Station 16 x Canadiens de Montréal : Édition Samedi Limité

En 2019-2020, la créativité va à la rencontre du hockey, à l’épicentre vibrant de l’identité montréalaise.

À l’occasion de leur 110e anniversaire, les Canadiens de Montréal font équipe avec la galerie d’art urbain contemporain Station 16, afin d’offrir à leurs partisans la première collaboration en son genre, alors que l’art prend d’assaut la glace.

Célébrant l’histoire et l’esprit de compétition du club, les œuvres Édition Samedi Limité leur servent une passe parfaite en mettant à l’honneur douze sérigraphies uniques produites par douze artistes locaux et internationaux.

Chacun d’entre eux est appelé à s’inspirer de l’effervescence entourant un match à domicile du samedi soir opposant les indétrônables favoris de la métropole à une équipe rivale. Les douze œuvres d’art originales et leurs créateurs seront dévoilés tout au long de la saison. Les sérigraphies uniques tirées en édition limitée au nombre de 110 exemplaires sont en vente à la boutique Tricolore Sports du Centre Bell, derrière la section 113, pendant les matchs et ensuite sur tricoloresports.com, jusqu’à épuisement des stocks.

Il reste encore trois dates cette saison : procurez-vous vos billets dès maintenant et venez voir par vous-mêmes les affiches de la Station 16 au Centre Bell !

LES AFFICHES

Pour démarrer la saison et commémorer le match du 12 octobre 2019 contre les Blues de Saint-Louis, Jason Wasserman, un artiste prisé de la métropole, brise la glace avec une création inspirée par l'univers des superhéros. "Welcome to Your Doom!" traduit l'intensité de l'affrontement en reprenant le langage graphique des couvertures de comics. Dans un contexte proprement montréalais, un attaquant des Blues dirige un tir puissant vers le filet du tricolore. Suspendue en vol, la rondelle attend son sort alors que devant elle se dresse un intimidant gardien de but. Signée et numérotée par l'artiste, la première œuvre issue de cette collaboration met à l'honneur l'iconographie de la ville, l'imaginaire de l'enfance et le hockey de ruelle sur muret de brique.

Fervent partisan du tricolore, Éric Clément a gardé précieusement son amour des Canadiens lorsqu'il s'est installé à Toronto pour y poursuivre sa carrière. Il était donc l'artiste tout indiqué afin de commémorer l'affrontement du 26 octobre contre les Maple Leafs. « Eastern Conference OG'S » traduit cette rivalité historique en évoquant une autre époque par le style de la bande dessinée rétro. Fasciné par l'univers du hip-hop, des comics et des objets à collectionner, l'artiste aura tiré avantage du collage numérique pour créer une histoire visuelle exaltante et livrer une oeuvre aussi vivante que bourrée d'action. Signée et numérotée par l'artiste, la seconde œuvre issue de cette collaboration met à l'honneur la charge symbolique des icônes et la puissance narrative de la superposition.

Pour commémorer le match du 9 novembre contre les Kings de Los Angeles, l'artiste classique Alan Ganev s'est inspiré des deux équipes en juxtaposant culture urbaine et beaux-arts traditionnels.

« Tagger » exprime le caractère ludique de leur rivalité par la fusion réactive de forces opposées, la figurine en porcelaine d'un roi en duel avec des lignes énergiques d'expression urbaine. Le collage du patrimoine classique et des pratiques actuelles unit le délicat et le brut, donnant naissance à une poésie d'un genre nouveau.

Signée et numérotée par l'artiste, la troisième œuvre issue de cette collaboration capture l'esprit combatif des luttes quotidiennes tout en honorant la spontanéité d'une histoire qui s'écrit à chaque match.

