LAH

Le Rocket conclut sur une victoire

Nikita Jevpalovs a nivelé la marque alors qu’il restait 50 secondes à jouer en troisième période et a enfilé le but gagnant à 3 min 11 s de la période de prolongation pour permettre au Rocket de Laval de conclure sa saison sur une note positive en l’emportant 4-3 devant les Devils de Binghamton, hier soir. Après avoir été écarté de la feuille de pointage depuis le 23 mars, Jevpalovs s’est surpassé lors de la dernière partie de la saison. En prolongation, il s’est échappé et a battu Cam Johnson d’un tir entre les jambières pour mettre fin à la saison du Rocket. Il a également obtenu une aide sur le second but des siens. Le club lavallois termine la saison avec une fiche de 30 victoires, 34 défaites et 12 défaites en prolongation.

— La Presse canadienne

Championnat du monde de hockey féminin

Le Canada jouera... pour le bronze

ESPOO, Finlande — Le Canada s’est incliné 4-2 devant la Finlande en demi-finale du Championnat du monde de hockey féminin, hier.

Ce sera la première fois que le Canada ne participe pas à la finale du tournoi. Il luttera plutôt pour l’obtention de la médaille de bronze, aujourd’hui, contre l’équipe perdante de l’autre demi-finale, entre les États-Unis et la Russie.

« C’est invraisemblable, et en plus de ça, nous avons accompli cet exploit sur notre patinoire, après avoir travaillé d’arrache-pied pendant tellement d’années ! a déclaré Michelle Karvinen, capitaine adjointe de l’équipe finlandaise. Ce n’est pas une simple rencontre. C’est quelque chose que nous méritions. »

Les États-Unis et le Canada s’étaient affrontés en finale lors des 18 éditions précédentes du Mondial féminin, c’est-à-dire depuis la création du tournoi, en 1990.

Ronja Savolainen a été l’héroïne du match avec un doublé pour les Finlandaises, dont le but qui a scellé l’issue de la rencontre, marqué dans un filet désert alors qu’il restait 37 secondes au cadran. Jenni Hiirikoski et Susanna Tapani ont complété la marque pour les favorites locales. Jamie Rattray et Loren Gabel ont riposté pour les Canadiennes.

Le Canada avait écrasé la Finlande 6-1 en phase préliminaire, mardi. Les Finlandaises ont cependant été meilleures sur les unités spéciales et devant le filet, hier.

« En ce moment, cette défaite est difficile à avaler pour Équipe Canada, comme toutes les autres au Championnat du monde, a admis la capitaine Brianne Jenner. Nous sommes très déçues du résultat. Mais nous devons reconnaître le mérite de la Finlande ; elle a bien joué. »

Le Canada a été privé de sa capitaine, Marie-Philip Poulin, pendant le tournoi – à l’exception d’une période. La meilleure marqueuse de l’équipe a aggravé sa blessure à un genou alors qu’elle tentait un retour au jeu, lundi dernier.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.