LEADERSHIP

Une fois par semaine

Chaque semaine, La Presse présente conseils, anecdotes et réflexions pour leaders, entrepreneurs et gestionnaires.

L’INITIATIVE

Jeu de cartes

Un nouvel outil de motivation au travail est né et il est composé de 52 cartes. Créé par Vibrant Marketing et InnoveLab, il incite tant les gestionnaires que leurs employés à la réflexion et à l’accomplissement de petites tâches. Son nom ? ETA, comme dans état d’esprit. « On voulait un outil pour aider les gens à atteindre la pleine conscience au travail, explique Marie-Hélène Leblanc, directrice, stratégie de marque, de Vibrant. Il était destiné au départ à nos employés en agence, car il y a un stress en agence. On court sans cesse d’une réunion à l’autre et il est rare qu’on s’accorde un moment dans la journée. Puis, on s’est dit que ça pouvait remporter un succès au-delà des agences. Ce jeu oblige à reconnecter avec soi. » Les règles du jeu ? Chaque semaine, les employés d’une organisation pigent une carte et accomplissent ce qui est écrit sur celle-ci. « Il peut se jouer seul, mais collectivement, plein de petites actions peuvent amener à une culture d’entreprise transformée. Ce jeu peut prouver que l’organisation a à cœur le bien-être de ses employés. Même le président peut avoir sa carte. De voir qu’il participe peut envoyer un message très fort. »

LA CITATION

« Sans musiciens, un chef d’orchestre s’en va probablement en institution. »

— Régis Desjardins, président de Cofomo, lauréat au gala Grand Prix de l’entrepreneur d’EY Québec, la semaine dernière

QUI A DIT ?

« Quand vous négociez, soyez douces, pas faibles, mais ouvertes et souriantes. Ça va totalement désorienter vos interlocuteurs. »

Réponse : Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne et ministre italienne des Affaires étrangères, lors d’une conférence organisée à Montréal par le magazine Fortune, hier.

LE CHIFFRE

87 %

C’est la proportion de grandes entreprises qui ont une politique de dons et commandites, selon la nouvelle Étude sur les tendances en philanthropie au Québec d’Épisode et de Léger, dévoilée hier au Musée des beaux-arts de Montréal. Chez les PME, cette proportion est de 8 %. On y apprend d’ailleurs que les grandes entreprises et les PME appuient en moyenne une cause spécifique pendant quatre ans et demi. Aussi, plus de 90 % des dirigeants de grandes organisations considèrent la culture philanthropique comme une valeur importante pour leur entreprise et une bonne façon de valoriser les employés.

LA MÉTHODE

Pas avant 11 h 30

Souvent, Marla Beck, PDG de Bluemercury (produits de beauté), n’arrive pas au bureau avant 11 h 30. C’est que sa journée de travail s’amorce fréquemment… dans sa salle de bains. La fondatrice de l’entreprise, vendue 210 millions US à Macy’s en 2015, affirme se lever tous les matins à 6 h « sans réveille-matin », marcher quotidiennement six kilomètres, lire quatre quotidiens et, ensuite, passer jusqu’à trois heures dans la salle de bains attenante à sa chambre à tester toutes sortes de produits de beauté. « Je ne fais que penser “produits”. Je ne lâche jamais », dit-elle à The Cut.

Source : Business Insider

LE TRUC

C’est quoi, ton nom, déjà ?

Quand notre emploi du temps nous fait croiser régulièrement de nouvelles personnes, au bureau comme en rencontre à l’extérieur, comment retenir tous ces précieux prénoms ? En adoptant une technique en cinq points baptisée SUAVE (en anglais) et conçue par Jim Kwik, fondateur de Kwik Learning et expert en techniques de mémorisation : 

• répétez rapidement le nom à haute voix de la personne présentée ;

• utilisez son nom dans vos phrases et plus d’une fois ;

• renseignez-vous sur elle ou sur son nom ;

• associez rapidement quelque chose, lié de près ou non, à son nom (couleur, jeu de mots…) ;

• reprononcez une dernière fois son nom avant de la quitter.

Source : Entrepreneur

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.