Pour commémorer le match du 16 novembre contre les Devils, Joe Iurato, un artiste résidant au New Jersey et œuvrant à New York, s'est saisi d'une rivalité entre deux des plus grands gardiens de but de tous les temps. « Destined » traduit le combat historique ayant opposé Martin Brodeur et Patrick Roy en nous projetant à son origine imaginaire. Deux enfants promis aux plus grands honneurs arborent les couleurs des équipes et luttent farouchement pour la suprématie. La fleur de lys et les deux frères ayant servi de modèles à la photographie rappellent les origines partagées et le parcours personnel des deux légendes. Signée et numérotée par l'artiste, la quatrième œuvre issue de cette collaboration s'inscrit à la frontière de la simplicité et du photoréalisme. Par son esthétique nette et illustrative, elle met à l'honneur l'innocence d'une compétitivité innée ayant valu aux deux gardiens une place au temple de la renommée du hockey.

Pour commémorer le match du 23 novembre contre les Rangers de New York, Marc Sirus, un artiste montréalais bien connu, s'est emparé de la finale de la Coupe Stanley 1979, alors que les deux équipes s'affrontaient pour le titre. « Face off » nous ramène à une autre époque du hockey en mettant en vedette le masque de Ken Dryden, simple et audacieux avec ses allures de cible et le masque en forme de bouclier de John Davidson. Fidèle aux années de gloire de leur deux gardiens, l'artiste a donné sa touche personnelle aux logos et aux noms des équipes. La composition dynamique comprend des monuments emblématiques de Montréal et de New York. Signée et numérotée par l'artiste, la cinquième œuvre d'art issue de la collaboration honore à la fois l'héritage des équipes à travers la typographie et les spectaculaires acrobaties d'une légende parmi les légendes.

Arrivant à la mi-parcours des Éditions Samedi Limité, l'artiste canadien de pop art, Denial, commémore le match du 14 décembre contre les Red Wings avec une œuvre audacieuse qui offre plus qu'il n'y paraisse. « Enjoy the Game » explore une autre facette de la rivalité, alors que l'innocence du jeu rencontre le contrôle de la glace. Un jeune partisan des Canadiens est stupéfait de sa figurine de table de hockey aux allures d'un joueur de Detroit, donnant une touche d'humour détraqué à un cadeau de Noël classique. Avec ses demi-tons, la sérigraphie multicouche cède à la nostalgie en atteignant le look rétro imaginé par son créateur. Signée et numérotée par l'artiste, la sixième œuvre issue de la collaboration s'adresse au spectateur avec une esthétique iconique faite d'images pop subversives, d'expressions comiques et de traits d'esprit artistiques.

Pour démarrer la nouvelle année et commémorer le match du 4 janvier 2020 contre les Penguins de Pittsburgh, Stikki Peaches, un artiste anonyme de la métropole propose une œuvre inspirée de l'esprit de compétition dont il a embelli à la main chacune des 110 reproductions.

« La Course au Championnat » est un voyage dans le temps qui nous plonge dans l'univers de l'artiste composé de figures iconiques du passé. Mettant à l'honneur l'un des grands joueurs de chaque club, Maurice Richard et Mario Lemieux, au volant de bolides conçus pour la destruction, Stikki Peaches traite de l'esprit de compétition en dehors de la glace. Chaque sérigraphie fut apposée sur un mur du studio de l'artiste, prenant la forme d'une installation artistique avant de se voir transformer à l'aérosol, au pastel, crayon et marqueur faisant de chaque reproduction une œuvre unique.

Signée et numérotée par l'artiste, la septième œuvre issue de cette collaboration met à l'honneur la nostalgie du passé, la force et le plaisir de la compétition.

Pour commémorer le match du 18 janvier 2020 contre les Knights de Vegas, XRAY, un artiste montréalais, propose une création inspirée de cartes de hockey à collectionner. « Collection » est un hommage aux souvenirs d'enfance et représente une collection de cartes récupérée d'une vieille boîte et étalée sur le sol. Avec leurs couleurs éclatantes provenant tout droit de la Floride, l'État d'origine de l'artiste, et l'identité visuelle distincte de leur époque de gloire, les cartes évoquent des sentiments qui ont été conservés pendant longtemps. Signée et numérotée par l'artiste, la huitième œuvre issue de la collaboration honore la collection et le plaisir de revisiter les expériences de l'enfance.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.