Au menu ce week-end

Plats réconfortants réinventés

Quand le froid est de retour, on se tourne naturellement vers des plats réconfortants qui réchauffent et embaument la maison. Ce menu saura plaire autant aux végétariens qu’à ceux et celles qui préfèrent les plats carnés.

Mijoté de bœuf et légumes verts

Ce plat se fait très bien le samedi ou le dimanche en vue de le servir plus tard dans la semaine. Pendant que la viande est au four, faites précuire vos légumes ; vous n’aurez qu’à les réchauffer en temps et lieu.

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 2 h 30 min

Rendement : 6 portions

INGRÉDIENTS

1 kg (2,2 lb) de rôti de palette de bœuf désossé et dégraissé, coupé en cubes

30 ml (2 c. à soupe) d’huile d’olive

2 oignons, hachés

1 bouteille de bière blonde de 340 ml

375 ml (1 1/2 tasse) de bouillon de poulet

60 ml (1/4 de tasse) de ketchup

15 ml (1 c. à soupe) de sauce soya

10 ml (2 c. à thé) de fécule de maïs

15 ml (1 c. à soupe) d’eau

750 g (8 tasses) de légumes verts cuits, au choix (brocoli, pois mange-tout, haricots verts, etc.)

PRÉPARATION

1. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 180 °C (350 °F).

2. Dans une poêle antiadhésive allant au four, à feu moyen-élevé, dorer la moitié du bœuf à la fois dans la moitié de l’huile. Saler et poivrer. Ajouter les oignons et poursuivre la cuisson jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Ajouter la bière, le bouillon, le ketchup et la sauce soya. Porter à ébullition.

3. Couvrir et cuire au four 2 heures ou jusqu’à ce que la viande se défasse à la fourchette. Retirer du four.

4. Dans un bol, délayer la fécule dans l’eau.

5. Placer la poêle sur la cuisinière et retirer le couvercle. À feu moyen, ajouter le mélange de fécule et porter à ébullition en remuant. Rectifier l’assaisonnement.

6. Servir le bœuf avec les légumes. Délicieux avec de l’orge.

LE TRUC DE RICARDO

Si vous avez un autocuiseur, il vous permettra de cuire le bœuf en seulement 20 minutes. Pour obtenir une belle sauce, il faudra toutefois faire réduire le jus de cuisson dans une casserole en y ajoutant le mélange de fécule de maïs.

Poulet et chou rôtis, sauce aux pommes

Avec les notes sucrées de sa sauce aux pommes, cette recette fera assurément l’unanimité lors de vos soupers du week-end. En prime, vous aurez des restes pour d’autres recettes.

Préparation : 35 minutes

Cuisson : 1 h 40 min

Rendement : 8 portions

INGRÉDIENTS

Poulet

2 poulets d’environ 1,8 kg (4 lb) chacun

10 ml (2 c. à thé) de sel

1 petit chou vert, coupé en quartiers de 4 cm (1 1/2 po) d’épaisseur

4 gousses d’ail non pelées

30 ml (2 c. à soupe) d’huile végétale

30 ml (2 c. à soupe) de vinaigre de cidre

15 ml (1 c. à soupe) de miel

2,5 ml (1/2 c. à thé) de romarin frais ciselé

Sauce aux pommes

3 pommes Spartan ou Cortland, pelées, épépinées et coupées en 8 quartiers

15 ml (1 c. à soupe) de beurre

125 ml (1/2 tasse) de cidre

250 ml (1 tasse) de bouillon de poulet

125 ml (1/2 tasse) de crème 35 %

5 ml (1 c. à thé) de vinaigre de cidre

15 ml (1 c. à soupe) de persil plat ciselé

2,5 ml (1/2 c. à thé) de romarin frais ciselé

PRÉPARATION

Poulet

1. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 200 °C (400 °F).

2. Dans une rôtissoire, placer les poulets. Frotter l’intérieur et l’extérieur des poulets avec le sel. Saler et poivrer le chou. Déposer le chou et l’ail autour des poulets.

3. Dans un bol, mélanger le reste des ingrédients.

4. À l’aide d’un pinceau, badigeonner les poulets et le chou du mélange de miel. Couvrir de papier d’aluminium et cuire au four 45 minutes. Retirer le papier et poursuivre la cuisson 45 minutes ou jusqu’à ce que la chair du poulet se détache de l’os et que le chou soit tendre. Terminer la cuisson sous le gril (broil) afin de dorer uniformément les poulets.

Sauce aux pommes

5. Entre-temps, dans une poêle antiadhésive, à feu moyen-élevé, dorer les pommes dans le beurre. Déglacer avec le cidre et laisser réduire de moitié. Ajouter le bouillon et la crème. Laisser réduire jusqu’à ce que la sauce épaississe légèrement. Ajouter le vinaigre, le persil et le romarin. Saler et poivrer. Servir la sauce aux pommes avec les poulets et le chou rôtis.

