Association de l’Est

De l’action à prévoir

Notre journaliste Miguel Bujold décortique les quatre séries dans l’Association de l’Est, alors que Bob Hartley évalue quels joueurs devraient le plus faire sentir leur impact ou causer une surprise dans cette première ronde.

Devils
contre
Lightning

Une surprise est-elle possible ?

Les Devils ont sans contredit été l’équipe-surprise de la saison dans l’Est. La question est maintenant de savoir s’ils se contenteront de participer aux séries ou s’ils embêteront le Lightning, comme ils l’ont fait durant la saison (trois victoires en autant d’affrontements). Il y a de l’incertitude devant le but des Devils, ce qui n’est pas idéal lorsqu’on est opposé à une attaque dévastatrice comme celle du Lightning. En plus de devoir tenter de neutraliser des joueurs d’exception comme Nikita Kucherov, Steven Stamkos et Brayden Point, les Devils risquent d’en avoir plein les bras contre les attaquants de soutien de Tampa. À l’autre bout de la patinoire, de quelle façon réagiront les jeunes avants des Devils, dont Nico Hischier, contre la défense aguerrie du Lightning, qui compte sur cinq défenseurs avec plus de 500 matchs en carrière (Victor Hedman, Anton Stralman, Ryan McDonagh, Dan Girardi et Braydon Coburn) ?

3 JOUEURS-CLÉS

Les choix de Bob Hartley (Propos recueillis par Mathias Brunet)

Devils

défenseur à caractère défensif

Andy Greene

Il a ralenti, mais il ne dépense pas d’énergie inutilement, il est toujours bien positionné, fiable. Il va toujours faire le jeu simple, il est capable d’appuyer l’attaque sans être une menace offensive.

spécialiste défensif à l’attaque

Myles Wood

Pour les mises en jeu, je choisirais Brian Boyle. Mais je ne crois pas qu’il peut patiner avec les Stamkos et compagnie. Alors j’irais avec Myles Wood parce que c’est un excellent patineur, il se donne et distribue de bonnes mises en échec. Des gars comme lui sont importants.

La surprise

Keith Kinkaid

Je crois qu’il a volé la job de l’autre gardien [Cory Schneider]. Ça ne me surprendrait pas de le voir devant le filet lors du premier match.

Lightning

défenseur à caractère défensif

Anton Stralman

Ryan McDonagh n’est plus le joueur qu’il était, alors j’opterais pour Anton Stralman. Il fait bien circuler la rondelle. Il n’est pas très robuste, mais il est costaud et difficile à déplacer. Avec une minute à faire, je place Stralman avec Victor Hedman.

spécialiste défensif à l’attaque

Alex Killorn

J’aime Cédric Paquette parce que c’est un moyen fatigant, mais je ne crois pas qu’il peut patiner avec Taylor Hall. Alex Killorn serait mieux fait pour lui, au sein d’un trio avec Anthony Cirelli et Yanni Gourde. Killorn a un gros gabarit, s’il y a des bourdes en défense du côté de New Jersey, Killorn peut les faire payer. Il est capable d’accepter et de réussir le défi de jouer contre Taylor Hall.

La surprise

Yanni Gourde

Le hockey a toujours besoin de ces belles histoires-là, pour motiver, par exemple, les jeunes qui se font retrancher dans le Midget AAA. Ça me rappelle Francis Bouillon, Éric Messier, Pascal Trépanier. Gourde me fait revivre de belles histoires.

