Gourmand

Pour s’activer pendant que ça mijote

Bœuf braisé aux haricots blancs et au chou rouge

Cette recette est un clin d’œil aux fèves au lard traditionnelles qu’on faisait cuire toute la nuit sur le poêle à bois. Elle fait partie de ces plats réconfortants qui mijotent longtemps, et qui embaument et réchauffent nos maisons. En plus, pendant que c’est au four, on peut s’activer en famille.

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 6 heures

6 portions

Se congèle

Ingrédients 

5 ml (1 c. à thé) de coriandre moulue

5 ml (1 c. à thé) de sel d’oignon

2,5 ml (1/2 c. à thé) de moutarde en poudre

1 oignon, pelé et coupé en deux

2 clous de girofle

1 kg (2,2 lb) de palette de bœuf désossée

200 g (1 tasse) de haricots blancs secs, rincés et égouttés

1 boîte de 398 ml (14 oz) de tomates en dés

750 ml (3 tasses) d’eau

30 ml (2 c. à soupe) de sirop d’érable

1 petit chou rouge d’environ 675 g (1 1/2 lb), le cœur retiré et coupé en 6 quartiers

Préparation

1. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 135 °C (275 °F).

2. Dans un petit bol, mélanger les épices. Piquer les moitiés d’oignon des clous de girofle.

3. Dans une grande cocotte allant au four, frotter la pièce de viande du mélange d’épices. Saler et poivrer. Ajouter l’oignon et le reste des ingrédients, à l’exception du chou. Couvrir et cuire au four 4 heures.

4. Ajouter le chou, couvrir et poursuivre la cuisson 2 heures. Rectifier l’assaisonnement. Servir avec des tranches de pain de campagne, si désiré.

Les conseils de Ricardo

Faire tremper les haricots dans l’eau toute une nuit n’est pas nécessaire ici étant donné la longue cuisson et la quantité d’eau utilisée.

Le chou rouge a l’avantage de donner une belle coloration au plat, mais vous pouvez évidemment le remplacer par une autre variété pommée comme le chou frisé ou encore le chou de Savoie.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.