Cinéma

De prestigieux longs métrages sur Netflix

L’an dernier, Roma, un film original de Netflix, a obtenu le Lion d’or de la Mostra de Venise et a plus tard transformé en statuettes dorées trois de ses dix citations aux Oscars. Le géant de la diffusion en continu utilise la même stratégie cette année en espérant se distinguer au cours de la prochaine saison des récompenses. Ces films bénéficieront ainsi d’une distribution en salle – limitée – quelques semaines avant d’être offerts sur la plateforme.

The Laundromat, de Steven Soderbergh

Lancé il y a quelques jours à la Mostra de Venise, où il est en lice pour le Lion d’or, le plus récent opus cinématographique de Steven Soderbergh (Traffic, Logan Lucky) nous entraîne dans l’affaire des Panama Papers, au cours de laquelle, il y a trois ans, furent révélées des informations sur des milliers de sociétés offshore, y compris les noms des actionnaires. Pour porter à l’écran cette enquête, le plus éclectique des réalisateurs américains s’est offert une prestigieuse distribution avec, pour têtes d’affiche, Meryl Streep, Gary Oldman et Antonio Banderas. Dans certaines salles le 27 septembre, sur Netflix le 18 octobre.

Dolemite Is my Name, de Craig Brewer

Aujourd’hui même a lieu à Toronto la première mondiale de Dolemite Is My Name. Cette comédie de Craig Brewer, connu notamment grâce à Hustle & Flow (il signera bientôt Coming 2 America  !), marque le retour d’Eddie Murphy, dont le dernier grand rôle au cinéma remonte à Dreamgirls. L’acteur se glisse cette fois dans la peau de Rudy Ray Moore, un humoriste ayant connu la gloire dans les années 70 grâce à des films « blaxploitation », dans lesquels il a campé un personnage nommé Dolemite. Ce film prendra l’affiche dans certaines salles le 4 octobre et sera offert sur Netflix le 25 octobre.

The King, de David Michôd

Depuis le lancement de la bande-annonce de The King, le plus récent film du cinéaste australien David Michôd (Animal Kingdom, War Machine) laisse entrevoir une nouvelle grande performance de son acteur principal : Timothée Chalamet. Dans ce drame historique inspiré de Shakespeare, la vedette de Call Me by Your Name prête ses traits au roi Henri V d’Angleterre. Robert Pattinson, Lily-Rose Depp, Ben Mendelsohn et Joel Edgerton font aussi partie de la distribution de ce long métrage dont le scénario original a été écrit par Joel Edgerton et le cinéaste. En distribution limitée en salle le 11 octobre, sur la plateforme le 1er novembre.

The Irishman, de Martin Scorsese

Ce nouveau long métrage de Martin Scorsese, qui marque les retrouvailles entre Robert De Niro et le réalisateur de Taxi Driver et de Raging Bull, est d’évidence l’un des plus attendus de la saison. Les négociations entre le diffuseur en ligne et les grandes chaînes pour une large distribution en salle ayant achoppé (selon Indiewire), The Irishman, à moins d’une entente de dernière minute, aura à peu près le même rayonnement sur grand écran que Roma l’an dernier. Produite avec un budget estimé à environ 175 millions US, la nouvelle offrande de Scorsese, d’une durée de 3 h 30, sera présentée en primeur mondiale au Festival du film de New York le 27 septembre et prendra l’affiche dans certaines salles le 1er novembre. Netflix le diffusera sur sa plateforme à partir du 27 novembre.

Marriage Story, de Noah Baumbach

Aussi présenté en compétition officielle à la Mostra de Venise, le nouveau film de Noah Baumbach (Frances Ha, The Meyerowitz Story) serait, selon les premiers échos, le Kramer vs. Kramer de notre époque. Et pourrait lui valoir une reconnaissance aux Oscars similaire à celle qu’a eue le célèbre drame de Robert Benton il y a 40 ans. Mettant en vedette Scarlett Johansson et Adam Driver, Marriage Story explore l’histoire d’un divorce entre une actrice décrochant un important contrat à Los Angeles et un dramaturge tenant à rester à New York. Ce film prendra l’affiche dans certaines salles exactement un mois avant son arrivée sur Netflix, prévue le 6 décembre.

The Two Popes, de Fernando Meirelles

Le cinéaste brésilien Fernando Meirelles, dont les deux longs métrages les plus célèbres sont La Cité de Dieu et The Constant Gardener, vient de lancer au festival de Telluride ce film dont le scénario a été écrit par Anthony McCarten (The Theory of Everything, Bohemian Rhapsody). Comme le titre du film l’indique, l’histoire se situe au Vatican, alors que le pape démissionnaire Benoît (Anthony Hopkins) et celui qui lui a succédé, le pape François (Jonathan Pryce), tentent de mettre leurs différences idéologiques de côté en cherchant un terrain d’entente pour définir l’orientation de l’Église catholique. The Two Popes prendra l’affiche dans certaines salles le 27 novembre, puis sur Netflix le 20 décembre.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.