Le chiffre du jour

226

Grâce aux circuits de Jason Castro et d’Eddie Rosario, les Twins du Minnesota ont porté à 226 leur nombre de longues balles depuis le début de la saison, ce qui représente un record pour l’organisation établie à Minneapolis. En date du 10 août, rappelons qu’il reste encore 48 matchs à disputer pour les joueurs de Rocco Baldelli.

— La Presse

Incroyable mais vrai !

Soir de première

Un lancer protocolaire bien spécial avant le match de jeudi soir opposant les Cubs de Chicago aux Reds à Cincinnati, alors que la joueuse de tennis portoricaine Mónica Puig a fait le lancer à l’aide d’une raquette et que c’est son mari Derek Dietrich, des Reds, qui agissait à titre de receveur.

Golf  PGA

Johnson se hisse en tête ; Woods, blessé, se retire

Dustin Johnson a calé un roulé de huit pieds pour un oiselet au 18e trou, hier, et s’est emparé d’une avance d’un coup à mi-chemin de l’Omnium Northern Trust, premier tournoi éliminatoire de la Coupe FedEx du circuit de la PGA. Johnson a rapporté une carte de 67 (- 4) et détient une avance d’un coup sur Jordan Spieth, auteur d’une ronde de 64 hier. Johnson affiche un pointage cumulatif de 130, soit 12 coups sous la normale. Après avoir rapporté une carte de 71 au chalet, le Canadien Corey Conners pointe au 27e rang, à sept coups du meneur. Ses compatriotes Roger Sloan et Adam Hadwin se trouvent à égalité en 34e place, un coup derrière. La journée a surtout été marquée par le retrait de Tiger Woods, en raison d’un inconfort à un muscle oblique. L’Américain de 43 ans a précisé hier matin qu’un traitement n’avait pas suffi à lui permettre de disputer la deuxième ronde en après-midi. C’est la première fois cette année que Woods se retire au milieu d’un tournoi. Il espère pouvoir jouer la semaine prochaine au championnat BMW à Medinah, où il a remporté deux fois le Championnat de la PGA.

— Associated Press

Athlétisme  Jeux panaméricains

William Paulson s’offre une médaille de bronze

Un athlète membre du club de course de l’Université Laval, William Paulson, a remporté la médaille de bronze au 1500 m des Jeux panaméricains, jeudi soir, au Pérou. Le coureur d’origine britannique vient tout juste de changer d’allégeance. C’était sa première compétition internationale pour le Canada, le pays d’origine de sa mère, une Québécoise qui l’a élevé en français en Grande-Bretagne. Paulson menait la course jusqu’à ce que deux concurrents le dépassent dans la dernière ligne droite. Il a terminé l’épreuve en 3 min 41 s.

— Alexandre Pratt, La Presse

Water-polo Jeux panaméricains

L’équipe féminine canadienne qualifiée pour les Jeux de Tokyo

L’équipe féminine de water-polo du Canada a obtenu son billet pour les Jeux de Tokyo de 2020 en battant le Brésil 19-5, hier, en demi-finale des Jeux panaméricains. Techniquement, le laissez-passer est accordé à l’équipe gagnante de la compétition. Or, les Américaines – elles aussi finalistes – sont déjà qualifiées pour les Jeux olympiques. L’équipe canadienne compte sur un fort contingent de Québécoises avec Krystina Alogbo, Joëlle Békhazi, Axelle Crevier, Ymane Hage, Elyse Lemay-Lavoie et Clara Vulpisi.

— Alexandre Pratt, La Presse

Course automobile  Indycar

McLaren reviendra en piste à plein temps l’an prochain

L’écurie de course britannique McLaren va participer à plein temps à partir de 2020 au championnat Indycar. McLaren va former un partenariat avec l’écurie Arrow Schmidt Peterson Motorsports (Arrow SPM) pour faire courir deux monoplaces propulsées par un moteur Chevrolet. La nouvelle entité sera baptisée Arrow McLaren Racing SP. SPM participe au championnat Indycar depuis 2001 et fait courir cette année les pilotes canadien James Hinchcliffe et suédois Marcus Ericsson. McLaren, plusieurs fois championne du monde en F1 et qui a également remporté les 24 heures du Mans ainsi que les 500 milles d’Indianapolis, n’a pas participé de manière régulière au championnat Indycar depuis 1979. 

— Agence France-Presse

Soccer

La plainte pour viol contre Neymar classée sans suite

Une juge de São Paulo a décidé de classer sans suite la plainte de viol visant Neymar, suivant les recommandations du parquet, qui a dit jeudi ne pas disposer de preuves suffisantes pour inculper le joueur. La magistrate Ana Paula Vieira de Moraes, du tribunal de São Paulo chargé des affaires de violence contre les femmes, « a accepté la recommandation du parquet et a demandé le classement de l’affaire », a confirmé hier à l’AFP une porte-parole de ce tribunal. L’attaquant vedette du Paris Saint-Germain était accusé par Najila Trindade Mendes de Sousa, une jeune mannequin brésilienne, de l’avoir violée le 15 mai dans un hôtel parisien. Neymar se dit innocent et affirme que la relation qu’il a eue avec la jeune femme était consentie. Il dit être « tombé dans un piège » et son père dénonce des tentatives d’extorsion.

— Agence France-Presse

Soccer

Rhian Wilkinson monte en grade

L’ancienne joueuse canadienne Rhian Wilkinson a été nommée entraîneuse-chef des équipes féminines de soccer U-20 et U-17.

Wilkinson, âgée de 37 ans, demeurera également adjointe de Kenneth Heiner-Møller au sein de l’équipe nationale.

Elle a passé 15 ans au sein de l’équipe nationale féminine, avec laquelle elle a été titularisée à 181 reprises, produisant 7 buts et 23 passes décisives. Elle a pris part quatre fois à la Coupe du monde et trois fois aux Jeux olympiques.

Avec l’équipe nationale féminine, elle a été entraîneuse adjointe au Championnat féminin de la Concacaf 2018 et à la Coupe du monde féminine de la FIFA, cet été en France. Elle a aussi été entraîneuse-chef à la Coupe du monde féminine U-17 de la FIFA, l’an dernier en Uruguay, où le Canada a terminé à la quatrième place.

« C’est un honneur incroyable de pouvoir diriger le pays que j’aime aux niveaux U-20 et U-17, a confié Wilkinson. J’ai eu la chance incroyable d’être accompagnée par des mentors pendant mon parcours comme entraîneuse. Canada Soccer a développé le programme Joueuse élite – entraîneuse élite, duquel j’ai grandement profité, et j’ai été guidée par John Herdman et par Kenneth Heiner-Møller, deux géants du soccer féminin. »

Originaire de Pointe-Claire, elle réside aujourd’hui à Vancouver, où elle a récemment occupé le poste d’entraîneuse-chef du programme élite féminin des Whitecaps de Vancouver.

Wilkinson entreprend un camp de six jours avec l’équipe U-20 demain, à Burnaby, en Colombie-Britannique.

— La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.