Courrier

L’automobile en questions

Notre collaborateur répond aux questions des lecteurs.

Une idée derrière la tête

J’aurais la chance (ou la malchance, selon votre réponse) d’acheter une Mustang 2015 avec un moteur suralimenté (turbo) et 32 000 km au compteur. Je suis un conducteur qui a passé l’âge des grandes vitesses, mais qui adore encore le frisson d’une voiture sport. Je possède actuellement une Mazda MX-5 qui me satisfait, mais l’idée d’un changement me trotte dans la tête. Puis-je avoir vos impressions ?

— Daniel

Ce n’est pas à proprement dit un mauvais choix, mais, faut-il le rappeler, l’année 2015 marque le renouvellement de ce modèle. Celui-ci adopte une suspension arrière indépendante (autrefois réservée à une autre déclinaison), un habitacle plus valorisant (en qualité et esthétiquement) et un quatre-cylindres suralimenté par turbocompresseur. Ce moteur offre de bonnes prestations à bord de la Mustang, mais une consommation décevante pour une telle cylindrée. La présence d’une suspension arrière indépendante améliore le confort et calme les trépidations du train arrière, surtout sur une chaussée endommagée. Par rapport à votre MX-5, vous apprécierez la puissance accrue, la possibilité de compter sur deux (minuscules) places à l’arrière, un coffre honnête et des places avant moins étriquées.

Un consommateur branché

Je suis décidé à me procurer un véhicule électrique et je penche vraiment pour la Chevrolet Volt. Par contre, j’hésite un peu face à la Honda Clarity, qui est très comparable à la Volt. Que me conseillez-vous ?

— Normand D.

Bien que le principe de fonctionnement de ces deux véhicules diffère, il n’en demeure pas moins vrai qu’ils proposent sensiblement la même autonomie électrique. Si les performances énergétiques sont comparables, il n’en va pas de même pour l’aspect fonctionnel. La Clarity offre un habitacle spacieux et un confort général supérieurs à ceux de la Volt. En revanche, cette dernière propose une fiabilité éprouvée, une fonctionnalité certaine (hayon) et une connectivité supérieure à celle de la Honda.

S’ennuyer des allemandes…

Je suis propriétaire d’une Lexus CT 200h 2011. J’ai auparavant été locataire d’une Mercedes B 200 et d’une Volkswagen Golf. Lors de la prise de possession de ma CT, je dois avouer que je me suis ennuyé du sentiment de conduite de mes allemandes précédentes. J’ai appris à apprécier ce véhicule, mais je déteste sa tenue de route l’hiver. J’aimerais, dans les prochains mois, me procurer un véhicule électrique ou hybride rechargeable. Je fais 25 000 km par année, je fais autour de 100 km par jour, mais je dois aller souvent chez des clients, ce qui pousse certaines de mes journées de semaine à 350 km. Ma CT 200h me sert bien encore et je peux continuer à l’utiliser quelque temps. Mais j’aimerais commencer à planifier sa succession considérant les délais parfois longs avant d’obtenir un tel véhicule. Le confort et la finition intérieurs sont importants pour moi et j’apprécie le fait d’avoir une voiture de « marque ». Le budget n’est pas infini, mais je compte avoir le véhicule longtemps, alors je suis prêt à dépenser ce qu’il faut pour être satisfait à long terme. Quels véhicules devrais-je envisager ?

— Mathieu Bergeron

Après avoir maîtrisé la technologie hybride, pourquoi ne pas vous familiariser avec celle vous permettant de brancher le véhicule tout en bénéficiant, en cas de besoin, de l’assistance d’un moteur à essence ? Une étape logique. Plusieurs modèles sont attendus dans cette catégorie au cours de la prochaine année. Dans l’immédiat, vous pourriez apprécier l’Audi A3 Sportback e-tron (45 900 $) et la Volvo XC60 T8 (70 250 $).

Une fourgonnette pour longtemps

Nous sommes une famille de cinq très active. Nous sommes vraiment satisfaits de notre Sienna 2011 qui répond à tous nos besoins. Elle vient de dépasser 200 000 km, elle est payée et nécessite peu de frais d’entretien pour l’instant. Nous sommes assurés d’en avoir besoin pour encore huit ans. Nous parcourons 25 000 km par année. Quel est le choix le plus économique à long terme ? La conserver ou l’échanger pendant qu’elle a encore de la valeur ?

— Patrick

Nous pouvons logiquement assumer que la valeur de votre véhicule actuel oscille entre 9000 $ et 12 000 $ sur le marché de l’occasion. Si vous optiez pour une occasion plus récente (Toyota Sienna toujours) en privilégiant un très faible kilométrage, vous devriez vous attendre à payer environ 25 000 $ à 27 000 $. Compte tenu de votre kilométrage annuel et de vos besoins futurs, le moment est peut-être venu de changer de monture.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.