ENCORE PLUS D’ELOGIA À AIMER

Les portes du bureau de vente et location de la phase 2 d’ELOGIA, le complexe résidentiel pour retraités du Groupe Maurice situé au croisement de la rue Sherbrooke et du boulevard L’Assomption à Montréal, se sont officiellement ouvertes, le 24 août dernier, au grand bonheur du public qui attendait ce moment avec impatience. En effet, dès les premiers jours d’ouverture du bureau de vente et location, près de 100 unités d’habitation ont trouvé preneurs, ce qui laisse présager un grand succès pour ce projet d’agrandissement qui verra le jour en 2021.

Luxe, plaisir et confort doublés

En plus de l’ajout de 287 appartements à la location, le nouveau bâtiment comptera 24 condos à l’achat, une première à ELOGIA. L’agrandissement du complexe permettra également aux résidents actuels et futurs de profiter d’aires communes plus vastes et plus nombreuses ainsi que d’une épicerie et d’un espace bistro à même la résidence.

Viendront aussi s’ajouter au confort déjà établi de la première phase, deux toits-terrasses avec balançoires et aménagement complet, un amphithéâtre, deux salles à manger privées ainsi qu’une plage de luminothérapie, pour ne nommer que ceux-ci. Il va sans dire que rien n’a été laissé de côté pour répondre aux besoins et aux goûts des aînés d’aujourd’hui et de demain.

«  Après la première phase d’ELOGIA, qui ne laisse personne indifférent depuis son ouverture en 2007, la réputation du Groupe Maurice auprès des retraités de Montréal n’est plus à faire. Nous nous réjouissons de voir, une fois de plus, la population au rendez-vous pour accueillir ce projet d’agrandissement avec enthousiasme  !  », explique M. Louis Desjardins, directeur des ventes au Groupe Maurice.

ELOGIA, une résidence contemporaine

Offrant une retraite grandiose, dans un cadre unique, aux abords du Stade olympique et du Jardin botanique, ELOGIA réinvente les standards de la retraite. Entre autres, la résidence ne manquera pas de mettre de l’avant sa conscience écologique. En effet, l’accès à des bornes de recharge pour voitures électriques, la présence d’un service d’autopartage ainsi que d’une offre diversifiée de transports en commun sont quelques-uns des avantages de ce complexe qui représente l’accord parfait entre tranquillité et vie urbaine.

Investissement

Les jeunes pousses des femmes sous-financées par rapport à celles des hommes

Les jeunes pousses des femmes reçoivent en moyenne 2,5 fois moins de fonds que celles fondées par des hommes, selon un rapport du Boston Consulting Group. Au total, depuis 2008, les entreprises émergentes fondées par des femmes n’ont levé que 2 % du montant total levé par les jeunes pousses, selon l’étude. Les start-up fondées par des hommes ont recueilli 89 % du financement. Le reste a été attribué à des sociétés mixtes, où des femmes figurent parmi les fondateurs, selon la même source. Lorsqu’elles défendent leurs dossiers de financement, les femmes fondatrices trouvent bien peu de femmes parmi les fonds d’investissement qui ont les clefs du coffre et elles font face à des questions différentes de celles que l’on pose à leurs homologues masculins, révèle l’étude. — Agence France-Presse

Chine

L’exubérant Jack Ma tire sa révérence

Le charismatique Jack Ma a tourné hier la page de son aventure à la tête d’Alibaba, l’entreprise qu’il a fondée en 1999, laquelle a révolutionné le commerce en ligne en Chine et marqué profondément l’économie du pays. L’ex-professeur d’anglais, qui célébrait d’ailleurs son 55e anniversaire, passera le flambeau à une équipe de dirigeants respectés comprenant Daniel Zhang, discret numéro deux du groupe. Jack Ma, l’une des personnalités les plus riches de Chine avec une fortune estimée à 41 milliards de dollars, a fait part de son envie de se consacrer à des projets philanthropiques comme l’éducation. Alibaba – cotée aux États-Unis – vaut environ 607 milliards de dollars CAN, selon l’agence financière Bloomberg.

— Agence France-Presse

Boeing

- 42,6 %

La crise du 737 MAX continue à faire des dégâts chez Boeing : le constructeur aéronautique a accusé un plongeon de 42,6 % de ses livraisons sur les huit premiers mois de l’année, en raison de l’immobilisation au sol de cet avion-vedette depuis le milieu du mois de mars après deux accidents ayant fait 346 morts. Le groupe de Chicago n’a livré que 276 avions civils du 1er janvier au 31 août, contre 481 appareils lors de la même période en 2018. Boeing se retrouve ainsi largement derrière le constructeur européen Airbus, qui a livré 500 avions civils depuis le début de l’année. 

— Agence France-Presse

Concurrence

Collusion bancaire au Portugal

Quatorze banques ont été sanctionnées au Portugal pour entente commerciale et condamnées à payer une amende de 225 millions d’euros (environ 326 millions CAN), a-t-on appris hier auprès de l’Autorité de la concurrence portugaise. Parmi les groupes épinglés figurent les banques portugaises Millennium BCP, BES, BPI, BIC, BANIF, Montepio, Caixa de Crédito Agricola, la banque publique CGD, mais aussi les filiales des banques étrangères BBVA, Barclays, Santander, Deutsche Bank et UCI. Selon l’Autorité de la concurrence, ces banques « ont échangé des informations sensibles » entre 2002 et 2013. Cette pratique « a eu un impact direct sur le bien-être des consommateurs, la compétitivité des entreprises et l’économie dans son ensemble », estime l’Autorité.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.