Devils

Entraîneur-chef

John Hynes

Fiche en saison

44-29-9

Fiche contre le Lightning

3-0-0

Buts marqués

243 (15e rang)

Buts accordés

240 (17e rang)

Supériorité numérique

21,4 % (10e rang)

Infériorité numérique

81,8 % (8e rang)

Dix derniers matchs

7-2-1

Lightning

Entraîneur-chef

Jon Cooper

Fiche en saison

54-23-5

Fiche contre les Devils

0-2-1

Buts marqués

290 (1er rang dans la LNH)

Buts accordés

234 (13e rang)

Supériorité numérique

23,9 % (3e rang)

Infériorité numérique

76,1 % (28e rang)

Dix derniers matchs

5-4-1

L’horaire de la série

Jeudi 12 avril, 19 h, à Tampa Bay (TVA Sports, SN)

Samedi 14 avril, 15 h, à Tampa Bay (TVA Sports, SN 360)

Lundi 16 avril, 15 h, au New Jersey (TVA Sports, SN)

Mercredi 18 avril, 19 h 30, au New Jersey (TVA Sports, SN)

Samedi 21 avril, à déterminer, à Tampa Bay (TVA Sports, réseaux anglophones à déterminer)*

Lundi 23 avril, à déterminer, au New Jersey (TVA Sports, réseaux anglophones à déterminer)*

Mercredi 25 avril, à déterminer, à Tampa Bay (TVA Sports, réseaux anglophones à déterminer)*

*Si nécessaire

Maple Leafs
contre
Bruins

Deux équipes équilibrées

Mike Babcock voulait visiblement « casser » Mitch Marner en début de saison et la stratégie a fonctionné. Bourré de talent, le fin passeur a mené les Leafs avec 69 points. L’éclosion de Marner et le réveil de James Van Riemsdyk, qui s’est comme par magie mis en marche à quelques mois d’obtenir son autonomie, ont permis aux Leafs d’avoir une attaque mieux répartie en deuxième moitié de saison. Il sera essentiel que ça se poursuive contre les Bruins, puisque leur as Auston Matthews sera fort probablement opposé à l’excellent Patrice Bergeron. Les Bruins ont montré des signes d’essoufflement en fin de saison, ce qui était peut-être à prévoir compte tenu de tous leurs blessés. Il reste qu’ils possèdent maintenant trois bons trios grâce aux recrues Ryan Donato, Danton Heinen et Jake DeBrusk. Cette série devrait être longue et robuste et devrait se décider devant le but. Tuukka Rask et Frederik Andersen auront l’occasion de prouver qu’ils font partie de l’élite des gardiens.

3 JOUEURS-CLÉS

Les choix de Bob Hartley (Propos recueillis par Mathias Brunet)

Maple Leafs

défenseur à caractère défensif

Nikita Zaitsev

J’hésite entre Ron Hainsey et Nikita Zaitsev. J’aime bien Hainsey pour ce qu’il a fait en séries avec Pittsburgh l’an dernier, mais je vais y aller avec Zaitsev à cause de sa mobilité.

spécialiste défensif à l’attaque

Nazem Kadri

C’est un détestable. Son plus gros défi sera de ne pas se faire prendre à son propre jeu. Il a parfois de la difficulté à contrôler ses émotions. Il est capable de gagner les grosses mises au jeu, il aime être dans la face des adversaires. C’est un joueur défensif sous-estimé. J’ai toujours espéré qu’on l’obtienne à Calgary.

La surprise

Leo Komarov

C’est un autre détestable qui va souvent au filet. Je ne dis pas qu’il amassera beaucoup de buts ou de points, mais je ne serais pas surpris qu’il marque un gros but. Il n’a peur de rien et son intensité augmentera en séries.

Bruins

défenseur à caractère défensif

Zdeno Chara

Il vieillit, mais en séries éliminatoires, son intensité augmente. À titre de capitaine, il amène une émotion contrôlée à cette gang-là. C’est lui, le grand frère. S’il sent la nécessité de passer un message, il a le gabarit pour le faire. Il a perdu de la vitesse, mais son positionnement et son long bâton le servent bien.

spécialiste défensif à l’attaque

David Backes

Tout le monde répondrait Patrice Bergeron, le centre numéro un. Mais si je devais en nommer un autre, j’irais avec David Backes. C’est un gros gabarit, il a perdu un peu de vitesse, mais dans les séries, j’aime les gros joueurs. Dans les sixième ou septième matchs, ils peuvent faire la différence parce qu’ils laissent leurs empreintes dans les premiers matchs.

