Assurance des entreprises

Connaissez-vous les risques cachés de votre PME ?

Si les dommages causés par l’eau représentent les risques les plus fréquents en entreprise, ils ne sont certainement pas les seuls. Entre la couverture contre le cambriolage d’un entrepôt et une virgule au mauvais endroit dans une déclaration d’impôt entraînant des pénalités, le besoin d’assurance peut varier énormément d’une entreprise à l’autre. «  Un arrêt des activités – même momentané – peut vite entraîner de grandes difficultés financières, sinon la faillite », met en garde Nick Cinotti, directeur principal Solutions spécialisées chez Intact Assurance. Voici quelques risques auxquels s’exposent les entreprises et comment elles peuvent s’en prémunir.

Je suis épicier et une cliente a souffert d’un empoisonnement alimentaire après avoir mangé un produit en conserve contaminé. Il n’y a que le fabricant qui peut être poursuivi, n’est-ce pas  ?

Hélas, non  ! Les manufacturiers et les vendeurs sont conjointement responsables des produits qu’ils fabriquent ou qu’ils vendent. Peu importe l’industrie, si une blessure ou un préjudice peut être attribué à de la marchandise défectueuse, votre entreprise pourrait être poursuivie. Une assurance Responsabilité des produits peut protéger vos opérations face à de telles réclamations.

Notre boutique offre maintenant aux clients de commander leurs produits en ligne. A-t-on besoin d’une assurance supplémentaire  ?

Si les renseignements personnels des clients – y compris leurs informations bancaires ou de carte de crédit – sont stockés, il y a un risque que ceux-ci soient volés ou utilisés de façon inappropriée. «  Se protéger contre le piratage, le vol de données et les brèches informatiques devient un incontournable », précise Nick Cinotti. Une telle crise peut sérieusement perturber vos activités, nécessitant d’aviser vos clients de la brèche, de procéder à une enquête pour en trouver la source et de vous exposer à des poursuites. La Protection Atteinte à la confidentialité d’Intact Assurance offre une assurance personnalisable couvrant vos propres frais et votre responsabilité civile.

Je suis membre du conseil d’administration d’un organisme à but non lucratif. Est-ce vrai qu’il faut une assurance commerciale pour faire du bénévolat ?

Qu’ils siègent à la tête d’une grande entreprise ou d’une petite œuvre caritative, et qu’ils soient rémunérés ou non, les administrateurs et dirigeants ont le devoir d’agir dans le meilleur intérêt de la société qu’ils gèrent. Même plusieurs années après avoir quitté son poste, un administrateur pourrait être tenu responsable d’une décision passée ayant eu des répercussions négatives. «  L’assurance Responsabilité civile des administrateurs et dirigeants protège ces derniers contre les conséquences que peuvent avoir leurs décisions sur l’avenir de l’entreprise ou de l’organisme qu’ils gèrent  », explique M. Cinotti.

Mon bureau est au deuxième étage. A-t-on vraiment besoin d’une assurance contre les dégâts d’eau  ?

Les dégâts d’eau ne se limitent pas aux inondations et aux infiltrations par le toit : ils englobent aussi les bris de tuyauterie, une toilette qui fuit ou encore, un robinet qu’un employé oublierait de fermer. Et bien que le risque soit moins grand, un refoulement d’égouts demeure possible même aux étages supérieurs.

« Une défaillance du système de plomberie peut causer de graves dégâts aux installations commerciales, aux équipements et aux produits. »

— Nick Cinotti, Intact Assurance

J’occupe un poste principalement technique, mais mon employeur me demande à l’occasion d’offrir des formations directement chez les clients. Si je m’y rends avec ma voiture personnelle, ai-je besoin d’une assurance particulière ?

Oui. Tout véhicule utilisé à des fins professionnelles – même si ce n’est qu’occasionnellement – doit être déclaré à l’assureur et couvert en conséquence avec une classe particulière. Cet ajout peut se faire soit sur la police d’assurance auto personnelle du conducteur ou sur la police pour véhicules commerciaux de l’employeur.

Notre dernière recrue a omis de réclamer un crédit d’impôt auquel notre client avait droit et ce dernier se voit réclamer une dette fiscale qu’il est incapable de satisfaire plutôt que de recevoir un remboursement. Peut-il se retourner contre nous  ?

Oui. Votre entreprise pourrait être tenue responsable des pertes financières d’un client en lien avec une erreur de la part d’un de vos employés lors de la prestation d’un service. En plus de protéger contre les dommages corporels (comme un client en visite qui se blesserait sur le lieu d’affaires), une assurance responsabilité civile peut inclure une protection Erreurs et omissions pour les professionnels en pratique privée et en entreprises de service. Dans ce cas-ci, s’il y a eu faute professionnelle, elle couvrirait les frais de représentation légale et les indemnités versées à votre client.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.