Plus ça change, plus c’est pareil

Les États-Unis ont raison du Canada au soccer féminin

Carson, Californie — Les États-Unis ont continué leur domination contre le Canada, remportant la finale du Championnat de qualification olympique féminin de la CONCACAF par la marque de 3-0, dimanche à Carson, en Californie.

Le Canada a perdu son aplomb à mesure que le match avançait et en deuxième demie, les Américaines Lynn Williams, Lindsey Horan et Megan Rapinoe ont touché la cible.

À la 60e minute, la tentative de dégagement de Jayde Riviere a été récupérée par Williams, qui a décoché un tir dans la lucarne.

Horan a doublé l’avance des États-Unis à la 71e minute, utilisant une belle touche de ballon pour battre deux défenseures et placer le ballon dans le coin du filet.

Alors que les Canadiennes appliquaient de la pression pour réduire l’écart, Rapinoe s’est présentée seule devant la gardienne Stephanie Labbé, qu’elle a déjouée à la 87e minute.

« Je crois que nous avons très bien commencé le match. Ça allait très bien pour nous dans les 60 premières minutes de jeu », a dit la Québécoise Gabrielle Carle.

« Les Américaines ont ensuite pris le rythme dans les 30 dernières minutes et ont marqué 3 buts qui ont fait mal. »

50-3-7

Le Canada, qui occupe le huitième échelon mondial en soccer féminin, a maintenant terminé deuxième derrière les États-Unis au cours des quatre derniers tournois de qualification olympique de la CONCACAF.

Les deux rivaux nord-américains ont croisé le fer 60 fois dans des compétitions de toutes sortes et les États-Unis montrent un dossier de 50-3-7.

Les Canadiennes n’ont pas battu les Américaines depuis la Coupe Algarve de 2001, quand Charmaine Hooper avait enfilé l’aiguille deux fois et que Christine Sinclair avait ajouté un but dans un gain de 3-0.

Le Canada montre un dossier de 0-29-6 contre les États-Unis depuis cette victoire.

Après un bref séjour à la maison, les joueuses canadiennes se rendront en France, au début du mois de mars, pour y disputer un tournoi qui les opposera à la France, au Brésil et aux Pays-Bas.

— Avec Sportcom

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.