La boîte techno

Vers un partenariat Tesla – Mercedes-Benz ?

Un tweet du PDG de Tesla, Elon Musk, publié en novembre pourrait se traduire par un partenariat avec son rival allemand Daimler, société mère de Mercedes-Benz, dans le marché des fourgons et des véhicules commerciaux électriques. Au moment de publier les plus récents résultats trimestriels de son groupe, Dieter Zetsche, PDG de Daimler, a en effet confirmé que des discussions avaient lieu entre les deux groupes à ce propos. Tesla utilise des fourgons Sprinter de Mercedes pour le service d’entretien mobile qu’il fournit aux propriétaires de ses voitures électriques. L’automne dernier, Musk avait relayé l’appréciation positive des techniciens de Tesla pour ces véhicules qu’ils utilisent au quotidien. De son côté, Mercedes-Benz a déjà confirmé son intention de commercialiser une version électrique du Sprinter, dotée d’une autonomie de 150 km par charge et d’une capacité de chargement de 1000 kg.

460 000 $

C’est le prix à payer pour ce Land Rover Defender 6 x 6 fait au Canada. Le préparateur ontarien Urban Warrior a publié les détails de son Defender à six roues motrices, et ce n’est pas une aubaine : à 350 000 $US, on ne risque pas de croiser de nombreux exemplaires de ce véhicule sur les routes. Quoique, avec la popularité sans cesse croissante des VUS, plus rien ne saurait nous surprendre…

Pourquoi ne pas électrifier la machinerie lourde ?

Une des raisons pour lesquelles l’industrie automobile s’empresse d’électrifier ses véhicules est l’urgence de réduire les émissions polluantes liées au transport. Alors pourquoi ne pas cibler les véhicules les plus polluants en priorité, comme la machinerie lourde ? À en croire la société Caterpillar, ça pourrait être une solution plus efficace…

Électrifiée par la société norvégienne Pon Power, l’excavatrice 323F Z-line de Caterpillar n’émet aucun gaz à effet de serre pendant son utilisation, mais peut accomplir les mêmes tâches qu’une excavatrice à moteur thermique. Sa pile de 300 kWh pèse la bagatelle de 3,4 tonnes, ce qui équivaut à trois fois le poids de la pile des modèles Tesla les plus équipés, et fournit l’énergie nécessaire pour 5 à 7 heures d’utilisation. 

Mais surtout : remplacer une excavatrice au diesel par un modèle électrique équivaut à retirer 24 voitures de la route. Seul bémol : son prix de détail de 850 000 $…

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.