Casse-Noisette

Revu et corrigé

Présenté pour la première fois le 18 décembre 1892 à Saint-Pétersbourg, le ballet-féerie de Tchaïkovski est devenu un classique de Noël présenté par les plus prestigieuses compagnies de danse de la planète. De nombreuses versions ont depuis vu le jour, laissant place à certaines modifications de la trame narrative. Coup d'oeil sur quatre versions revues et corrigées de Casse-Noisette.

Le New York City Ballet a revu et corrigé sa version du Nutcracker, d’après la chorégraphie de George Balanchine. Le but : éviter des stéréotypes culturels, notamment l’acte de la danse ou du thé chinois où un danseur masculin porte un chapeau de paille traditionnel et arbore une moustache. Il y avait un malaise chez des spectateurs, mais aussi au sein de la troupe du City Ballet, a-t-on pu lire récemment dans un article du New York Times. L’an dernier, la succession de Balanchine a approuvé le changement.

À Winnipeg

C’est une version canadienne de Casse-Noisette que le Royal Winnipeg Ballet présente depuis quelques années. Clara, interprétée par une jeune danseuse aux traits asiatiques, vit à Winnipeg en 1913. Dans le spectacle, on peut voir une partie de hockey, une couverture emblématique de La Baie, et des policiers « Mounties » de la Gendarmerie royale du Canada.

À Pittsburgh

À Pittsburgh, une version hip-hop de Casse-Noisette est présentée deux soirs, la semaine prochaine, au Benedum Center. L’histoire se déroule à Brooklyn dans les années 80. Sont réunis sur scène des danseurs urbains, un DJ et le MC Kurtis Blow. Le spectacle, intitulé The Hip Hop Nutcracker, tourne depuis 2015 dans plusieurs villes américaines pendant la période des Fêtes.

Au cinéma

Cet automne, Disney a sorti le film The Nutcracker and the Four Realms, réalisé par Lasse Hallström et Joe Johnston, qui est toujours à l’affiche dans certains cinémas de Montréal. Le jeune acteur noir Jayden Fowora-Knight tient le rôle principal du casse-noisette Philip, alors que Morgan Freeman incarne le parrain de Clara, la jeune fille qui se fait offrir en cadeau une boîte fermée à clé.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.