Comptoirs de cuisine

9 matériaux mis à l’épreuve

À la fois plans de travail et pièces maîtresses du design d’une cuisine, les comptoirs représentent l’un des éléments les plus importants de l’espace. En plus des choix classiques – le laminé, le bois, le marbre – , de nouveaux matériaux viennent multiplier les possibilités. Comment s’y retrouver  ? Voici les pour et les contre des produits les plus courants, pour tous les budgets.

Attention, c’est chaud !

Même si certains matériaux comme le quartz, le marbre et le granit sont reconnus pour être résistants à la chaleur, leur surface peut demeurer marquée par des brûlures. Il est recommandé d’éviter le contact direct avec les contenants et ustensiles très chauds en utilisant des sous-plats.

Laminé ($)

Offerts à petit prix, les comptoirs laminés modernes présentent une allure surprenante et des options de finition bien plus soignées qu’autrefois. Ils sont parfaitement à l’épreuve des taches, résistants à l’eau, et ne demandent aucun entretien. En contrepartie, ils peuvent se déformer sous l’effet de la chaleur et si le fini craque ou pèle avec l’usure, les réparations peuvent être compliquées ou carrément impossibles.

Tuiles de céramiques ($)

Les tuiles de céramique offrent un choix infini de formes, de couleurs et de motifs et constituent un matériau bon marché à l’allure saisissante. En plus d’être simples à installer, les comptoirs en tuiles de céramique sont résistants à la chaleur et à l’humidité et faciles à nettoyer. Ils présentent cependant une surface de travail inégale et à moins d’appliquer un scellant régulièrement, le coulis peut se tacher.

Bois ($$)

Qu’il soit fait de bambou ou en «  bloc de boucher  », le comptoir en bois ajoute du caractère, de la chaleur et un charme rustique à la cuisine. Le bois représente également peu de danger pour la vaisselle – par exemple, si l’on renverse sa coupe de vin en cuisinant. Par contre, il s’endommage facilement par la chaleur et les ustensiles, nécessite un entretien régulier, et peut être déformé par l’humidité à proximité de l’évier.

Inox ($$)

Pour une cuisine d’aspect commercial, l’acier inoxydable présente un choix à la fois audacieux et pratique. Durable, imperméable et capable de résister aux chaleurs intenses, sa surface peut refléter la lumière dans les cuisines sombres. En contrepartie, l’acier peut facilement montrer des égratignures et des signes d’usure, et essayer d’éliminer toutes les marques de doigts est un combat perdu d’avance…

Béton ($$)

Coulés sur mesure, les comptoirs de béton peuvent être de pratiquement n’importe quelle forme ou épaisseur, couleur ou texture, au gré de l’acheteur. Leur qualité et leur durabilité peuvent varier considérablement, puisqu’elles dépendent directement du travail de l’artisan.

Verre ($$)

Les comptoirs de verre peuvent prendre diverses formes – des blocs solides, de grands éclats ou de fines particules – selon l’effet désiré. En plus d’offrir une allure distinctive, le verre dense résiste à la chaleur. Tout dépendant de sa composition, il peut cependant être taché ou endommagé et est impossible à réparer.

Quartz ($$)

Obtenu par un mélange de minerai, de pigments et de résine, le quartz imite bien l’apparence de matériaux plus coûteux tout en nécessitant moins d’entretien qu’eux. Résistant à la chaleur, aux égratignures et aux dégâts, le quartz est un excellent choix pour une cuisine à usage intensif.

Marbre ($$$)

Chic et luxueux, le marbre est une matière élégante aux nombreuses couleurs et divers finis. Sa surface est lisse, hautement durable et résiste bien à la chaleur. Son poids extrême nécessite cependant un bon soutien. Le marbre peut aussi être taché par l’alcool, le café et l’acide citrique. Prévoir l’application régulière d’un scellant.

Granit ($$$)

Considéré par beaucoup comme le matériau par excellence, le granit est à toute épreuve (taches, chaleur, eau) et ajoute beaucoup de valeur au moment de la revente. C’est par contre un produit coûteux et lourd, nécessitant un entretien périodique.

Sources : Consumer Reports et Apartment Therapy

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.