400

Le capitaine du FC Barcelone, Lionel Messi, a inscrit hier contre Eibar son 400e but en Championnat d’Espagne, une nouvelle barre symbolique pour celui qui est depuis 2014 le meilleur buteur absolu de l’histoire de la Liga. Messi, 31 ans, a atteint cette barre des 400 buts en 435 matchs de Championnat, soit une moyenne de 0,92 but par rencontre.

— Agence France-Presse

Ski alpin  Slalom d'Adelboden

Hirscher gagne encore

L'Autrichien Marcel Hirscher a remporté le slalom d’Adelboden à la Coupe du monde de ski alpin hier et, au passage, édité un record du circuit masculin pour le plus grand nombre de victoires sur le même lieu de compétition. Grâce à une irrésistible poussée en deuxième manche, Hirscher a non seulement devancé tous ses rivaux pour la deuxième journée de suite, mais aussi signé un neuvième triomphe en carrière sur la montagne suisse. Troisième après la manche initiale, Hirscher a inscrit le meilleur temp de la deuxième manche (53,08 s) et son chrono global de 1 min 47,37 s lui a permis de devancer le Français Clément Noël par 50 centièmes de seconde. Les Canadiens Erik Read (55,89 s), Trevor Philp (55,91 s) et Phil Brown (56,91 s) n’ont pas été en mesure de se qualifier pour la deuxième manche.

— Associated Press

Football  NFL

Les Dolphins en deuil

Bob Kuechenberg, joueur de ligne à l’attaque des Dolphins de Miami de 1970 à 1983, est mort au cours du week-end. Il était âgé de 71 ans. Les Dolphins ont confirmé la nouvelle hier, sans donner plus de détails sur les causes du décès. Six fois élu au Pro Bowl, Kuechenberg a fait partie de la seule équipe dans l’histoire de la NFL à connaître une saison parfaite, en 1972. Cette saison-là, Kuechenberg a amorcé chacun des 17 matchs des Dolphins, qui ont gagné leurs 14 parties en saison puis trois autres lors des éliminatoires, incluant le Super Bowl VII, 14-7, contre les Redskins de Washington. La saison suivante, il a commencé 16 matchs et aidé les Dolphins à remporter le Super Bowl pour la deuxième année de suite.

— Associated Press

Soccer  Drame de Hillsborough

Un ancien policier sur le banc des accusés

Trente ans après le drame, un ancien responsable de la police britannique est jugé à partir d’aujourd’hui pour la mort de 95 supporteurs du club de soccer de Liverpool à la suite d’une bousculade au stade d’Hillsborough, en 1989, à Sheffield. Au total, 96 partisans avaient trouvé la mort dans cette tragédie survenue lors de la demi-finale de la Coupe d’Angleterre opposant Liverpool à Nottingham Forest le 15 avril 1989. Alors que les supporteurs de Liverpool se pressaient devant les tourniquets, la sécurité avait fait ouvrir une porte conduisant à l’aile qui leur était réservée, pour alléger la pression. Mais les fans s’étaient rués sur une tribune déjà surpeuplée. Le mouvement de foule avait initialement entraîné la mort de 94 personnes, compressées contre les grilles aux abords du terrain. Deux autres étaient décédées par la suite. Chargé du dispositif de sécurité du stade au moment des faits, l’ex-commissaire David Duckenfield est poursuivi pour l’homicide involontaire par grave négligence de 95 d’entre elles. Le septuagénaire retraité n’est pas jugé pour la 96e victime, Anthony Bland, décédée de ses blessures près de quatre ans plus tard, la loi alors en vigueur n’autorisant pas les poursuites pour ce cas. L’ancien responsable policier a plaidé non coupable. Son procès se tient à la cour de Preston, ville située à une quarantaine de kilomètres au nord de Liverpool.

— Agence France-Presse

Golf  PGA

Déjà deux titres pour Kuchar

Matt Kuchar s’est ressaisi après avoir commis trois bogueys au début de la ronde finale et il a réussi deux importants oiselets sur le neuf de retour, terminant avec une carte de 66 pour mettre la main sur le titre de l’Omnium Sony, hier à Honolulu. Il s’agit du deuxième titre de Kuchar (- 22) sur le circuit de la PGA depuis le début de la saison. Andrew Putnam (- 18), deuxième, a remis une dernière carte de 68 et s’est hissé dans le top 50 au classement mondial pour la première fois de sa carrière. Le Canadien Corey Conners a disputé une ronde de 64 et terminé au troisième rang (- 17), à égalité avec trois autres golfeurs.

— Associated Press

Hockey féminin Mondial U18

Le Canada champion du monde

Les Canadiennes l’ont emporté 3-2 contre les Américaines, hier, en finale du Championnat du monde de hockey féminin des moins de 18 ans présenté à Obihiro, au Japon.

Il s’agit de la première médaille d’or du Canada à ce tournoi depuis 2014 et de la cinquième de son histoire.

Les joueuses de l’unifolié auront eu besoin d’une période de prolongation pour être sacrées championnes du monde et freiner du même coup la séquence victorieuse des États-Unis à quatre médailles d’or de suite.

C’est le premier but de l’Ontarienne Maddie Wheeler dans le tournoi qui a donné la médaille d’or au Canada.

En avantage numérique, elle a transporté la rondelle d’un bout à l’autre de la patinoire et pris un tir qui a été arrêté par la gardienne de but américaine, mais qui n’a pas été immobilisé.

Sur le retour, Wheeler a pu pousser la rondelle dans le filet pour donner la victoire à son équipe.

« C’est une sensation incroyable, je ne peux même pas la décrire. Tu ne peux pas avoir une meilleure sensation que ça ! C’était un but incroyable de Wheeler ! », a dit l’attaquante québécoise Ann-Frédérik Naud à Hockey Canada.

En première période, l’Albertaine Danielle Serdachny a ouvert la marque ; la Québécoise Alexie Guay a récolté une mention d’aide sur la séquence.

Les Américaines ont ensuite égalisé la marque à la fin du deuxième tiers et ont même pris les devants en troisième période.

Les Canadiennes étaient toutefois loin d’avoir dit leur dernier mot et ont fait 2-2 grâce à un but de la Britanno-Colombienne Anne Cherkowski, ce qui a mené à la période de prolongation.

Guay a été nommée meilleure défenseure du tournoi, en plus d’être sélectionnée au sein de l’équipe d’étoiles.

La joueuse de Magog a obtenu deux buts et quatre mentions d’aide en cinq matchs.

La gardienne canadienne Raygan Kirk a, quant à elle, reçu le titre de joueuse la plus utile de la compétition.

Elle a pris la place de la gardienne gatinoise Mahika Sarrazin après le premier match et gardé le filet pour le Canada lors des quatre matchs suivants, récoltant trois victoires.

En finale pour la médaille de bronze, la Finlande a battu la Russie 3-0.

— Sportcom

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.