Football  NFL

Les Cowboys battent (encore) les Giants

Dak Prescott a surmonté une interception lors de sa première tentative de passe et il a mené les Cowboys de Dallas vers une victoire de 37-18 aux dépens des Giants de New York, hier soir à East Rutherford, au New Jersey. Prescott a complété 22 de ses 35 passes pour des gains de 257 verges et trois touchés, dont un de 42 verges à l’ailier rapproché Blake Jarwin au deuxième quart. Les Cowboys (5-3) ont ainsi eu raison des Giants (2-7) pour la sixième fois de suite. Brett Maher a réussi trois placements pour les Cowboys, dont un de 52 verges dans les dernières secondes de la première demie. Le quart-arrière des Giants, Daniel Jones, a réussi 26 de ses 41 passes pour des gains de 210 verges. Il a lancé une passe de touché et a été victime d’une interception.

— Associated Press

Tennis

Shapovalov gagne le top 15 mondial

Denis Shapovalov, finaliste malheureux du Masters de Paris dimanche, s’est hissé au 15e rang du classement mondial de l’ATP, dont la plus récente mouture a été publiée lundi.

Le tennisman canadien de 20 ans, qui s’est incliné devant le Serbe Novak Djokovic à Paris, a ainsi gagné 13 places pour établir un sommet personnel.

Son compatriote Félix Auger-Aliassime, ennuyé par une blessure à une cheville, a quant à lui glissé de deux rangs pour se retrouver en 21e place. Milos Raonic est demeuré en 32e place, tandis que Brayden Schnur a fait un bond de 6 places jusqu’au 93e échelon.

Malgré sa victoire du week-end, Djokovic n’a pas pu conserver le premier rang mondial, alors qu’il a été doublé par l’Espagnol Rafael Nadal.

Pour Nadal, qui s’est retiré du Masters de Paris avant d’affronter Shapovalov en demi-finale, il s’agit d’une huitième ascension au sommet du classement de l’ATP, exactement un an après l’avoir quitté.

À 33 ans, Nadal se situe au deuxième rang des joueurs les plus âgés à occuper le premier échelon mondial depuis 1973, soit depuis que le Suisse Roger Federer a regagné le sommet à l’âge de 36 ans, en 2018.

Rafael Nadal tentera de terminer l’année au premier rang du classement mondial pour la cinquième fois de sa carrière. Il a réussi l’exploit en 2008, 2010, 2013 et 2017.

Le reste du top 5 est demeuré inchangé avec, dans l’ordre, Federer, le Russe Daniil Medvedev et l’Autrichien Dominic Thiem.

Chez les femmes, Bianca Andreescu, qui s’est retirée des Finales de l’ATP au premier tour en raison d’une blessure au genou gauche, a glissé d’une place, au cinquième rang du classement de la WTA.

Andreescu est l’unique représentante canadienne au sein du top 100. Sa plus proche compatriote, Leylah Annie Fernandez, pointe au 209e rang après un bond de 33 places. Eugenie Bouchard suit au 224e échelon, après une chute de 4 rangs.

Du repos

Andreescu envisageait déjà de se donner un peu de temps de congé à la suite de sa participation aux Finales de la WTA, tournoi de clôture de la saison du tennis féminin ; sa blessure lui a finalement forcé la main.

Sylvain Bruneau, entraîneur d’Andreescu, espère que la blessure ne retardera pas le programme d’entraînement de l’entre-saison en prévision de 2020.

« Nous rencontrons quelques médecins et il semble qu’elle aura besoin d’un peu de repos et de rééducation, a déclaré Bruneau lorsque joint à Montréal, lundi. Mais nous espérons que tout sera sous contrôle et que ce ne sera pas trop sérieux. C’est ce que nous souhaitons. »

La blessure a mis un terme de façon décevante à une remarquable saison pour Andreescu, championne à Indian Wells, à la Coupe Rogers de Toronto et aux Internationaux des États-Unis.

« C’était assez [important] pour qu’elle doive arrêter et qu’elle ne puisse pas participer au dernier match, a déclaré Bruneau. Elle va se donner quelques semaines pour se reposer et amorcer sa rééducation. C’était un peu démoralisant parce qu’elle était vraiment très excitée de participer au tournoi.

« Elle voulait sincèrement terminer dans le top 4 et même faire mieux. La blessure au genou est venue jeter une douche d’eau froide. »

Détentrice d’une fiche finale de 48-7, Andreescu occupe notamment le quatrième rang des boursières dans la WTA avec des gains légèrement supérieurs à 6,5 millions US.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.