La surprise

Ryan Donato

Il a obtenu neuf points à ses douze premiers matchs dans la Ligue nationale. C’est une belle histoire. Maintenant les séries commencent. Est-ce que Cendrillon va perdre sa chaussure ?

Maple Leafs

Entraîneur-chef

Mike Babcock

Fiche en saison

49-26-7

Fiche contre les Bruins

3-1-0

Buts marqués

270 (3e rang dans la LNH)

Buts accordés

230 (12e rang)

Supériorité numérique

25 % (2e rang)

Infériorité numérique

81,4 % (11e rang)

Dix derniers matchs

6-4-0

Bruins

Entraîneur-chef

Bruce Cassidy

Fiche en saison

50-20-12

Fiche contre les Maple Leafs

1-2-1

Buts marqués

267 (6e rang dans la LNH)

Buts accordés

211 (4e rang)

Supériorité numérique

23,5 % (4e rang)

Infériorité numérique

83,7 % (3e rang)

Dix derniers matchs

5-3-2

L’horaire de la série

Jeudi 12 avril, 19 h, à Boston (TVA Sports, CBC)

Samedi 14 avril, 20 h, à Boston (TVA Sports, CBC, SN)

Lundi 16 avril, 19 h, à Toronto (TVA Sports, CBC)

Jeudi 19 avril, 19 h, à Toronto (TVA Sports, CBC)

Samedi 21 avril, heure à déterminer, à Boston (TVA Sports, CBC)*

Lundi 23 avril, heure à déterminer, à Toronto (TVA Sports, CBC)*

Mercredi 25 avril, heure à déterminer, à Boston (TVA Sports, CBC)*

* Si nécessaire

Blue Jackets
contre
Capitals

Tout à prouver en séries

Les misères en séries se poursuivront pour l’une de ces deux équipes. On connaît tous l’historique des Capitals dans les éliminatoires : ils n’ont jamais franchi la deuxième ronde depuis qu’Alexander Ovechkin s’est amené à Washington. À leurs 17 premières saisons, les Blue Jackets n’ont gagné que trois petits matchs en séries… Même si ce n’est pas l’une de leurs forces, les Caps devront appliquer un échec avant soutenu afin d’empêcher les jeunes défenseurs Seth Jones, Zach Werenski et Markus Nutivaara de contrôler le jeu. Sergei Bobrovsky a connu une deuxième moitié de saison inégale devant le filet des Blue Jackets. Braden Holtby aussi du côté des Caps, qui ont donc décidé d’envoyer dans la mêlée pour le début de la série l’Allemand Philipp Grubauer, qui a disputé 10 des 16 derniers matchs de l’équipe. Si les jeunes Pierre-Luc Dubois, Oliver Bjorkstrand, Alexander Wennberg et Sonny Milano produisent, la guigne en séries des Capitals risque très bien de se poursuivre. Les Caps ont cependant un net avantage en ce qui concerne des unités spéciales.

3 JOUEURS-CLÉS

Les choix de Bob Hartley (Propos recueillis par Mathias Brunet)

Blue Jackets

défenseur à caractère défensif

Seth Jones

Sans aucun doute, même s’il est aussi très offensif. Il est en train de devenir l’un des trois ou quatre meilleurs défenseurs de la ligue. C’est un jeune Zdeno Chara, avec plus d’offensive, moins de robustesse, mais sans pour autant être un servant de messe. J’ai un petit parti pris pour lui parce que je l’ai vu grandir au Colorado.

spécialiste défensif à l’attaque

Nick Foligno

Je dirais Nick Foligno parce que c’est un « gamer ». Il a perdu beaucoup de vitesse, il a souvent été blessé, mais c’est un vrai. Il bloque des tirs, il va faire ce qu’il doit faire pour gagner.

La surprise

Pierre-Luc Dubois

C’est incroyable ce qu’il a pu accomplir cette saison. Je regarde sa façon de lancer les rondelles, sa façon d’attaquer le filet, son jeu dans l’ensemble, je suis déçu qu’on ne parle pas plus de lui au Québec. Je ne vois aucun manque d’expérience dans sa manière de jouer.

