Ma ville natale : Victoriaville

Phillip Danault

Victoriaville, Québec Population : 45 309

Les joueurs des Canadiens ont beau habiter dans la région de Montréal plusieurs mois par année pour y pratiquer leur sport favori, ils n’oublieront toutefois jamais d’où ils viennent et surtout où ils ont donné leurs premiers coups de patin. Dans le cas de Phillip Danault, c’est à Victoriaville, à environ 160 kilomètres de la métropole québécoise, qu’il a grandi et il était bien content de nous parler de sa ville natale.

Meilleur endroit pour magasiner ?

Je ne magasine pas à Victo. Je vais à Québec. En fait, c’est Marie – ma fiancée – qui magasine. Moi, je ne magasine pas. Je prends juste ce qu’elle me donne !

La ville est reconnue pour…

La fromagerie, la poutine. C’est une belle ville pour la tranquillité. C’est plus « farm », il y a des fermes pas trop loin. Je trouve que Saint-Bruno ressemble un peu à Victo. C’est un petit village, tranquille, c’est bien.

Est-ce que c’est dans cette ville qu’a été inventée la poutine ou c’est à Drummondville ?

Ah ben là, c’est à Victo. Ça, c’est sûr !

Aréna local dans ta jeunesse ?

Le Pavillon Jean Béliveau, au tout début.

Restaurant préféré ?

Le Jardin du Samouraï. C’est un restaurant japonais de type « hibashi » ; ils cuisinent devant toi.

Meilleur endroit où passer du temps ?

Aller au cinéma ou simplement marcher en ville.

L’école primaire où tu es allé ?

École Saint-David

Quelle était ta matière favorite ?

J’aimais bien les mathématiques, mais sinon, c’est le sport.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.