retraite du hockey professionnel après avoir disputé 14 saisons dans la LNH avec les Flames de Calgary et les Maple Leafs de Toronto. Stajan, originaire de Mississauga, en Ontario, a inscrit 146 buts et récolté 267 mentions d’aide en 1003 matchs en carrière dans le circuit Bettman. La saison dernière, il portait les couleurs de l’EHC Red Bull de Munich, une équipe de la Deutsche Eishockey Liga.

— La Presse canadienne

Hockey  LNH

Borowiecki le justicier !

Les autorités policières de Vancouver ont confirmé que le hockeyeur Mark Borowiecki, des Sénateurs d’Ottawa, était intervenu lors d’une tentative de vol, dimanche, au moment où il faisait une randonnée pédestre dans la ville. Borowiecki, un défenseur de 30 ans, a aperçu une personne non identifiée tentant d’entrer par effraction dans une voiture stationnée. Il a confronté l’individu en question et a réussi à enlever l’objet volé que détenait le présumé malfaiteur. Selon ce qu’ont déclaré les autorités policières lundi, le présumé voleur a pu prendre la fuite. Toutefois, ont-elles ajouté, Borowiecki a récupéré ce qui avait été volé, et les propriétaires ont ainsi pu reprendre leur bien. « Je suis un piètre batailleur sur la patinoire, mais je suis assez confiant pour prendre soin de moi à l’extérieur de la glace. Je n’étais pas très inquiet que quelque chose m’arrive », a déclaré Borowiecki, mardi, avant le match des Sénateurs contre les Canucks.

— La Presse canadienne

Baseball

Toro et Aumont récompensés

Les Québécois Abraham Toro et Philippe Aumont ont été récompensés mardi par le Canadian Baseball Network. Toro a été nommé joueur canadien par excellence en attaque dans les rangs mineurs, tandis qu’Aumont a reçu le titre de lanceur canadien par excellence dans les ligues étrangères ou indépendantes. Toro, un espoir des Astros de Houston originaire de Longueuil, a reçu le trophée Randall-Echlin. Il a présenté une moyenne au bâton combinée de ,324 avec 17 circuits en 114 matchs aux niveaux AA et AAA, avant de disputer 25 rencontres dans les Ligues majeures. Par ailleurs, Jordan Balazovic a reçu le titre de lanceur canadien par excellence dans les rangs mineurs. Balazovic, un espoir des Twins du Minnesota originaire de Mississauga, en Ontario, a affiché une moyenne de points mérités de 2,69 et 129 retraits au bâton en 93 manches et deux tiers dans les rangs A et A supérieur.

— La Presse canadienne

Tennis  ITF

Fredericton aura un tournoi

La ville de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, accueillera dès l’an prochain un tournoi de tennis féminin du circuit Challenger. L’épreuve aura lieu du 16 au 22 mars 2020 aux installations intérieures de l’Abony Family Tennis Center et sera dotée d’une bourse de 25 000 $ US. Le tournoi de Fredericton se joint aux épreuves de Saskatoon, Granby, Vancouver, Saguenay et du Challenger Tevlin, à Toronto, dans le cadre du circuit canadien féminin de l’ITF. L’Abony Family Tennis Center comprend six terrains intérieurs et est situé à quelques kilomètres du centre-ville de Fredericton.

— La Presse canadienne

Football  NFL

Rivera congédié par les Panthers

Les Panthers de la Caroline ont annoncé le congédiement de l’entraîneur-chef Ron Rivera, mardi, alors qu’il reste quatre matchs au calendrier dans la NFL. Les Panthers ont été décevants cette saison ; ils pointent présentement au troisième rang de la division Sud de la Conférence américaine en vertu d’une fiche de 5-7. Le propriétaire de l’équipe, David Tepper, a indiqué que le processus d’embauche du nouvel entraîneur-chef était déjà enclenché. L’organisation a précisé que l’entraîneur des secondeurs, Perry Fewell, occuperait le poste d’entraîneur-chef par intérim. Rivera avait été embauché en 2011.

— Associated Press

Basketball Raptors de Toronto

Un premier faux pas à la maison

Le Heat de Miami a mis un terme à la fiche parfaite des Raptors à Toronto à domicile cette saison, gâchant du même coup le retour de Kyle Lowry dans la formation. Jimmy Butler a récolté 22 points, 13 rebonds et 12 aides, mardi, pour conduire le Heat vers un gain de 121-110 en prolongation. Les Raptors (15-5), qui avaient remporté leurs neuf premiers matchs devant ses partisans depuis le début de la campagne, ont également vu leur séquence de sept victoires prendre fin. Ils seront de retour en action jeudi soir, lorsqu’ils accueilleront les Rockets de Houston.

— La Presse canadienne

Course automobile

La Formule E monte en grade

La Formule E, catégorie de monoplaces électriques, deviendra un Championnat du monde de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) à partir de 2020-2021, ont annoncé les deux organisations mardi.

« À la suite d’un vote de ses membres, le Conseil mondial du sport automobile de la FIA a attribué le statut complet de Championnat du monde à la Formule E à partir du début de la saison 2020-2021 », peut-on lire dans un communiqué.

« Le président de la FIA, Jean Todt, et le directeur de la Formule E, Alejandro Agag, ont signé un accord dans les locaux de la FIA à Paris. »

Cet accord place la Formule E, qui n’était jusque-là qu’un simple Championnat, au plus haut niveau de l’échelle des compétitions reconnues par l’instance dirigeante du sport automobile, au même titre que les Championnats du monde de Formule 1, des rallyes, d’endurance et de Rallycross.

« Depuis sa première course à Pékin en 2014 et avec chaque ePrix depuis, la Formule E a prouvé que le concept de course électrique de pointe fonctionne », justifie Todt.

« En peu de temps, la série s’est révélée pertinente pour l’industrie automobile, deux nouveaux grands constructeurs [Porsche et Mercedes] l’ayant rejointe en début de saison 2019-2020, ce qui porte leur nombre à 10. »

« L’engagement et le professionnalisme de ces constructeurs et de leurs équipes respectives se reflètent dans la qualité des pilotes engagés, qui s’est améliorée chaque saison », poursuit le Français.

« Obtenir le statut de Championnat du monde de la FIA ajoute de la crédibilité à ce qui est déjà une catégorie à part entière et un produit sportif spectaculaire », se félicite pour sa part Agag.

La saison 2019-2020 a débuté avec deux courses consécutives les 22 et 23 novembre en Arabie saoudite.

Avec un nombre record de 14 courses dans 12 pays et de 24 voitures contre 22 précédemment, cette sixième saison s’annonce la plus relevée.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.