Intelligence artificielle : 

prédire et détecter les anomalies pour rentabiliser les opérations

Que ce soit dans les secteurs de la finance, de la santé, de la cybersécurité ou de la production manufacturière, l’intelligence artificielle aide les organisations à rentabiliser leurs opérations. Comment ? Notamment grâce à l’apprentissage automatique et profond, couplé à l’analyse de séries chronologiques.

Chef de la direction scientifique et cofondatrice de la société montréalaise Stradigi AI, Carolina Bessega explique comment l’intelligence artificielle peut générer de meilleurs rendements en tirant des leçons du passé pour faire des prédictions éclairées sur les performances futures, ou encore en détectant des anomalies et en identifiant des comportements opérationnels inhabituels.

Production manufacturière : la combinaison gagnante

Si vous opérez une usine et souhaitez prédire le comportement de l’inventaire ou de l’approvisionnement dont vous aurez besoin, par exemple dans 30 jours, l’intelligence artificielle peut optimiser l’écosystème d’acquisition, de maintenance ou de remplacement : « Nous pouvons lier l’historique des données des articles vendus à des données externes pour aider les organisations à tirer le meilleur parti de leur production et ainsi les rendre plus rentables et profitables », explique Carolina Bessega.

Prédire les anomalies au juste moment

Tout le monde aimerait connaître le moment idéal pour entretenir ou remplacer une pièce d’équipement. Or, si les calendriers de maintenance peuvent aider, dans la réalité, certaines anomalies peuvent surgir à l’improviste.

Prenons l’exemple d’un bris survenant un mois avant l’entretien prévu : ceci peut causer un arrêt de production, donc entraîner de lourdes pertes financières.

« Dans ce cas-ci, l’intelligence artificielle permet de détecter ces anomalies à un stade très précoce », mentionne Carolina Bessega. Elle précise que si l’objectif consiste à identifier le moment idéal pour un entretien, il est tout aussi rentable de ne pas procéder trop tôt, ce que la plateforme de Stradigi AI est également en mesure de prévoir.

Finances, bourses et cartes de crédit

Les pronostics et les algorithmes boursiers représentent aujourd’hui l’une des applications les plus courantes en matière d’analyse de séries chronologiques. À ce chapitre, les solutions de l’équipe de Stradigi AI peuvent générer une multitude de renseignements prédictifs.

Fraude des cartes de crédit

Parmi les crimes courants, l’usurpation d’identité menant à des fraudes par cartes de crédit engendre des pertes annuelles de plusieurs milliards de dollars. Ici aussi, l’intelligence artificielle peut réduire de manière significative le temps de réaction, ce qui permet de minimiser les dommages et les préjudices ou encore d’éviter d’être perçu comme un fraudeur, notamment en voyage.

« L’apprentissage automatique peut générer des résultats pour prédire le prix d’une action, mais également exposer et schématiser des tendances et des méthodes liées à l’activité et à l’évolution boursière. Disons que je vois une action en hausse potentielle pour le lendemain, quelle conduite dois-je adopter ? En m’appuyant sur ces données, il devient possible d’orienter et d’optimiser la stratégie ».

— Carolina Bessega, chef de la direction scientifique et cofondatrice de Stradigi AI

Santé : du cœur à la tête

Le recours à l’apprentissage automatique et profond permet de prédire la manifestation de potentielles maladies contagieuses, par exemple en identifiant le type d’infection susceptible d’éclore ou de croître. Il est même possible de suivre les conversations dans les médias sociaux pour détecter une recrudescence des cas de grippe, par exemple, en se fiant aux personnes affirmant l’avoir.

Faiblesses cardiaques et épilepsie

Cette même approche permet de repérer l’émergence de potentielles faiblesses cardiaques, notamment grâce à la collecte de données extraites des électrocardiogrammes.

« Dans le futur, nous analyserons aussi les électroencéphalogrammes qui enregistrent l’activité du cerveau, dans le but de détecter et de prévenir la manifestation de l’épilepsie »

— Carolina Bessega

Cybersécurité : contrer les attaques malveillantes

Dernier exemple probant ? L’un des grands enjeux mondiaux est la circulation massive de données et de renseignements privés. À ce chapitre, l’apprentissage automatique peut activer des balises de veille comportementale, par exemple pour détecter des variations ou un déséquilibre dans le trafic ou le téléchargement courant d’un site web. « Dès lors, nous pouvons rapidement réagir pour contrer les dommages d’une potentielle cyberattaque. »

Comme quoi au-delà de la théorie, le développement et l’application de l’intelligence artificielle évoluent bel et bien sur la terre ferme. Et sont profitables pour tous.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.