PORTRAITS D’ANIMAUX

5 chiens bienfaiteurs

L’influence des animaux pour calmer et réconforter est indéniable. Mais plusieurs personnes en tirent des bienfaits encore plus grands. Les chiens d’assistance ou de soutien peuvent carrément changer des vies. Rencontre avec cinq compagnons canins exceptionnels qui se rendent utiles et qui ont un profond impact autour d’eux.

Nom : Colette Âge : 5 ans Race : Teckel Fonction : Chien d’assistance en zoothérapie dans une clinique dentaire

Colette travaille à la clinique dentaire de la Dre Rachel Carrier à La Prairie en compagnie de son intervenante en zoothérapie Sylvie Lamoureux. Son rôle est de calmer les patients agités ayant des besoins particuliers (TDAH, paralysie cérébrale, TSA) et de rassurer ceux qui ont une peur bleue du dentiste. Colette a un flair incroyable pour capter les émotions des gens. Sa présence apaisante aide les patients réfractaires à collaborer plus facilement aux traitements. Avec Colette collée sur eux, tout va soudainement mieux.

Nom : Kanak Âge : 4 ans Race : Labrador Fonction : Chien de soutien émotionnel du Service de police de la Ville de Sherbrooke

Entraîné par la Fondation Mira, Kanak travaille pour le Service de police de la Ville de Sherbrooke depuis 2016. Il accompagne la sergente-détective Mélanie Bédard dans ses interventions et collabore avec les travailleurs sociaux. Son rôle est d’apporter du réconfort aux victimes et aux témoins d’accidents, d’actes criminels ou d’agressions. Son tempérament calme et doux apaise instantanément les gens, particulièrement les enfants ayant vécu un événement traumatisant. Kanak réussit même souvent à leur décrocher un sourire. Lors des témoignages en cour ou de l’enregistrement d’une déposition, il s’installe près d’eux pour leur offrir son soutien. Sa présence leur met du baume au cœur !

Nom : Zaïa Âge : 3 ans Race : Labernois Fonction : Chien de soutien en pédopsychiatrie

Zaïa travaille avec la pédopsychiatre Nathalie Cérat depuis plus de 6 mois. Chien Mira de formation, elle fait de véritables miracles auprès des enfants et des adolescents victimes d’agressions, aux prises avec des troubles anxieux ou en dépression. Zaïa accompagne la Dre Cérat lors de ses rendez-vous dans les centres jeunesse et à la Clinique régionale d’évaluation des troubles complexes du développement. Elle travaille sur appel à l’Hôpital du Haut-Richelieu pour les cas urgents de tentatives de suicide ou d’agressions. En présence de Zaïa, les jeunes sont plus enclins à communiquer et à verbaliser leurs émotions.

Nom : Frelon Âge : 3 ans Race : Teckel Fonction : Chien d’assistance en zoothérapie

Frelon se rend au centre Alpha à Richelieu quelques fois par mois pour aider des gens atteints d’une déficience intellectuelle ou physique. En apprenant à lui donner des commandements, à se faire écouter, à brosser son poil ou en jouant à la balle, ces personnes développent leur autonomie, leur estime de soi et leur mobilité. Frelon sert de lien pour permettre à la zoothérapeute et aux éducatrices spécialisées d’établir un premier contact, particulièrement avec les personnes ayant un TSA. Frelon n’hésite pas à aller chercher une main pour se faire flatter.

Nom : Ti-Gars Âge : 4 ans Race : Labrador Fonction : Chien de réadaptation en milieu scolaire

Depuis trois ans, Ti-Gars se rend chaque matin à l’école La Martinière, à Lévis, avec Éliane Rioux, technicienne au service de garde. Ti-Gars est un outil précieux pour l’orthopédagogue de l’école, qui aide les élèves avec des besoins particuliers (dyspraxie verbale, TSA, anxiété, manque d’autonomie). Il est devenu leur ami et leur confident. Avec lui, les enfants turbulents deviennent plus disciplinés et ceux qui éprouvent de l’anxiété lors des examens sont rassurés. Pendant les récréations, Ti-Gars accompagne les élèves qui ont de la difficulté à socialiser. Sa présence pique la curiosité des autres enfants et le lien est instantanément créé.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.