ajout de classes de Maternelle 4 ans

Peu de réponses aux demandes du ministre Roberge

Québec — Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a reçu peu de réponses de la part des commissions scolaires à sa demande d’ajouter des classes de maternelle 4 ans à leurs projets d’agrandissement d’école.

Il a reconnu lui-même hier, lors d’une conférence téléphonique avec les présidents des commissions scolaires, que seulement quelques propositions lui avaient été soumises, selon les informations colligées par La Presse.

Bon nombre de projets d’agrandissement autorisés par Québec dans les dernières années et présentement en chantier ne prévoient toujours aucune classe de maternelle 4 ans, a-t-il déploré, toujours selon nos informations.

Le ministre est ainsi revenu à la charge et a invité les présidents des commissions scolaires à en ajouter à leurs projets.

Il a laissé entendre que l’argent n’était pas un problème, que le gouvernement paierait la facture, toujours d’après nos informations.

Appel à tous

La Presse avait fait état la semaine dernière de l’appel à tous lancé par le ministre Roberge aux présidents de commissions scolaires le 23 janvier. « Je vous demande d’ajouter des classes de maternelle 4 ans dans la portée de vos projets d’ajout d’espace déjà autorisés. Conséquemment, veuillez prendre les mesures nécessaires immédiatement pour inclure cette priorité à vos projets, incluant ceux en chantier ou à l’étape des plans et devis », écrivait-il dans une lettre envoyée il y a trois semaines.

Il ajoutait que « les demandes de contribution financière additionnelle qui en découleront seront traitées en priorité par le ministère ».

Québec avait autorisé 50 projets d’agrandissement ou de construction d’écoles l’année dernière. C’était 44 en 2017. Ces projets ne prévoyaient pas de classes de maternelle 4 ans au départ.

Le cabinet du ministre Roberge n’a pas précisé hier le nombre exact de projets d’agrandissement auxquels des commissions scolaires ont accepté d’ajouter des classes de maternelle 4 ans jusqu’ici.

Certaines d’entre elles ont fait valoir à La Presse les difficultés que pose l’ajout soudain de classes à des projets déjà en chantier.

220 classes de plus à la prochaine rentrée

Jean-François Roberge prévoit toujours ouvrir environ 220 de ces classes pour la prochaine rentrée, un nombre plutôt faible eu égard à la promesse de la CAQ d’offrir le programme à tous, partout au Québec, d’ici cinq ans. « Ça ne va pas assez vite à mon goût », déplorait d’ailleurs le premier ministre François Legault à la fin de l’année dernière.

Il existe 398 classes de maternelle 4 ans en ce moment. Or, lors de son entretien téléphonique avec les présidents de commissions scolaires, Jean-François Roberge a reconnu que certaines commissions scolaires ne pourraient conserver, à la prochaine rentrée, des classes qui étaient ouvertes cette année, en raison d’une hausse des inscriptions pour les autres niveaux, du manque de locaux et de la pénurie de personnel. Ce serait néanmoins des cas exceptionnels, toujours selon les informations glanées hier.

Il s’en inquiète toutefois suffisamment pour avoir transmis récemment une lettre aux commissions scolaires leur demandant de faire tout ce qu’elles peuvent pour préserver les classes déjà existantes.

Le ministre Roberge doit déposer aujourd’hui, à l’Assemblée nationale, son projet de loi sur la maternelle 4 ans. Comme prévu, il abolira la règle selon laquelle les classes ne peuvent être ouvertes qu’en milieu défavorisé. Il doit également éliminer d’autres obstacles en vue de faciliter le déploiement de la maternelle 4 ans.

Stade de baseball près du bassin Peel

Québec « très ouvert » au projet 

Le gouvernement Legault s’est montré intéressé hier par la construction d’un stade de baseball aux abords du bassin Peel, au centre-ville de Montréal. Il s’est aussi dit prêt à investir des fonds publics pour ramener les Expos dans la métropole. Québec est « très ouvert » à discuter d’un projet qui ramènerait le baseball des ligues majeures à Montréal, a affirmé la ministre responsable de la Métropole, Chantal Rouleau. Elle a aussi exprimé de l’intérêt pour le site ciblé par le groupe de Stephen Bronfman pour la construction d’un éventuel stade, un terrain fédéral situé dans le quartier Pointe-Saint-Charles. « Un stade de baseball peut être intéressant pour le développement économique et social du secteur », a dit Mme Rouleau. — Martin Croteau, La Presse

Signes religieux

Proulx se rallie à la position du PLQ

Le leader parlementaire du Parti libéral du Québec, Sébastien Proulx, affirme s'être « rallié » aux députés de son caucus qui défendent à nouveau la position historique du parti en matière de libre choix du port de signes religieux dans la fonction publique. La Presse révélait mercredi qu'il était l'un des seuls dans son caucus à défendre le compromis Bouchard-Taylor dans l'épineux débat du port de signes religieux pour les fonctionnaires en position d'autorité. « C'est un lieu de débat, un parti politique. [...] Ce n'est pas une dictature, c'est un endroit où il y a des débats [et] c'est tant mieux », a affirmé mercredi M. Proulx. — Hugo Pilon-Larose, La Presse

Jeux de la Francophonie

Québec refile le gros de la facture à Ottawa

Le gouvernement Legault accepte de subventionner l’organisation des Jeux de la Francophonie à Sherbrooke, mais il refile la plus grande partie de la facture à Ottawa. La ministre des Relations internationales, Nadine Girault, a confirmé hier que Québec appuierait l’événement. Son gouvernement débloquera 17 millions, un peu plus du cinquième du coût total. La Presse a rapporté hier que l’organisation des Jeux coûterait 74 millions, plus 10 millions pour la sécurité. La Ville de Sherbrooke a accepté de verser 5,5 millions. Cela laisse Ottawa avec une note de 61 millions. En soirée, Ottawa a exhorté Québec à augmenter sa participation, déplorant son « manque de sérieux ».

— Martin Croteau, La Presse, avec La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.