PLAN LARGE

Plan large

Chaque semaine, notre journaliste propose un panorama de l’actualité cinématographique.

Festival international du film black de Montréal

Parmi les temps forts de ce festival, qui se tiendra du 28 septembre au 2 octobre, mentionnons le film d’ouverture, Maya Angelou and Still I Rise, de même que la visite de Spike Lee à l’occasion de la présentation de Michael Jackson’s Journey from Motown to Off the Wall. Le cinéaste répondra aux questions du public.

Le Cinéma Beaubien a 15 ans

Il a failli disparaître avec tous les autres cinémas que la chaîne Cineplex Odeon a sacrifiés au début des années 2000, mais la population de Rosemont en a décidé autrement. Aujourd’hui, le Cinéma Beaubien constitue un phare pour les amateurs de films autres qu’américains, de même que pour ceux qui préfèrent fréquenter des complexes cinématographiques à dimension plus humaine. 

Une soirée-bénéfice très courue a eu lieu mardi pour célébrer le 15anniversaire de cette entreprise modèle. Pour l’occasion, le directeur général, Mario Fortin, a dévoilé une nouvelle signature et a présenté un nouveau site web (en ligne d’ici quelques semaines). À court terme, le Beaubien annoncera aussi le lancement d’un programme d’abonnement commun avec le Cinéma du Parc afin de répondre à la demande des cinéphiles.

Gros plan sur le cinéma nordique

Dans le cadre d’un événement organisé par Ciné Tapis Rouge, le Cinéma du Parc propose, du 23 au 28 septembre, un volet consacré au cinéma nordique. Projections thématiques, rétrospective de courts métrages et soirée ciné-concert sont prévues au programme. 

Pendant ce temps, à Rimouski…

Après avoir accueilli le cinéaste Michel Gondry, qui s’est déplacé afin d’aller présenter Microbe et Gasoil, sa plus récente offrande, le Carrousel international du film de Rimouski bat son plein jusqu’à dimanche.

Les sorties en salle du 30 septembre

Deepwater Horizon (Crise à Deepwater Horizon) de Peter Berg

Écartée de Lawrence Côté-Collins

Gun Runners (Arile et Matanda) d’Amjali Nayar

Masterminds (Les grands génies) de Jared Hess

Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children (Miss Peregrine et les enfants particuliers) de Tim Burton

Queen of Katwe de Mira Nair

Un petit boulot de Pascal Chaumeil

Un homme de danse de Marie Brodeur

Waseskun de Steve Patry

Rétrospective Antonioni

Jusqu’au 5 octobre, la Cinémathèque québécoise propose une grande rétrospective des longs métrages de Michelangelo Antonioni. Une belle – et rare – occasion de revoir sur grand écran des chefs-d’œuvre comme L’avventura, La Notte, Blow Up, L’éclipse, Zabriskie Point et quelques autres.

Une forte représentation québécoise à… Hambourg

Pas moins de sept longs métrages québécois seront présentés au FilmFest Hamburg, en Allemagne, lequel se tiendra du 29 septembre au 8 octobre : Juste la fin du monde (Xavier Dolan), Nelly (Anne Émond), Two Lovers and a Bear (Kim Nguyen), Écartée (Lawrence Côté-Collins), Prank (Vincent Biron), Maudite poutine (Karl Lemieux) et Iqaluit (Benoît Pilon). Ce dernier film, inédit chez nous, a tout récemment commencé sa carrière au festival Film By the Sea à Flessingue, aux Pays-Bas. 

« Ici, la marque de commerce cinéma du Québec” est devenue un signe de qualité et elle est synonyme d’un cinéma créatif et non conventionnel, a déclaré Kathrin Kohlstedde, directrice de la programmation. J’adore que parmi les réalisateurs, on trouve non seulement des habitués du festival, mais également une nouvelle génération. Cela démontre le grand potentiel créatif de la Belle Province ! »

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.