politique

Des bénéficiaires de l’aide sociale demandent la démission d’Agnès Maltais

QUÉBEC – Comme la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Agnès Maltais, refuse de modifier sa réforme controversée de l’aide sociale, le Front commun des personnes assistées sociales du Québec (FCPASQ) demande sa démission.

Mme Maltais annulera les allocations spéciales de certains bénéficiaires de l’aide sociale, mais leur en offrira d’autres s’ils participent à un programme d’intégration au marché du travail. « Nous allons de l’avant avec ces mesures », a-t-elle assuré peu après sa rencontre, hier, avec le FCPASQ et le Collectif pour un Québec sans pauvreté.

« Ils veulent que rien ne change, même dans les centres de traitement en toxicomanie. Ça n’a pas de sens », a lancé la ministre.

De son côté, le Collectif pour un Québec sans pauvreté n’ose pas demander la démission de Mme Maltais. Son porte-parole Serge Petitclerc a toutefois qualifié la rencontre « d’ardue ». « Malgré les critiques de la Commission des droits de la personne et de la Protectrice du citoyen, elle va malheureusement de l’avant », a-t-il souligné.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.