Capitals

défenseur à caractère défensif

Matt Niskanen

C’est un bon patineur. Ça n’est pas le défenseur défensif typique, il ne bloque pas de tirs, mais sa mobilité l’aide dans son jeu défensif.

spécialiste défensif à l’attaque

Tom Wilson

C’est l’un de mes favoris. Il frappe comme un train. Il était le joueur qu’on convoitait en première ronde à Calgary en 2012. Washington a été plus rapide. Finalement, les Flames ont choisi Mark Jankowski. C’était très divisé chez nos recruteurs entre Wilson, Jankowski et Zemgus Girgensons. Les joueurs adverses sont au courant lorsqu’il est sur la glace… et ils n’aiment pas ça.

La surprise

Alex Ovechkin

Ma surprise serait collective, mais inclut évidemment Ovechkin. Je crois que les Capitals seront enfin disciplinés. Ils essaient de changer leur visage en séries. Ovechkin veut se transformer en gladiateur. Il perd de l’énergie en voulant être robuste au lieu d’être le meilleur joueur. Les Capitals ont écopé de trop de pénalités lors des dernières années au lieu de miser sur leurs forces.

Blue Jackets

Entraîneur-chef

John Tortorella

Fiche en saison

45-30-7

Fiche contre les Capitals

1-3-0

Buts marqués

236 (17e rang)

Buts accordés

226 (À égalité au 9e rang)

Supériorité numérique

17,2 % (25e rang)

Infériorité numérique

76,2 % (26e rang)

Dix derniers matchs

6-2-2

Capitals

Entraîneur-chef

Barry Trotz

Fiche en saison

49-26-7

Fiche contre les Blue Jackets

3-1-0

Buts marqués

256 (9e rang dans la LNH)

Buts accordés

238 (16e rang)

Supériorité numérique

22,5 % (7e rang)

Infériorité numérique

80,3 % (15e rang)

Dix derniers matchs

8-2-0

L’horaire de la série

Jeudi 12 avril, 19 h 30, à Washington (TVA Sports, SN 360)

Dimanche 15 avril, 19 h 30, à Washington (TVA Sports, SN 360)

Mardi 17 avril, 19 h 30, à Columbus (TVA Sports, SN 360)

Jeudi 19 avril, 19 h 30, à Columbus (TVA Sports, SN)

Samedi 21 avril, à déterminer, à Washington (TVA Sports, réseaux anglophones à déterminer)*

Lundi 23 avril, à déterminer, à Columbus (TVA Sports, réseaux anglophones à déterminer)*

Mercredi 25 avril, à déterminer, à Washington (TVA Sports et réseaux anglophones à déterminer)

*Si nécessaire

Flyers
contre
Penguins

Une rivalité digne des années 80

Lorsque les deux formations de la Pennsylvanie se retrouvent en séries, on sait deux choses : il y aura beaucoup d’animosité et encore plus de buts. Bref, on a souvent l’impression de revoir du hockey des années 80. Ce n’est un secret pour personne, Sidney Crosby et Claude Giroux ne s’aiment pas du tout. Les deux capitaines mènent des attaques qui ont produit à plein régime dans la dernière ligne droite. Si les Flyers ont accédé au tournoi, c’est notamment grâce à l’impressionnante progression des jeunes Travis Konecny, Ivan Provorov et Shayne Gostisbehere. Provorov et Gostisbehere forment l’une des plus dynamiques paires de défenseurs de la LNH. Opposés à la meilleure attaque à cinq de la ligue, les Flyers, qui en ont arraché tout le long de la saison, à court d’un homme, devront éviter le banc des punitions. Les Penguins tenteront de devenir les premiers depuis les dynastiques Islanders des années 80 à remporter la Coupe Stanley trois fois de suite.

