Humour 

Juste pour rire sur la place des Festivals

L’équipe de Juste pour rire mise sur du contenu original pour renouveler l’expérience des visiteurs, sur la place des Festivals (et dans les environs). Mardi prochain, Élyse Marquis animera une version scénique du classique show de variétés télévisé La fureur ; les équipes des filles et des garçons sont constituées d’humoristes. Le surlendemain, c’est l’équipe de la bien-aimée émission de radio La soirée est (encore) jeune qui célébrera sur scène sa (presque) 500e avec une version bonifiée de l’émission, comprenant stand-up, prestations et band. Une soirée hommage aux professeurs et le fameux gala Juste pour ados sont aussi au programme de la scène principale, sur la place des Festivals.

— Frédéric Murphy, La Presse

Sur la place des Festivals jusqu’au 28 juillet

Musique et vidéo

Dômesicle à la SAT

La Société des arts technologiques (SAT) propose de nouveau, cet été, six soirées immersives Dômesicle, soit chaque samedi jusqu’au 17 août, en collaboration avec des DJ et VJ montréalais. La musique ira de l’électro à la techno, en passant par le house et le minimal, le tout dans l’environnement 360° de la Satosphère. Ça débute demain avec OQULT (les trois étoiles montantes de la scène électro que sont UNION, Rakya et OPAQ) et les univers fluo des jeunes VJ montréalais Félix Félix Gourd Gourd et Gold Casanova.

— Éric Clément, La Presse

Dans la Satosphère de la SAT, samedi, dès 22 h

Musique

Émile Proulx-Cloutier au Jardin botanique

Émile Proulx-Cloutier est le troisième artiste à participer cette année à cette magnifique série qu’est Les arts s’invitent au Jardin. Tous les dimanches de l’été, un chanteur ou une chanteuse vient donc donner un concert intime en plein cœur du Jardin botanique. La présence magnétique d’Émile Proulx-Cloutier, son lyrisme et sa poésie ne devraient qu’être davantage mis en valeur par le cadre enchanteur et la sérénité du lieu. Gratuit avec le prix d’entrée au Jardin botanique. 

— Josée Lapointe, La Presse

Dimanche 14 juillet, à 14 h

Musique 

Festival AIM

À compter d’aujourd’hui et pour 32 heures d’affilée, le festival AIM verra défiler des DJ internationaux (dont John Digweed, Danny Tenaglia et Markus Schulz), qui offriront de la musique en continu aux amateurs d’électro. L’évènement, dont le nom signifie « Art, Innovation, Mouvement », propose pour une cinquième année de joindre la musique électronique aux arts numériques dans le parc Carillon, à Saint-André-d’Argenteuil. Les organisateurs promettent un décor « ultime et intime », une « ambiance sonore immersive » et un « environnement interactif ». Des navettes partiront de la station de métro Montmorency pour les festivaliers du Grand Montréal. Il est aussi possible de camper sur les lieux. 

— Marissa Groguhé, La Presse

Au parc Carillon, à Saint-André-d’Argenteuil, du 12 au 14 juillet

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.