Le chiffre du jour

8

Hier, dans un gain de 6-2 des Flyers de Philadelphie contre les Ducks d’Anaheim, Carter Hart a égalé le record de la LNH avec une huitième victoire consécutive avant l’âge de 21 ans. Le gardien de 20 ans partage ce record avec Jocelyn Thibault, qui avait réussi l’exploit avec les Nordiques de Québec, en mars 1995.

— Associated Press

Ski alpin  Championnats du monde

Svindal rate de justesse sa sortie, Jansrud enfin champion

Si quelqu’un devait battre Aksel Lund Svindal à sa dernière course, il semble approprié que ce soit son compatriote Kjetil Jansrud. Après un moment d’émotion où il s’est penché en arrière, a tendu les bras et a regardé vers le ciel, Svindal était tout sourire malgré sa deuxième place lors de la descente des Mondiaux, présentée hier à Åre, en Suède. Le Norvégien de 36 ans, double champion olympique et quintuple champion du monde, avait annoncé le mois dernier qu’il prendrait sa retraite après cette épreuve. Déjà champion olympique (super-G) aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014, il s’agit d’un premier titre mondial pour Jansrud, qui s’ajoute à ses deux médailles d’argent acquises lors de Mondiaux précédents. Si Svindal a raté de peu l’occasion de devenir le premier skieur masculin à remporter le titre mondial de descente à trois reprises, il a néanmoins rejoint Kjetil André Aamodt et Marc Girardelli comme seuls skieurs à remporter une médaille lors de six championnats du monde différents. Le Canadien Benjamin Thomsen, d’Invermere, en Colombie-Britannique, a réalisé une solide performance en terminant septième, à 75 centièmes de seconde du vainqueur. La descente féminine, qui sera la dernière course de Lindsey Vonn avant sa retraite, est prévue aujourd’hui.

— La Presse canadienne

Patinage de vitesse courte piste

Une récolte de trois médailles à Turin

Cédrik Blais, Kim Boutin et Steven Dubois ont chacun décroché une médaille de bronze, hier, à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste disputée à Turin, en Italie. Quatrième à franchir la ligne d’arrivée de la finale masculine du 500 m, Blais a finalement hérité de la troisième place lorsque son coéquipier Samuel Girard a été pénalisé pour avoir provoqué la chute du patineur de Châteauguay. Kim Boutin, de Sherbrooke, a conclu le 500 m derrière la favorite de la foule, l’Italienne Martina Valcepina, et la meneuse au classement de la Coupe du monde, la Polonaise Natalia Maliszewska. Il s’agit de la seule distance où Boutin n’avait pas encore remporté une médaille cette saison. Finalement, Dubois s’est pour sa part frayé un chemin jusqu’au podium à travers un peloton de 10 patineurs en finale masculine du 1500 m. Avec ce résultat, le patineur de 21 ans originaire de Lachenaie se trouve maintenant au deuxième rang au classement général de la Coupe du monde au 1500 m. Le relais mixte canadien s’est qualifié pour la finale d’aujourd’hui après avoir remporté sa demi-finale, tandis qu’une pénalité imposée au relais féminin a mis fin à ses espoirs de médaille. Le relais masculin a été éliminé la veille en terminant troisième de sa course en quarts de finale.

— La Presse canadienne

Patinage de vitesse  Championnats du monde

Weidemann, Blondin et Fish font bonne figure, mais…

Les Canadiens Isabelle Weidemann, Ivanie Blondin et Graeme Fish ont fait bonne figure, hier, aux Championnats du monde de patinage de vitesse longue piste des distances individuelles à Inzell, en Allemagne. Weidemann, d’Ottawa, a terminé l’épreuve féminine du 5000 m en quatrième place – et avec un record personnel (6 min 56,13 s) –, ce qui représente son meilleur classement en carrière aux Mondiaux. Blondin, également d’Ottawa, a fini sixième. Au 10 000 m masculin, le Saskatchewanais Graeme Fish, à ses premiers Championnats du monde, a battu son ancien record personnel de près de 10 secondes, ce qui lui a valu la septième place. Parmi les autres résultats chez les Canadiens, Heather McLean, de Winnipeg, a pris la 12e place au 1000 m, tandis que Laurent Dubreuil, de Lévis, a fini 13e sur la même distance. La compétition se terminera aujourd’hui avec le 1500 m et le départ en groupe.

— La Presse canadienne

Judo

Doublé historique pour le Canada

Pour la première fois dans l’histoire du judo canadien, deux représentantes de l’unifolié se faisaient face dans une finale du Grand Chelem de Paris. Déjà trois fois victorieuse contre Jessica Klimkait au cours de la dernière année, Christa Deguchi s’est encore imposée dans cette finale historique pour décrocher sa deuxième victoire d’affilée chez les moins de 57 kg à ce prestigieux événement. Du côté des moins de 63 kg, Catherine Beauchemin-Pinard est passée bien près de monter elle aussi sur le podium avant d’être surprise par la Japonaise Nami Nabekura lors du combat pour la médaille de bronze. Chez les hommes, Jacob Valois (moins de 66 kg), Antoine Bouchard (moins de 73 kg) et Arthur Margelidon (moins de 73 kg) n’ont pas obtenu de classement.

