ACTUALITÉS

Valérie Plante brigue la direction de Projet Montréal

La conseillère de la Ville, Valérie Plante, s’est officiellement lancée dans la course à la direction de Projet Montréal, hier soir, dans le but d’affronter le maire Denis Coderre aux élections municipales de 2017. Elle devient la deuxième candidate à briguer la direction du parti de l’opposition montréalais, après le conseiller de la Ville, François Limoges. « Je ne suis pas du tout satisfaite du style de leadership [de M. Coderre]. Montréal mérite vraiment mieux, Montréal mérite qu’on s’occupe d’elle, qu’on ait une vision à long terme », explique l’élue du district de Sainte-Marie, dans l’arrondissement de Ville-Marie, en entrevue avec La Presse. Valérie Plante mise sur la lutte contre les inégalités de revenus entre les Montréalais pour se démarquer. Le prochain chef de Projet Montréal sera connu le 4 décembre prochain.

— Louis-Samuel Perron, La Presse

Daoust s’est placé en conflit d’intérêts

L’ex-ministre des Transports Jacques Daoust s’est placé en situation de conflit d’intérêts en ne divulguant pas ses intérêts à chacune des étapes de l’adoption du projet de loi sur le développement de l’industrie des boissons alcooliques artisanales. C’est la conclusion du commissaire à l’éthique de l’Assemblée nationale, Me Jacques Saint-Laurent, dans son rapport déposé hier. M. Daoust est propriétaire du vignoble Les vignes de Bacchantes inc. Le manquement de l’ancien ministre reste toutefois passablement bénin, et aucune sanction ne sera imposée. M. Daoust s’était retiré et avait déclaré son intérêt lors du vote final sur le projet de loi, le 26 mai 2016. Mais il n’avait pas déclaré publiquement son intérêt et ne s’était pas retiré à toutes les étapes de l’étude de ce projet de loi. — Denis Lessard, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.