3 fois par jour – Desserts

Le casse-tête sucré de Marilou

Difficile de croire qu’un simple document Excel est à l’origine d’un livre de desserts aussi décadent. C’est pourtant la démarche rigoureuse que s’est imposée Marilou pour créer plus de 100 recettes sucrées, rassemblées dans ce troisième tome de la série « 3 fois par jour ». Entretien et recettes.

Ça fait déjà deux ans que Marilou et Alexandre Champagne travaillent sur leur livre de desserts. Si le sujet semble léger, il n’en requiert pas moins une organisation sans faille pour aboutir à un résultat aussi varié qu’alléchant : gâteau panais et pacanes, brownie au chocolat et aux guimauves, barres sans cuisson à la lime et à la noix de coco…

« C’est un processus vraiment long, il ne faut pas penser que ça se fait en quatre secondes. Pendant au moins six mois, c’était moi et mon tableau Excel, comme un genre de puzzle », résume Marilou en entrevue téléphonique.

Assise à son bureau, elle a pris le temps d’établir les chapitres – les tartes, les gâteaux, les desserts à manger à la cuiller… –, avant de trouver une dizaine d’idées par catégorie. Un travail de moine, mais qui s’est avéré nécessaire, comme elle l’a appris parfois à la dure dans l’élaboration des deux tomes précédents, qui se sont d’ailleurs vendus à plus de 300 000 exemplaires.

Le fruit de l’Expérience

« J’ai gaspillé beaucoup d’argent, d’ingrédients et de temps en me lançant en cuisine avant d’être structurée », constate Marilou. Hors de question de répéter ces petites erreurs dans ce troisième tome, qui s’est construit sur l’expérience accumulée par Alexandre et elle, ainsi que le reste de l’équipe de 3 fois par jour. Elle promet d’ailleurs que s’il y a un quatrième tome, ce sera encore mieux.

Avec leur équipe, ils ont aussi pris le temps de tester les recettes plusieurs fois pour s’assurer de leur faisabilité.

« J’en suis fière, parce que les recettes, on les a travaillées et retravaillées, et elles marchent. »

— Marilou

« Aussi, c’est le genre de desserts qui fonctionnent même si ton enfant échappe une poignée de farine sur le comptoir pendant la préparation », poursuit la jeune maman, qui attend bientôt l’arrivée de son deuxième enfant.

Résultat : ce troisième tome est son favori d’entre tous ! « C’est vraiment mon préféré, et de loin, s’enthousiasme-t-elle. C’est sûr qu’il y a une homogénéité parce que ce sont juste des desserts, donc on ne passe pas d’un fish and chips à une sauce à spag, par exemple. »

accessibilité

En publiant un livre uniquement axé sur les plats sucrés, son but était aussi de rendre la préparation des desserts accessible aux gens, qui ont souvent peur de rater leur coup. « C’est vraiment la chose que j’entends le plus souvent les gens dire : “Je rate tout le temps mes desserts, donc je n’en fais plus”, ou “je préfère les acheter”… Je voulais aussi beaucoup parler de déculpabilisation, parce que les gens culpabilisent tellement quand ils mangent des desserts. »

En somme, elle voulait montrer que cuisiner des desserts, c’est simple. Et que de les déguster, ce l’est encore plus !

3 fois par jour – Desserts

Marilou et Alexandre Champagne

Les Éditions Cardinal

288 pages

34,95 $

En librairie mercredi

Recettes

Les meilleurs biscuits aux pépites de chocolat

« En ce moment, on est vraiment dans une phase biscuits », lance Marilou, en précisant que sa fille et son chum en sont de grands consommateurs par les temps qui courent !

Quantité : environ 20 biscuits

Temps de préparation : 15 min

Temps de cuisson : de 10 à 12 min

Temps de repos : 2 h 15 min

La pâte se congèle avant la cuisson.

Les biscuits se conservent de deux à trois jours dans un contenant hermétique à température ambiante.

Ingrédients secs

2 tasses de farine tout usage

3/4 de c. à thé de bicarbonate de soude

1/2 c. à thé de sel

2 tasses de pépites de chocolat

Ingrédients humides

1 tasse de beurre, fondu

1 tasse de cassonade

1/2 tasse de sucre

1 œuf

1 jaune d’œuf

1 c. à thé d’extrait de vanille

Préparation

1. Dans un bol, combiner tous les ingrédients secs, puis réserver.

2. Dans un autre bol, mélanger le beurre fondu, la cassonade et le sucre afin d’obtenir une texture homogène, puis incorporer le reste des ingrédients humides.

3. Ajouter les ingrédients secs, puis mélanger afin de former une pâte, sans plus. Emballer la pâte dans une pellicule plastique et la placer au réfrigérateur pendant un minimum de 2 heures ou toute la nuit.

4. Préchauffer le four à 180 °C (350 °F) et placer la grille au centre. Tapisser une plaque à pâtisserie de papier parchemin, puis réserver.

5. Façonner des boules de pâte d’environ 2 c. à soupe et les déposer sur la plaque en les espaçant. Aplatir légèrement les boules de pâte, puis cuire au four de 10 à 12 minutes.

6. Laisser refroidir sur la plaque, puis déguster.

Note : avant de façonner les biscuits, il est préférable de laisser tiédir la pâte pendant 15 minutes afin qu’elle soit plus facile à manipuler.

Tarte aux poires et au brie dans une croûte aux noix

« Au départ, je voulais créer un plateau de fromages vraiment cool, mais après, je me suis dit : pourquoi ne pas le faire dans une tarte ? Cette recette est vraiment bonne, vraiment cochonne aussi, et pas compliquée à faire ! »

Portions : de 6 à 8

Temps de préparation : 20 min

Temps de cuisson : 8 min

Temps de repos : 15 min

Ne se congèle pas.

Se conserve 1 jour au réfrigérateur.

Ingrédients

Pour la croûte

1 1/4 tasse de noix de Grenoble, hachées

1 tasse de dattes Medjool, dénoyautées

1 pincée de sel

Pour la garniture

1 c. à soupe de beurre

6 poires, pelées et coupées en quartiers

1 c. à soupe de sucre

350 g de fromage brie, coupé en pointes avec la croûte

Fleur de sel, au goût

Préparation

1. Au robot culinaire, broyer tous les ingrédients pour la croûte afin d’obtenir une texture granuleuse. Verser dans un moule à tarte de 9 po à fond amovible, puis presser afin de former une croûte. Réserver.

2. Dans une poêle, à feu vif, faire fondre le beurre, puis cuire les poires avec le sucre de 6 à 8 minutes afin qu’elles soient bien tendres et caramélisées.

3. Ajouter le fromage, mélanger délicatement, puis verser sur la croûte. Saupoudrer de fleur de sel.

4. Laisser refroidir quelques minutes, puis couper en pointes pour servir.

Note : puisque la pâte est crue, on peut la faire d’avance, foncer le moule à tarte et préparer la garniture au dernier moment.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.