SORTIR

Qu’est-ce qu’on fait ce soir ?

LE RESTO

Candide

La Petite Bourgogne foisonne de nouvelles tables, toutes plus attirantes les unes que les autres. Établi dans le quartier depuis peu, le Candide en fait partie.

C’est quoi ? Après des mois de rénovation, cet ancien presbytère s’est métamorphosé en un lieu où le plaisir prime. Vestiges du passé, le bois et la brique confèrent chaleur et authenticité à la salle à manger autrement modernisée par quelques touches plus industrielles. Près d’une cinquantaine de convives peuvent prendre place dans cet endroit où l’on se sent immédiatement bien.

C’est qui ? L’idée de ce resto a émergé dans l’esprit de John Winter Russell, reconnu pour son obsession pour les produits locaux. Dans les dernières années, on a pu voir le jeune chef dans les cuisines du Pastaga, de la Salle à manger et du Van Horne, où il s’est particulièrement illustré. Il a su s’entourer d’une équipe tout aussi passionnée que lui, dont fait partie la sommelière Emily Campeau.

Qu’est-ce qu’on y mange ? Si la carte est courte, c’est que l’équipe en cuisine se fait un honneur de travailler les plats avec grande précision. Chacun d’entre eux nous fait découvrir des ingrédients de saison qui nous mènent hors des sentiers battus : de l’épinette, de la camerise ou des épinards de mer peuvent ainsi parsemer ici et là le menu.

551, rue Saint-Martin Petite Bourgogne, Montréal

L’APÉRO SELON MARIE-JOSÉE BEAUDOIN

Marie-Josée Beaudoin fera paraître ce printemps L’heure de l’apéro, un livre qui transformera ce moment béni de la journée, grâce à ses mille et une idées à boire et à grignoter. Rencontre avec la sommelière.

Comment êtes-vous devenue sommelière ? Comme je suis la fille d’un restaurateur, j’ai littéralement grandi dans les restaurants et je travaille dans ce milieu depuis que j’ai 15 ans. La passion du vin m’est venue un peu plus tard, dans la vingtaine, après des études en gestion à l’ITHQ. Je suis alors partie en France pour suivre une formation dans ce domaine. À mon retour, j’ai combiné mon amour de la restauration à celui du vin en œuvrant dans des établissements réputés de Montréal, comme Chez L’Épicier, Laloux, Les 400 Coups et aujourd’hui chez Patrice Pâtissier.

Comment a germé le concept de ce livre ? Je l’avais en tête depuis plusieurs années. Dans les restaurants où j’ai travaillé, j’ai constaté que plusieurs personnes ne savaient pas quoi commander en guise d’apéro. J’avais donc envie de partager mes idées de cocktails et de vins pour bien commencer une soirée. J’avais par exemple envie de faire découvrir des vins blancs provenant de régions méconnues de la Grèce et de l’Autriche ou encore des vins du Québec.

À quoi ressemblerait pour vous un apéro parfait ? Il y aurait assurément du vin mousseux ou du champagne… j’adore les bulles ! Elles sont tellement festives et donnent le ton à une belle soirée. En plus, d’excellents vins mousseux sont aujourd’hui accessibles à tous les budgets. J’aime aussi beaucoup l’aspect convivial de l’apéro. J’aime qu’il y ait des plats au centre de la table dans lesquels chacun peut se servir. Dans le livre, j’ai un faible pour la trempette au ricotta proposée par Patrice Demers et pour le popcorn piquant du chef Éric Dupuis. Ce sont des recettes qui sont délicieuses avec un verre de… mousseux !

L’heure de l’apéro, Éditions de l’Homme 24,95 $, en librairie le 4 mai

SALIVEZ en visitant le site de Patrice Pâtissier

SOIF GOURMANDE

Aux quatre coins de Montréal, les bars dont le menu n’a rien à envier, ou presque, aux grands restos se multiplient. Voici quelques établissements où le plaisir de boire se conjugue à celui de manger.

Mayfair Ce lieu nous transporte dans le Londres de l’époque victorienne. Avec des cocktails concoctés à base de thé et des plateaux gourmands, c’est l’heure du thé à tout moment.

451, rue Rachel Est Plateau-Mont-Royal

Henrietta Le Baldwin Barmacie a fait place à une chic taverne. Un cocktail à la main, on s’y délecte de plats d’influence portugaise : sandwich piri-piri, pieuvre braisée ou popcorn épicé au fromage.

115, avenue Laurier Ouest Outremont

Bar Palco Sa carte des cocktails offre de belles surprises (le Rose des champs mêle tequila, eau de rose, sirop d’hibiscus et prosecco), et plusieurs plats plairont aux végétariens (burgers et gratin de chou-fleur et quinoa).

4019, rue Wellington Verdun

Watts Ici, on accompagne notre verre d’une pizza. On en retrouve des toutes simples et d’autres qui assouvissent nos goûts de luxe (dont celle au saumon fumé, palourdes, bacon et roquette).

351, rue Roy Est Plateau-Mont-Royal

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.