Cinéma

Plan large

Chaque semaine, notre journaliste propose un panorama de l’actualité cinématographique.

SUR LA ROUTE

Un road movie documentaire

Après avoir récemment présenté son film Claire l’hiver, œuvre oscillant entre fiction et chronique, la réalisatrice Sophie Bédard Marcotte s’est lancée dans une aventure singulière : L.A. Tea Time, un road movie documentaire dans lequel la directrice photo Isabelle Stachtchenko et elle se rendent à Los Angeles pour tenter de rencontrer l’écrivaine, cinéaste et chanteuse Miranda July.

« Nous sommes parties de Montréal et traversons tous les États-Unis en voiture où nous faisons toutes sortes de rencontres, planifiées ou fortuites, indique la productrice Caroline Galipeau, jointe au Nouveau-Mexique. Sophie souhaite rencontrer Miranda July qui, même si elle a connu le succès dans ses projets, est toujours demeurée indépendante et fidèle à elle-même. Même si on ne la rencontre pas, le film se fait pareil. Ici, c’est le trajet plus que la destination qui compte. »

En plus de Mme Galipeau, de la réalisatrice et de la directrice photo, l’équipée compte Julie Guérin à la prise de son. Le long métrage est produit par Maestro et distribué par Eye Steel Films. On peut suivre son déroulement sur Facebook (L.A. Tea Time) ou sur Instagram (sophiebmarcotte).

TOURNAGE

Andrée Lachapelle et Gilbert Sicotte dans Il pleuvait des oiseaux

Andrée Lachapelle, Gilbert Sicotte, Ève Landry et Éric Robidoux font partie de la distribution du long métrage Il pleuvait des oiseaux, dont la réalisation a été confiée à Louise Archambault (Gabrielle). Au cours d’un entretien téléphonique, cette dernière indique que faire la distribution de ce film est assez exigeant et demande des gens en bonne forme physique. « J’ai des scènes physiques et intimistes à tourner et on est loin de la ville. Nous tournerons en pleine forêt, à une heure de Québec, dans le parc du Mont-Tremblant et dans un troisième lieu qui reste à déterminer, dit-elle. Il reste encore des comédiens à trouver. » Adapté du roman de Jocelyne Saucier, le film raconte l’histoire de Boychuck, Tom et Charlie, trois vieillards qui vivent coupés du monde dans une forêt d’Abitibi. Produit par Les Films Outsiders, le film sera tourné en juillet et en août.

À L’AGENDA

Surviving Picasso au MBAM

Dans la foulée du lancement de la nouvelle exposition D’Afrique aux Amériques : Picasso en face à face, d’hier à aujourd’hui, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) présente, ce dimanche, le film Surviving Picasso. Ce long métrage signé James Ivory met en vedette Anthony Hopkins, Natasha McElhone et Julianne Moore. Campé en pleine Seconde Guerre mondiale, le film met en lumière la rencontre amoureuse du peintre et de Françoise Gilot, étudiante en art.

À l’Auditorium Maxwell-Cummings, 14 h

Modifié à la Cinémathèque

Du 18 au 24 mai, la Cinémathèque présente, tous les soirs à 18 h, le long métrage documentaire Modifié d’Aube Giroux. Avec sa mère amoureuse d’agriculture, la cinéaste se penche sur le phénomène des organismes génétiquement modifiés (OGM), dont la présence n’est pas indiquée sur les produits alimentaires en Amérique du Nord, alors que 64 pays du monde ont adopté des règles obligeant cette pratique. Lancé l’an dernier, le film a déjà été sélectionné dans une dizaine de festivals.

LES SORTIES EN SALLE DU 25 MAI

Birthmarked – Les trois petits cobayes d’Emanuel Hoss-Desmarais

Gauguin – Voyage de Tahiti d’Edouard Deluc

La rivière cachée de Jean-François Lesage

Leaning into the Wind de Thomas Riedelsheimer

RBG de Julie Cohen et de Betsy West

Solo : A Star Wars Story (Solo – Une histoire de Star Wars) de Ron Howard

Yolanda de Jeannine Gagné

BANDE-ANNONCE

Premier long métrage d’Ara Ball

La maison de distribution Fragments lancera ce matin la bande-annonce officielle, obtenue ici en exclusivité, du film Quand l’amour se creuse un trou, premier long métrage du réalisateur Ara Ball dont la sortie est prévue le 15 juin. Non sans rappeler le canevas de l’histoire d’Harold et Maude, ce film met en vedette Robert Naylor et France Castel en couple hors norme. Le comédien y incarne Miron, un jeune rebelle forcé par ses parents (Julie Le Breton et Patrice Robitaille), professeurs d’université, à les accompagner à la campagne pour étudier dans le but de décrocher un diplôme. Sa rencontre avec Florence, voisine de 73 ans, chamboulera l’existence de tout le monde. Thomas Beaudoin et Rose-Marie Perreault sont aussi de la distribution de ce film à l’esthétique raffinée.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.