3 JOUEURS-CLÉS

Les choix de Bob Hartley (Propos recueillis par Mathias Brunet)

Flyers

défenseur à caractère défensif

Andrew MacDonald

Ivan Provorov est en voie de devenir l’un des défenseurs les plus excitants de la ligue, mais il a encore des choses à apprendre en défense. J’aime la robustesse de Manning, mais il court un peu partout. Gostisbehere, défensivement, on oublie ça. J’aurais pu choisir aussi Travis Sanheim.

spécialiste défensif à l’attaque

Sean Couturier

Au même titre que Pierre-Luc Dubois et Jonathan Huberdeau, il a représenté la LHJMQ de belle façon. Couturier a connu une grosse saison offensive, mais il est toujours aussi efficace défensivement. Ce kid-là a été bon en défense dès sa première année. Il nous a amené un jeu complet cette année. Sans prendre de risque, il fait d’excellentes lectures de jeu.

La surprise

Brian Elliott

Si les Flyers veulent surprendre les Penguins, ça devra passer par le gardien. Et Brian Elliott a montré par le passé, que sur une courte séquence, il peut être très « hot ». J’étais pourtant un grand admirateur de Petr Mrazek. Je croyais à une aubaine quand ils l’ont acquis. Il est décevant. Il est capable de gagner des matchs à lui seul, mais il nous a prouvé qu’il pouvait les perdre à lui seul aussi.

Penguins

défenseur à caractère défensif

Olli Maatta

Sans l’ombre d’un doute. Il a un gros gabarit, il est assez mobile, il a toujours accepté son rôle de défenseur défensif. Il jouait le même style avec les Knights de London. Ça ne sera jamais un gros défenseur offensif, il se contente de fournir une bonne première passe.

spécialiste défensif à l’attaque

Derick Brassard

Un recruteur m’a déjà dit à l’époque où Derick Brassard jouait pour les Voltigeurs de Drummondville que c’était un mini Joe Sakic. Il avait raison. Je le regarde jouer, lancer en mouvement, c’est l’ombre de Sakic, et Joe Sakic était excellent défensivement.

La surprise

Tom Kunhackl

Connor Sheary, Jake Guentzel, Bryan Rust et Tom Kunhackl causent la surprise depuis qu’ils sont dans la LNH. Ils trouvent toujours une façon de bien jouer et de marquer de gros buts. Ils permettent aux Penguins de séparer Crosby et Malkin. Je préfère Kunhackl. C’est un excellent patineur et en séries, je l’aime mieux dans les trois zones.

Flyers

Entraîneur-chef

Dave Hakstol

Fiche en saison

42-26-14

Fiche contre les Penguins

0-2-2

Buts marqués

249 (12e rang dans la LNH)

Buts accordés

236 (14e rang)

Supériorité numérique

20,7 % (15e rang)

Infériorité numérique

75,8 % (29e rang)

Dix derniers matchs

6-1-3

Penguins

Entraîneur-chef

Mike Sullivan

Fiche en saison

47-29-6

Fiche contre les Flyers

4-0-0

Buts marqués

270 (3e rang dans la LNH)

Buts accordés

248 (20e rang)

Supériorité numérique

26,2 % (1er rang)

Infériorité numérique

80 % (17e rang)

Dix derniers matchs

6-3-1

L’horaire de la série

Mercredi 11 avril, 19 h, à Pittsburgh (TVA Sports, CBC)

Vendredi 13 avril, 19 h, à Pittsburgh (TVA Sports, CBC)

Dimanche 15 avril, 15 h, à Philadelphie (TVA Sports, CBC, NBC)

Mercredi 18 avril, 19 h, à Philadelphie (TVA Sports, CBC)

Vendredi 20 avril, heure à déterminer, à Pittsburgh (TVA Sports, réseaux anglophones à déterminer)*

Dimanche 22 avril, heure à déterminer, à Philadelphie (TVA Sports, réseaux anglophones à déterminer)*

Mardi 24 avril, heure à déterminer, à Pittsburgh (TVA Sports, réseaux anglophones à déterminer)*

*Si nécessaire

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.