PETITES BÊTES

Un abécédaire de la santé animale

Dans les rêves les plus fous du Dr Sébastien Kfoury, une consultation durerait au moins quelques heures. Mais en pratique, il ne peut passer qu’une vingtaine de minutes avec ses clients abasourdis par la quantité d’informations et de termes médicaux à digérer au cours de la visite. C’est pour cette raison que le vétérinaire a choisi de s’atteler à l’écriture d’un livre auquel pourraient se référer les propriétaires de chiens, pour être mieux préparés et plus alertes au sujet de la santé de leur animal.

« Chaque fois que je rencontre des gens qui savent que je suis vétérinaire, ils ont toujours une foule de questions à me poser. Il y a peu de ressources fiables, surtout sur l’internet, où on trouve tout et son contraire. En lisant le livre, ils ont accès à tout ce qu’il y a dans ma tête ! », s’amuse Sébastien Kfoury, directeur des services professionnels à l’Hôpital vétérinaire Rive Sud.

Le vétérinaire et animateur des émissions Animo et Brigade Animo à Radio-Canada regrette surtout que le manque d’information mène à de nombreux abandons d’animaux. Peu au fait du type de chien qui leur conviendrait le mieux ou des coûts liés à l’adoption d’un nouveau compagnon, de nombreux propriétaires auraient pu faire les bons choix s’ils avaient été mieux informés.

« J’aimerais bien avoir tous les futurs propriétaires en consultation avant qu’ils achètent un chien pour éviter les faux pas. Comment est-ce encore possible d’abandonner un animal parce qu’on l’a acheté sur un coup de tête sans s’informer ? », lance-t-il.

SOS Vétérinaire propose ainsi une liste des accessoires à prévoir en vue de la venue de votre chien, un classement des races convenant le mieux aux personnes actives ou tranquilles ou encore des informations sur les problèmes communs de comportement.

Chapitres coup de cœur

SOS vétérinaire s’adresse autant aux personnes n’ayant jamais eu d’animal de compagnie qu’à celles qui s’y connaissent déjà un peu en santé animale.

Ainsi, le chapitre sur la visite périodique chez le vétérinaire a particulièrement retenu notre attention. Le Dr Kfoury y explique comment maximiser sa consultation en étant bien préparé. Il y décode les gestes faits sur votre animal, et décrypte la prise de température, l’écoute de la fréquence cardiaque, l’examen des yeux, des oreilles, etc. On en apprend également plus sur les vaccins, qui sont un à un passés au scanneur.

« Les gens pensent que je flatte l’animal. Le vétérinaire pose des questions en même temps qu’il effectue son examen et les gens ne savent pas vraiment ce qui se passe sous leurs yeux. Je voulais leur expliquer et aussi montrer que certains gestes peuvent être refaits à la maison pour surveiller leur animal. Je recommande surtout de regarder fréquemment dans la bouche de son chien : la maladie dentaire est très répandue et fait beaucoup souffrir. On peut aussi palper les côtes pour voir la quantité de gras qui s’y trouve, et les caresser pour sentir si des masses se sont formées ou non sur le corps de l’animal », précise le vétérinaire.

Autre chapitre coup de cœur, celui sur les maladies les plus répandues. On y retrouve les symptômes et les traitements des maladies touchant le plus nos compagnons à quatre pattes. Une référence de choix, surtout pour les accros des recherches sur Google dès que pitou se met à éternuer.

« Des clients viennent me voir en me disant que ça fait plusieurs mois que leur chien perd du poids, urine plus que la normale, etc. En ayant cette référence, ils auront peut être plus rapidement le réflexe de venir consulter et de traiter leur animal plus tôt. Quand je parle de diabète à un client, j’aimerais qu’il ne soit plus surpris que ça existe, tout comme la possibilité de traiter les maladies de la hanche. C’est un début d’information qui va leur permettre d’arriver chez le vétérinaire moins perdus et plus préparés », conclut Sébastien Kfoury.

SOS Vétérinaire sera en librairie le 25 septembre, et le Dr Kfoury s’apprête déjà à concocter la version féline de son ouvrage.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.