SORTIR

À la carte

Le Montréal gastronomique se réinvente sans cesse. Ouvertures de restaurants, nouveaux menus, chefs qui changent d’enseigne, événements… Chaque semaine, nos journalistes vous présentent ce qu’il ne faut pas manquer pour bien boire et bien manger.

En vedette

Arrêt gourmand avenue du Parc

Banc public est le nouveau projet diurne de l’équipe qui nous a donné le Lustucru. Ouvert de 7 h à 20 h tous les jours, l’endroit est né du désir de proposer une offre complémentaire au bistro, sous la forme d’un café de quartier convivial et ouvert à tous – travailleurs, flâneurs, jeunes familles avec poussettes, etc. Au trio derrière le Lustucru (Iannick Lessard, Guillaume Vignola et Émilie Rochette) s’ajoutent Laurence Duquette et Élisabeth Roy, qui ont fait leurs armes dans les cuisines du resto (lui comme sous-chef, elle comme pâtissière) et qui mènent la barque du Banc public au quotidien.

De café qui propose déjeuners et dîners – pensez sandwichs gourmands faits minute, smoothies, gaufres, salades-repas –, l’endroit prend, à l’heure de l’apéro, des airs de buvette avec sa courte carte de vins d’importation privée et ses petits plats fort succulents qui vont des ravioles maison fourrées aux champignons au tataki de thon déposé sur nouilles de soba et légumes croquants, en passant par un chou-fleur rôti servi avec yogourt aux herbes et purée d’aubergine. On repart le cœur léger avec une flopée de biscuits maison et une pointe d’un des sublimes gâteaux de saison mitonnés par Élisabeth.

5161, avenue du Parc

Sur le pouce

Burgers de luxe

Avis aux fanas de burgers plus grands que nature : un petit nouveau s’est pointé rue Saint-Viateur Ouest. En fait, QDC Burger, par l’équipe de La Queue de Cheval, n’est pas tout à fait nouveau puisqu’en plus du comptoir original caché dans la ruelle derrière l’établissement de la rue de la Montagne, le comptoir à burgers a aussi son espace à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau. Et maintenant, c’est au tour des gens du Mile End de mordre à pleines dents dans les créations décadentes de l’endroit, dont le burger « surf’n turf », avec sa boulette surmontée d’un monticule de crevettes cajuns. Qui a faim ?

210, rue Saint-Viateur Ouest

Vins

Caribou boit québécois

Boudés et regardés de haut il n’y a pas si longtemps, les vins québécois ont aujourd’hui le vent dans les voiles. Alors que les vendanges s’amorcent dans les vignobles de la province, de plus en plus nombreux, Caribou lance un tout premier magazine consacré exclusivement aux vins québécois, créé en collaboration avec la sommelière Véronique Rivest. Portraits de vignerons, guide des cépages d’ici, état des lieux, regard sur l’avenir et suggestions de vins québécois, il y a de tout dans ce hors-série pour déboulonner quelques mythes et vous donner le goût d’ouvrir une bouteille bien de chez nous.

En kiosque dès maintenant au prix de 16,95 $

Nouveauté 

Bruncher à l’espagnole

Sans tambour ni trompette, une taverne à tapas espagnole, Ibéricos, s’est installée il y a deux ans dans le local anciennement occupé par Le 5e Péché, angle Saint-Denis et Mont-Royal. Projet du chef propriétaire d’origine vénézuélienne Haissam Souki Tamayo (qui a notamment travaillé avec Carles Abellan), l’endroit mise sur des ingrédients de qualité, importés de la péninsule ibérique et apprêtés avec soin, dans le respect de la tradition de la cuisine espagnole. L’endroit a récemment ajouté à son offre des brunchs qui vous sortiront de vos habitudes nord-américaines : des planches de charcuteries et de fromages accompagnés d’un pain tout frais à la tomate style catalan (l’essayer, c’est l’adopter) précèdent un plat-déjeuner aux accents espagnols : tortilla, huevos rotos ou encore œuf bénédictine servi sur sobrasada ibérique au miel (une charcuterie espagnole à tartiner) et galettes de maïs. On s’y régale ! Brunch servi samedi et dimanche, de 10 h 30 à 15 h 30.

4475, rue Saint-Denis

Au calendrier 

Semaine des restos Golden Montréal

C’est avec l’ambition de mieux faire connaître les établissements du Mille carré doré que la Semaine des restos Golden Montréal a été lancée, l’année dernière, par la Société de développement touristique du Mille carré doré. Le rendez-vous gourmand est de retour, avec des menus à prix fixe offerts dans quelques établissements réputés du quartier, du 17 au 23 septembre, dont Restaurant Gustave (photo), Ibérica, le Soubois, ainsi que la nouvelle adresse des Enfants terribles, rue Sherbrooke Ouest. Bon appétit !

Bulles, whisky et Cie

Depuis son lancement dans la métropole il y a trois ans, l’événement Bulles, whisky et Cie, qui se tient au Cabaret du Casino de Montréal, remporte un vif succès. L’édition des 21 et 22 septembre sera l’occasion de déguster des alcools de choix – spiritueux, cocktails et bulles, plus de 175 produits seront offerts en dégustation cette année – dans une ambiance qui s’annonce festive. Nouveauté cette année : un bar à spritz où l’on pourra concevoir sa propre concoction à partir des bulles, amers et sirops proposés et un Lab Bar, qui donnera à voir la crème de la crème des bar chefs de la province. Faites vite : l’événement a l’habitude de se dérouler à guichets fermés. Prix : 25 $, ce qui inclut un verre de dégustation.

Le Mousso x Canis

On aime les rencontres au sommet entre des chefs inspirants qui, l’espace d’une soirée, s’unissent afin d’offrir un menu unique à leurs convives. C’est exactement ce qui se trame au Mousso, où le chef Antonin Mousseau-Rivard et son équipe recevront le 24 septembre leurs amis du Canis, un restaurant torontois mené par le chef Jeff Kang et qui partage une approche gastronomique similaire à celle de la table montréalaise, axée sur la mise en valeur des produits dans des menus dégustation inspirés. Une soirée qui s’annonce tout sauf ennuyante. Réservations au 438 384-7410.

La Grande Coulée à Orford

À l’heure où ces lignes sont publiées, la Grande Coulée d’Orford aura déjà dévalé bien des pentes et des gosiers, mais on peut encore aller s’y abreuver aujourd’hui et demain. C’est l’occasion de déguster des bières aux robes de toutes les couleurs (auprès de la bonne trentaine de brasseurs présents), pendant que la montagne entame sa mue automnale. Jeux gonflables, concerts, DJ et télécabines seront au rendez-vous. Les stands de dégustation sont ouverts de 11 h à 21 h aujourd’hui et demain. Accès au lieu : 5 $ + taxes (gratuit pour les enfants). Trois forfaits offerts, entre 26 $ et 46 $.

— Sylvain Sarrazin, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.