Vente du Réseau LesPAC

L’action de Mediagrif plonge

L’action de Mediagrif a reculé de 12 %, hier, au lendemain de la vente du média québécois Réseau LesPAC pour 19 millions de dollars en espèces.

L’entreprise de technologies de l’information établie à Longueuil a fait état mardi soir de la vente du média de petites annonces à la société ontarienne Trader Corporation.

Mediagrif avait fait l’acquisition du Réseau LesPAC en 2011 pour la somme de 72,5 millions.

Or, les investisseurs ont mal accueilli cette annonce, et le titre de Mediagrif a baissé de 1,14 $ (- 12,2 %) à 8,24 $ à la Bourse de Toronto, hier.

Paul Bourque, président et chef de la direction par intérim et chef de la direction financière de Mediagrif, a soutenu mardi que l’entreprise cédait les activités de petites annonces à Trader avec « confiance pour le futur de cette ligne d’affaires ».

Mediagrif soutient que cette transaction cadre dans une revue stratégique entreprise au cours des derniers mois. Une période de transition est prévue afin d’assurer la continuité des activités, a-t-on indiqué.

« Nos solutions de gestion stratégique des approvisionnements et de commerce unifié offrent un fort potentiel de croissance, qui mérite qu’on y déploie toutes nos énergies. »

— Paul Bourque, président et chef de direction par intérim de Mediagrif, par communiqué

En fait, en dévoilant ses résultats au quatrième trimestre, mardi, Mediagrif a aussi annoncé la mise en vente de Jobboom et de Réseau Contact.

L’entreprise a fait état pour l’exercice d’une baisse de revenus pour Jobboom d’un total de 1,5 million, « principalement en raison d’ajustements de prix reflétant les conditions du marché ». Les revenus de LesPAC et de Réseau Contact ont diminué de 900 000 $ et 400 000 $ respectivement.

Mediagrif a enregistré un bénéfice net ajusté de 1 million, ou 6 cents par action, au quatrième trimestre, comparativement à 2,1 millions, ou 14 cents par action, lors de la période correspondante de 2018.

Ses revenus ont augmenté légèrement d’environ 300 000 $, à 20,8 millions.

La revue boursière

Wall Street poursuit sa pause

Wall Street a terminé en petite baisse hier, continuant son mouvement de consolidation après plusieurs séances de forte progression. Son indice vedette, le Dow Jones, a reculé de 0,2 % et le NASDAQ, à forte coloration technologique, a baissé de 0,4 %.

— D’après l’Agence France-Presse

Roots croit pouvoir atteindre ses cibles

Roots a affiché hier une perte du premier trimestre supérieure de 75 % à celle de l’an dernier, alors que les coûts associés aux stocks ont grimpé avec la mise en place d’un nouveau centre de distribution. Le détaillant de vêtements a fait état d’une perte nette de 9,8 millions, soit 23 cents par action, pour le trimestre clos le 4 mai, ce qui se comparait à une perte de 5,6 millions, ou 13 cents par action, pour la même période un an plus tôt. Roots estime toujours être sur la voie d’atteindre ses cibles financières pour 2019, soit des ventes d’entre 358 millions et 375 millions et un bénéfice net ajusté d’entre 20 millions et 24 millions.

— La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.