MAURICIE

Offensive tous azimuts à Trois-Rivières

La région de la Mauricie et tout particulièrement la ville de Trois-Rivières doublent la mise pour attirer les touristes d’affaires. Les nouveautés se bousculent tant du côté de l’offre hôtelière que des attractions touristiques. Petit tour d’horizon.

FUTUR COMPLEXE D’AFFAIRES À TROIS-RIVIÈRES

D’ici à 2018, Trois-Rivières a l’intention de grimper dans le top 5 des destinations québécoises accueillant le plus d’événements d’affaires. Son arme secrète ? Le futur Centre d’événements et de congrès interactifs (CECI). Évalué à 48 millions de dollars, le projet est piloté par des investisseurs locaux qui ont acquis l’hôtel Delta Marriott et son centre de congrès, ainsi que la résidence La Sittelle. Ces bâtiments seront rénovés et un deuxième hôtel sera construit afin de bonifier l’offre d’hébergement. D’une superficie totale de 6500 m2, le CECI sera à la fine pointe de la technologie avec des bornes interactives, des balises Bluetooth, le paiement mobile et d’autres applications.

UN HÔTEL-BOUTIQUE TOUT NEUF

Ouvert depuis janvier 2016, l’hôtel-boutique Oui GO ! se veut « chic, urbain et décontracté ». Sis dans un bâtiment patrimonial de style néo-Renaissance, l’établissement de Trois-Rivières propose 16 chambres au design épuré et une salle de réunion. Au rez-de-chaussée, on trouve Le Brun en ville, succursale du populaire magasin général du même nom qui a pignon sur rue à Maskinongé. Savons du pays, vaste gamme de confiseries, jouets d’antan, la boutique nous replonge avec délice dans le passé. Bon à savoir : l’immeuble est particulièrement bien situé, à moins de 800 m des bars, des salles de spectacle et des restos branchés de la ville.

Auberge Gouverneur Shawinigan

UNE DEUXIÈME SOUFFLE

Seul établissement hôtelier coté quatre étoiles de Shawinigan, l’Auberge Gouverneur abrite depuis peu un restaurant Pacini, un investissement de 1,2 million. Avis aux congressistes, le lieu est doté d’une grande terrasse et d’un bar sportif de 65 places avec écrans géants. Il y a aussi une belle brochette de restaurants dans le très animé carré Willow situé à un jet de pierre de l’hôtel. On y trouve notamment la microbrasserie Le Trou du diable.

Autre nouveauté : l’Auberge Gouverneur est désormais propriétaire du Centre de congrès de Shawinigan, déjà établi en son sein.

Trois suggestions de sorties pour les Y

LE TROU DU DIABLE

Figure de proue des microbrasseries québécoises, l’enseigne de Shawinigan offre une quinzaine de bières différentes aux assoiffés, ainsi qu’un menu qui met l’eau à la bouche.

LE SATYRE

Situé à Trois-Rivières, le Satyre est un nouveau cabaret-spectacle inspiré de l’époque de la Prohibition. Au programme : humour, musique et, bien sûr, cabaret des années folles.

LE TEMPS D’UNE PINTE

La jeune microbrasserie trifluvienne a rapidement fait des adeptes grâce à ses bières originales, sa cuisine bistronomique et ses cafés torréfiés sur place.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.