— La Presse

Golf

Casey se faufile en tête devant Mickelson à Pebble Beach

Sans faire de bruit, Paul Casey a remis une carte de 67 (- 5) pour conserver le premier rang du tournoi de Pebble Beach, hier. L’Anglais, qui jouait sur le parcours de Spyglass Hill, a réussi six oiselets et il a commis un boguey pour montrer un pointage cumulatif de - 15. L’Anglais s’est donné une avance de trois coups au sommet du classement. Contrairement à Casey, Mickelson a donné tout un spectacle sur le parcours de Pebble Beach, exécutant deux magnifiques coups d’approche, aux 13e et 14e trous, réussissant un aigle au 14e fanion. Le vétéran de 43 ans a tout de même joué 70 et a glissé en deuxième position (- 12). En vertu d’une ronde de 65 (- 7), la meilleure de la journée, le Canadien Adam Hadwin a fait un bond de 45 positions pour se hisser à égalité au 14e rang (- 8). Ses compatriotes Nick Taylor et Ben Silverman occupent la 28e place.

— Associated Press

Surf des neiges  Slopestyle

Vive déception pour Laurie Blouin

Il y aura une nouvelle championne du monde à l’épreuve féminine de slopestyle, puisque la championne du monde en titre Laurie Blouin n’a pu se tailler une place en finale hier, à Park City, en Utah. Même si elle a exécuté une bonne première descente, Blouin n’a pas eu la faveur des juges, qui lui ont attribué une note de 75,75, qu’elle estime inférieure à ce qu’elle aurait dû avoir. « Si c’était arrivé en Coupe du monde, ça aurait été moins pire un peu, mais le fait que ça arrive aux Championnats du monde et que j’aurais eu la chance de défendre mon titre, ça me déçoit beaucoup », a fait savoir la planchiste de Stoneham-et-Tewkesbury. De retour sur la piste pour un deuxième essai, Blouin n’a pas été en mesure d’améliorer son sort et ses 37,00 points n’ont pas été comptabilisés. La Québécoise a donc manqué la finale d’une seule place, terminant au neuvième rang des qualifications.

— Sportcom

Snowboard cross

Eliot Grondin signe un premier top 10

Le jeune planchiste Eliot Grondin a réalisé sa meilleure performance en carrière, hier, en se classant neuvième de l’épreuve de snowboard cross de la Coupe du monde de surf des neiges de Feldberg, remportée par l’Australien Cameron Bolton. Les Allemands Paul Berg et Konstantin Schad ont complété le podium. Son précédent meilleur résultat était une 11e place, obtenue à Veysonnaz, en Suisse, en mars 2018. Le Saguenéen Baptiste Brochu n’a pu franchir les qualifications, vendredi, terminant au 36e rang. Sa coéquipière Meryeta Odine, âgée de 21 ans et originaire de la Colombie-Britannique, s’est classée septième de l’épreuve féminine pendant que l’Américaine Lindsey Jacobellis s’emparait de la médaille d’or. Grondin, Brochu et Odine seront de retour sur leur planche, aujourd’hui, pour l’épreuve par équipes. Grondin unira ses efforts à ceux d’Odine, tandis que Brochu fera équipe avec Carle Brenneman, également de la Colombie-Britannique.

— La Presse canadienne

Ski acrobatique

Week-end de rêve pour Kingsbury

Mikaël Kingsbury aura de quoi être fier lorsqu’il quittera Deer Valley.

Après avoir été sacré champion du monde pour la troisième fois de sa carrière vendredi, Kingsbury est une fois de plus monté sur la plus haute marche du podium, hier soir, remportant la médaille d’or lors de la super-finale de l’épreuve des bosses en parallèle, aux Championnats du monde de ski acrobatique, disputés en Utah.

Dans des conditions difficiles, le bosseur de Deux-Montagnes a obtenu un total de 87,62 points pour mettre la main sur un second titre mondial en duels et un premier depuis 2015, alors qu’il avait triomphé à Kreischberg, en Autriche.

Le Québécois de 26 ans a largement eu le dessus sur ses adversaires en qualifications et a obtenu un score de 90,90 en demi-finale pour se qualifier pour la super-finale, où il a battu l’Américain Bradley Wilson (84,69). Wilson a légèrement perdu le contrôle après son premier saut, tandis que Kingsbury a dompté les bosses jusqu’à la toute fin du parcours.

Le Japonais Daichi Hara a remporté la médaille de bronze, en vertu d’un pointage de 83,31.

Les Canadiens Laurent Dumais et Brendan Kelly n’ont pas été en mesure de se qualifier pour la finale.

Chez les femmes, la Française Perrine Laffont a mis la main sur la médaille d’or après avoir récolté 84,74 points. Elle a devancé les Américaines Tess Johnson (82,60) et Jaelin Kauf (82,59).

Justine Dufour-Lapointe, qui avait pris le cinquième échelon lors de l’épreuve individuelle, a été éliminée dès sa première descente, après avoir obtenu 70,99 points.

Les Canadiennes Chloé Dufour-Lapointe et Sofiane Gagnon n’ont pas non plus été en mesure de se qualifier pour la finale.

— La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.