Rencontre

Dans la salle de bains... d’Annie Langlois

Belles, inspirantes, mordues de produits cosmétiques, cinq femmes qui gravitent dans l’univers de la beauté nous ouvrent les portes de leur salle de bains privée et partagent en toute intimité leurs rituels, produits favoris et secrets d’initié…

Cette semaine, Annie Langlois, ex-mannequin et styliste.

Son parcours

« J’ai été mannequin pendant plus de 15 ans, puis styliste et designer-entrepreneure de la marque de vêtements recyclés On & On. À la suite d’une prise de conscience sur l’importance de la nutrition et du régime de vie, j’ai été l’instigatrice et conceptrice de Monyogavirtuel.com, lancé en octobre 2013, une plateforme qui permet aux abonnés d'assiter à des cours de yoga en ligne. Je suis aussi enseignante certifiée en Hatha et Vinyasa. »

Sa beauté yogi 

« J’ai toujours fait attention à moi. Pour moi, la femme est belle au naturel. Une belle peau hydratée qui est fraîche, c’est tout ce qu’il faut. Ça commence avec la nutrition et l’activité physique. Le yoga permet de faire circuler le prana [l’énergie] et d’éliminer les toxines. Si le prana circule bien, tout débloque. C’est ce qui me garde en santé et je vois toujours les bienfaits dans mon corps et sur ma peau. »

Son jus vert 

« Je commence toujours ma journée avec mon cocktail miracle, qui est une recette de ma nutritionniste Annie Juneau, de la clinique Vitacru. C’est un mix de chlorophylle, jus de citron frais, gingembre frais, un peu d’huile d’olive, un soupçon de jus de pomme… J’ajoute de la poudre de minéraux aussi. C’est très alcalin et ça part bien la journée. Après le jus, le déjeuner est constitué d’une grosse assiette de fruits pour toute la famille, 7-8 variétés de fruits avec des noix, idéalement trempées pour activer les nutriments selon les principes de l’alimentation vivante. Le gluten n’entre pas chez moi, les produits laitiers non plus. »

Son brossage à sec

« Je n’utilise pas d’exfoliant. Je commence toujours mon rituel par un brossage sur peau sèche. J’utilise des brosses en fibres naturelles pour enlever les peaux mortes. J’en ai une spéciale pour le visage et une autre pour le corps de la marque Bernard Jensen. Je fais des mouvements circulaires du bas vers le haut. Ça stimule la circulation sanguine et le système lymphatique et aide à enlever les toxines pour que la peau soit douce et rayonnante. C’est très efficace. »

Son bain zen

« Je prends un bain par jour. J’aime qu’il soit bien chaud pour me sentir comme dans un spa. Je le prends avec ma fille, qui a presque 3 ans. Quand c’est l’heure du bain, c’est le bain pour nous deux! Je mets de la mousse ou du sel d’Epson ou de la mer morte si j’ai mal dans les muscles. Le bain moussant Respire de Druide à base de romarin, de pin maritime et de thym est vraiment bon quand on sent qu’on a un petit rhume qui commence ou un petit problème respiratoire. Sinon, c’est toujours antistress de Druide, à base de lavande. »

Argan et karité

« Sur le corps, soit j’utilise le beurre de karité pur de Druide, soit je prends le lait corporel dérivé. Le karité a des propriétés rajeunissantes exceptionnelles, c’est magique pour l’élasticité de la peau. J’en ai appliqué sur mon ventre pendant ma grossesse et je n’ai aucune vergeture. J’aime aussi l’huile d’argan biologique du Maroc de la marque Miss Argan. C’est une fille d’ici qui a lancé cette gamme 100 % naturelle. »

Produits locaux

« J’encourage beaucoup les entreprises d’ici, les jeunes entrepreneurs qui ont des bonnes idées dans le biologique. Pour le visage, j’utilise la gamme Mekar qui a été lancée par une amie, Catherine, qui ne trouvait pas sur le marché des produits bios. Je suis tombée amoureuse de ses produits et, surtout, des textures, qui sont extraordinaires et qu’on peut même mélanger pour créer un soin sur mesure. Par exemple, j’ajoute un peu de Sérum Oléo-protection, un mélange de sept ingrédients actifs, à la crème de jour pour une hydratation absolue et un fini velouté incroyable. »

Ses cheveux gipsy

« Mes cheveux sont longs et frisés et j’en ai énormément! Ils sont impossibles à démêler. Je les lave tous les trois jours avec la gamme Damage Remedy d’Aveda. J’adore l’odeur! C’est aussi une des seules gammes de produits cheveux naturels qui fonctionnent si bien. Je mets toujours un peu de Tonic volumisant pour la racine, qui me permet d’espacer les shampoings sans effet sale. Je les sèche au diffuseur pour garder mes boucles naturelles et je reprends quelques mèches au fer pour les rendre plus volumineux et moins frisottés. Je les mélange ensuite pour un look très gipsy et surf style. Quand je voyage, j’adore Amika, une petite marque fabriquée en Israël qui fait des revitalisants sans rinçage et des huiles que je laisse dans mes cheveux lorsque je vais à la plage. »

Pour sa fille 

« J’utilise la gamme Weleda au calendula et la poudre bio Souris verte. Je peux aussi bien laver le corps que les cheveux et ma fille ne fait jamais de réaction. C’est crémeux, l’odeur est douce. Je n’aime pas les produits qui sentent la poudre de bébé. J’aime quand ça sent le frais, le propre. Je les trouve chez Avril, où je fais mon épicerie. »

Sa passion coco

« J’aime les odeurs de coco. Si je vois une crème et que c’est écrit “coconut”, je peux l’acheter juste parce que j’ai envie de l’essayer. Ça me fait penser à la plage. On est fans du Sud. On y va cinq fois par année. Ça me transporte et j’ai l’impression d’être en train de surfer. Sinon, je suis zéro parfum. Par contre, j’aime tester une crème et voir l’évolution de l’odeur sur ma peau, comment le parfum se transforme au contact de ma peau. »

Ses baumes bios

« Miss Argan fait un baume au coco qui est extraordinaire. Sinon, je mets les baumes Beurre de karité vanille ou citrus de Druide. C’est un indispensable dès que je sors de la maison! »

Découvrez www.monyogavirtuel.com

À suivre mercredi prochain : dans la salle de bain de Vânia Aguiar, ex-mannequin international devenu directrice mode-beauté, puis rédactrice en chef de magazine

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.