LE TRUC DE RICARDO

Cuisiner une fois, manger deux fois : belle équation, n’est-ce pas  ? C’est la raison pour laquelle on envoie deux poulets plutôt qu’un se faire dorer au four.

Poutine aux champignons, œuf mollet et sauce au vin rouge

De bonnes frites, une sauce au vin rouge où se mélangent les champignons, le tout couronné d’un œuf mollet : c’est la recette parfaite lorsqu’on a envie d’une poutine qui sort de l’ordinaire.

Préparation : 30 minutes

Cuisson : 45 minutes

Rendement : 4 portions

INGRÉDIENTS

Sauce au vin rouge

30 ml (2 c. à soupe) de fécule de maïs

1 boîte de 284 ml (10 oz) de bouillon de bœuf concentré, non dilué (de type Campbell’s)

125 ml (1/2 tasse) d’eau

225 g (1/2 lb) de champignons blancs, coupés en quartiers

40 g (3 c. à soupe) de beurre

1 oignon rouge, émincé

250 ml (1 tasse) de vin rouge

15 g (1/2 oz) de morilles séchées, hachées grossièrement

Poutine

4 œufs, tempérés

1 kg (2,2 lb) de pommes de terre frites surgelées

175 g (1 tasse) de fromage en grains

30 ml (2 c. à soupe) de ciboulette fraîche ciselée

Huile de canola, pour la friture

PRÉPARATION

Sauce au vin rouge

1. Dans un bol, délayer la fécule dans le bouillon et l’eau.

2. Dans une grande poêle, à feu élevé, dorer les champignons dans le beurre. Ajouter l’oignon et poursuivre la cuisson jusqu’à ce qu’il soit translucide. Déglacer avec le vin rouge et laisser réduire 1 minute. Ajouter le mélange de bouillon et les morilles. Porter à ébullition en remuant. Laisser mijoter 5 minutes ou jusqu’à ce que la sauce épaississe. Poivrer.

Poutine

3. Dans une casserole d’eau frémissante, déposer délicatement les œufs à l’aide d’une cuillère. Cuire 6 minutes. Égoutter les œufs. Rincer sous l’eau froide 1 minute. Retirer la coquille sans briser l’œuf. Réserver.

4. Préchauffer l’huile dans la friteuse à 180 °C (350 °F). Tapisser une plaque de cuisson de papier absorbant.

5. Frire la moitié des frites à la fois jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes. Égoutter sur le papier. Réserver au chaud.

6. Répartir les frites dans des bols. Garnir du fromage, de la sauce et de la ciboulette. Couper délicatement les œufs en deux au-dessus des bols et les déposer sur les poutines.

LE TRUC DE RICARDO

Pour réussir l’œuf mollet (qui apporte des protéines à la poutine), il suffit de bien les refroidir après cuisson. On veut que le jaune reste coulant pour qu’il puisse se mêler à la sauce.

Porc sucré-salé à la mijoteuse

Rentrer à la maison en étant accueilli par l’odeur du porc sucré-salé d’inspiration thaïe qui a cuit dans la mijoteuse toute la journée permet de souffler après une journée bien remplie.

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 8 heures

Rendement : 6 portions

INGRÉDIENTS

1 rôti d’épaule de porc de 1,8 kg (4 lb) désossé et sans la couenne

15 ml (1 c. à soupe) d’huile végétale

210 g (1 tasse) de cassonade légèrement tassée

75 ml (1/3 de tasse) de sauce soya

60 ml (1/4 de tasse) d’eau

60 ml (1/4 de tasse) de pâte de cari thaï vert doux

6 oignons verts, hachés finement

65 g (1/2 tasse) de noix de cajou ou d’arachides grillés, hachés

PRÉPARATION

1. Dans une grande poêle, à feu moyen-élevé, dorer le porc dans l’huile. Placer la viande dans la mijoteuse.

2. Dans la même poêle, porter à ébullition la cassonade, la sauce soya, l’eau, la pâte de cari et les oignons verts. Verser sur la viande dans la mijoteuse. Couvrir et cuire à basse température (Low) 8 heures (on peut ensuite maintenir à réchaud [Warm] jusqu’à 8 heures).

3. Retirer la viande de la mijoteuse et la déposer dans un grand bol. À l’aide de deux fourchettes, défaire la viande en prenant soin de retirer le gras. Jeter le gras. Dégraisser la sauce et l’ajouter à la viande. Rectifier l’assaisonnement.

4. Parsemer des noix grillées. Servir avec du riz et des légumes.

LE TRUC DE RICARDO

Si cette recette est aussi savoureuse sans toutefois contenir une longue liste d'ingrédients, c'est grâce à l'ajout de pâte de cari, un concentré d’aromates qu’on devrait toujours avoir en réserve. Plusieurs mélanges sont offerts en épicerie apportant une variété de parfums à vos plats.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.