MAISON La bonne idée

Métamorphoser sa cuisine en quelques clics

Pour la maison, il n’y a jamais trop de sources d’inspiration. Voici quelques idées aussi faciles à aimer qu’à adopter.

Pour beaucoup de jeunes familles, faute de budget élastique, l’aménagement d’une cuisine passe souvent par une visite chez l’enseigne suédoise IKEA. On finit par retrouver un peu partout des installations blanches et impersonnelles. Or, la cuisine se mue de plus en plus en espace à vivre et à recevoir. D’où l’idée de marques d’habiller celle-ci dans le sillage des IKEA Hackers. 

Parmi les pionnières, on retrouve l’entreprise danoise Reform, créée en 2014 par Jeppe Christensen et Michael Andersen, qui dispose, notamment, d’un espace d’exposition à New York, dans un loft industriel des quais de Brooklyn. Sa signature ? Des façades et plans de travail conçus avec des architectes et designers de renommée internationale pour les modèles de cuisine Metod (anciennement Faktum) à poser ou déjà en place.

Tout peut se régler en ligne. Il suffit de choisir l’habillage coup de cœur et de mesurer le plan de travail. On joint ensuite la commande IKEA et un croquis des travaux s’il s’agit d’une nouvelle installation.

Les façades arrivent à domicile prêtes pour le montage par simple encliquetage sur les portes d’origine. Le plan de travail se fixe, lui, sur les placards. Des échantillons de revêtement peuvent être envoyés par la poste. Les façades sont, généralement, en MDF enduit de plusieurs couches de laque, et d’une épaisseur de 19 à 23 mm. Tout est fabriqué à la main en Europe du Nord, souvent au Danemark, dont la réputation dans le travail du bois n’est plus à faire.

Le catalogue de Reform compte, entre autres, des créations de Norm Architects, studio danois qui collabore également avec la marque de mobilier Menu, et Cecilie Manz, designer danoise qui travaille pour HAY, Muuto et Fritz Hansen. L’entreprise en pleine expansion a présenté à la Semaine du design de New York, en mai dernier, les cuisines Match, imaginées par le couple belge vedette Muller Van Severen. La démarche artistique de celui-ci a abouti à un système ludique coloré aux portes en polyéthylène d’un plateau en marbre et aux détails d’acier ou de laiton. Six nuances (blanc, bleu, pêche, vert, rouge et brun) permettent de composer la cuisine de son choix. Les Français Inga Sempé, Jean Nouvel et les frères Bouroullec devraient se joindre à cette success story dans les prochains mois.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.