48 h au cœur du Montréal flamboyant

L’été, Montréal se transforme en une destination exaltante, où tout est permis. On vous propose donc une virée scintillante, parsemée d’arrêts gastronomiques, d’expositions mémorables, d’hôtels luxueux et d’installations à la fine pointe de la technologie. Sortez vos plus belles tenues  !

10 h

Du mont Royal au Saint-Laurent

Tout débute avec la promenade Fleuve-Montagne, un parcours piétonnier de 3,8 km au cœur de la ville, qui relie le poumon forestier à l’artère fluviale. Ce legs du 375e anniversaire de la fondation de la cité permet de découvrir le patrimoine bâti et s’adresse au grand public comme aux amateurs de culture, d’architecture, d’art ou d’histoire. Bref, on marche, on apprécie la métropole et on la sent battre sous nos yeux… et nos semelles.

13 h

Tapas au square Victoria

Une petite fringale  ? Dégustez les tapas de la toute nouvelle Nom Nom Cantine. On dit «  tapas  », mais l’influence culinaire est résolument asiatique ou encore fusion franco-asiatique, dans un décor un tantinet déjanté, avec un parachute accroché au plafond, des poutres métalliques et une place de choix laissée à la noblesse du bois. Quelques suggestions qui nous ont fait craquer : la poutine au curry et les dumplings revisités.

16 h 30 

5 à 7 au sommet

Remontez la côte du Beaver Hall vers le centre-ville et prenez l’ascenseur jusqu’au dernier étage de la Place Ville Marie, l’emblématique gratte-ciel, le plus haut du Canada lors de son inauguration en 1962. Ici, on prend l’apéritif au restaurant Les Enfants Terribles en admirant l’horizon ouvert à 360 degrés sur la grande terrasse extérieure. N’hésitez pas à rester manger si vous êtes trop bien.

19 h 

Survol du Vieux-Montréal

La Grande Roue de Montréal, sur l’île Bonsecours dans le Vieux-Montréal, est l’endroit rêvé pour flâner à hauteur d’oiseau (60 mètres), observer, de loin, le rythme des passants et admirer la lumière déclinante de l’astre solaire tombant derrière les édifices et la muraille sylvestre du mont Royal.

21 h 

Repos légendaire

Admirablement bien situé en face de la Place Ville Marie, à laquelle on peut accéder par un souterrain, l’hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth est aussi à quelques enjambées du square Victoria et du Vieux-Montréal. Outre les personnages politiques, les magnats de la finance, certaines familles royales et même des artistes de renommée mondiale fréquentent l’établissement. En plus du confort total de votre chambre, la qualité des services est à son maximum. Le restaurant bistro Rosélys met en valeur les produits locaux selon les saisons, avec la touche du chef Maxime Delmont. Le bar Nacarat a des accents de David Bowie et de l’époque glam rock tout en étant résolument moderne. De bon matin, votre odorat vous mènera vers le Kréma, un café qui propose les meilleurs grains des brûleries de la métropole dans un décor relaxant avec vue sur le quartier des affaires. Enfin, Moment Spa, luxueux à l’image de l’hôtel, offre des soins de qualité pour achever de vous charmer.

Une cure de jouvence

L’hôtel Fairmount Le Reine Elizabeth célèbre son soixantième anniversaire en 2018. Pour l’occasion, une cure de jouvence a fait renaître les 950 chambres et suites de l’établissement légendaire. Le décor rénové et modernisé conserve tout de même quelques détails rappelant son âge d’or, les années 60, une période durant laquelle quantité de présidents du monde entier y ont séjourné. C’est aussi ici que John Lennon et Yoko Ono avaient fait leur mémorable bed-in, en 1969, au cours duquel Lennon composa et enregistra Give Peace a Chance, son hymne à la paix planétaire. La suite occupée à l’époque par le fameux couple peut bien sûr être louée.

10 h 

À la mode de Balenciaga

Commencez votre journée en douceur dans les étoffes à la mode des années 1950 et 1960 au Musée McCord et plongez-vous dans l’univers de la haute couture avec le maître en la matière : Cristóbal Balenciaga. Inspiration à la fois pour ses pairs et pour ceux qui lui ont succédé, ce couturier haut de gamme permet de découvrir un emploi révolutionnaire des tissus et des coupes novatrices qui ont redéfini la mode de la deuxième moitié du vingtième siècle. Du 15 juin au 14 octobre 2018.

12 h 

À l’espagnole  !

Charcuterie, paellas, pain aux tomates, crevettes à l’ail, olives… la liste est longue et les saveurs des multiples tapas proposées chez Ibérica sont délectables. On vous offre l’Espagne à son summum, puisque même le four a été spécialement importé de ce pays, permettant de cuire les aliments à température extrême et au charbon de bois pour en retirer des arômes uniques. On peut décider de profiter de la vue sur la cuisine ouverte en s’asseyant au long bar tout en longueur et en formes géométriques amusantes (luminaires créant des losanges, miroirs rectangles, etc.) ou encore opter pour un espace plus intime sur la mezzanine.

14 h 30 

Connexion céleste

En marchant dans le Vieux-Montréal, faites une pause du soleil d’après-midi et entrez dans la basilique Notre-Dame. Le simple fait de pénétrer dans l’enceinte vous plonge dans le faste rappelant celui des cathédrales européennes, avec clefs de voûte, arcs, rosaces et moult colonnes ; une expérience en soi. Mais quand, en plus, Moment Factory habille ce lieu de lumière et de technologie pour créer le spectacle Aura, soutenu par une musique orchestrale somptueuse, on se surprend à presque devenir croyant ou, à tout le moins, fervent admirateur de beauté et de poésie.

20 h 30

Rencontres historiques dans le Vieux-Montréal

Parcourez les petites rues pavées du quartier historique de Montréal en vous arrêtant à la vingtaine de tableaux de Cité Mémoire. Cette exposition extérieure gratuite vous donne l’occasion de rencontrer des personnages du passé qui racontent autant d’étapes dans l’évolution de Montréal. Les écrans sur lesquels sont projetées ces œuvres vont du sol aux arbres, en passant par de grands murs entiers d’édifice.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.