1

Sarah Thomas deviendra, dimanche après-midi, la première femme de l’histoire à arbitrer durant un match éliminatoire dans la NFL alors qu’elle sera à son poste de chef de ligne (down judge) lors du match opposant les Chargers de Los Angeles aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre, à Foxborough.

Incroyable mais vrai !

Voie rapide

Ce gars a trouvé la façon de s’amuser dans les rapides… quand il n’y a pas de rapides !

La Presse

Ski alpin

Vonn devra patienter

Le retour de l’Américaine Lindsey Vonn sur le circuit de la Coupe du monde sera retardé d’au moins une semaine. La descente et le super-G qui devaient être présentés au complexe alpin autrichien de St. Anton ce week-end ont été annulés en raison d’un enneigement excessif, a annoncé hier la Fédération autrichienne de ski. Quelque trois mètres de neige sont tombés sur la station tyrolienne ces derniers jours et « jusqu’à un mètre supplémentaire » est attendu d’ici au week-end. « Le risque d’avalanche est élevé et la sécurité des agents travaillant sur les pistes ne peut plus être garantie », a souligné la fédération. Vonn prévoyait faire son retour à la compétition cette semaine après avoir raté le début de la saison en raison d’une blessure à un genou. Les prochaines épreuves de vitesse auront lieu à Cortina d’Ampezzo, en Italie, les 19 et 20 janvier.

— Agence France-Presse et Associated Press

Football  NFL

Postes pourvus

Le directeur général des Broncos de Denver, John Elway, a choisi son nouvel entraîneur-chef : Vic Fangio, qui était le coordonnateur à la défense des Bears de Chicago, selon ce qu’une source proche du dossier a indiqué à l’Associated Press. Fangio deviendra le quatrième entraîneur-chef du club en six saisons. Il remplacera Vance Joseph, qui a conduit les Broncos à leurs premières saisons perdantes consécutives depuis 1971 et 1972. Les Browns de Cleveland auraient par ailleurs embauché Freddie Kitchens au poste d’entraîneur-chef. Kitchens, qui a connu un excellent passage de huit semaines comme coordonnateur à l’attaque intérimaire des Browns, sera le neuvième entraîneur-chef de l’équipe depuis 1999. Le réseau ESPN a en premier annoncé l’embauche. Les Jets de New York auraient jeté leur dévolu sur Adam Gase, qui a dirigé les Dolphins de Miami pendant trois saisons.

— Associated Press

Football  NFL

Reid n’aurait pas été « ciblé »

La NFL et l’Association des joueurs de la NFL (NFLPA) ont assuré qu’Eric Reid, des Panthers de la Caroline, n’avait pas été la cible d’un nombre excessif de tests antidopage. Dans un communiqué commun publié hier, la Ligue et le syndicat ont indiqué qu’un administrateur indépendant a confirmé que Reid avait dû se soumettre à un nombre « normal » de tests antidopage cette saison. « Il n’y a pas de preuve qu’il a été ciblé », peut-on y lire. Reid a déclaré en décembre avoir fait l’objet de sept tests antidopage. Le demi de sûreté croit que la Ligue l’a ciblé en raison de la poursuite pour collusion qu’il a déposée contre le circuit. Il prétend dans cette poursuite que les propriétaires d’équipes de la NFL se sont ligués contre lui en raison de son appui à son ex-coéquipier des 49ers de San Francisco Colin Kaepernick, avec qui il s’agenouillait pendant l’hymne national afin de protester contre les injustices raciales et sociales.

— Associated Press

Tennis Internationaux d’Australie

Auger-Aliassime éliminé

Le Québécois Félix Auger-Aliassime a été éliminé au deuxième tour du volet des qualifications des Internationaux de tennis d’Australie, hier.

Deuxième tête de série des qualifications et 106e joueur mondial, Auger-Aliassime s’est incliné devant l’Américain Christopher Eubanks (171e), qui l’a emporté 7-6 (4) et 6-3 en 1 heure 15 minutes.

De quatre ans l’aîné d’Auger-Aliassime, Eubanks, âgé de 22 ans, un géant de 6 pi 7 po, a été presque intouchable au service, ne cédant que deux chances de bris au Québécois, toutes deux en deuxième manche.

À ces occasions, lors des premier et cinquième jeux de la manche, il a su tirer son épingle du jeu pour protéger son service.

Par ailleurs, il a inscrit son seul bris au huitième jeu de la deuxième manche, et ce, à sa première occasion de percer le service d’Auger-Aliassime, qui ne lui avait laissé que des miettes jusque-là.

Une faute directe d’Auger-Aliassime au revers a permis à Eubanks de se donner une avance de 5-3.

Après avoir vu son jeune adversaire sauver une première balle de match au terme d’un échange de 14 coups, Eubanks a gagné à la suite d’une autre erreur d’Auger-Aliassime au revers.

Lors de la manche initiale, les deux jeunes adversaires avaient été solides au service, alors qu’ils n’avaient concédé que cinq points chacun pour provoquer un jeu décisif.

Auger-Aliassime devait cependant accorder un mini-bris dès le premier point, à la suite d’une erreur directe au coup droit, et le Québécois n’a jamais été en mesure de récupérer ce point perdu.

Au total, Eubanks a inscrit 11 as, contre 10 pour Auger-Aliassime, et il a commis cinq doubles fautes, contre une seule pour le Québécois.

Eubanks a par ailleurs réussi 24 coups gagnants contre 23 fautes directes, des statistiques semblables à celles d’Auger-Aliassime (18-17).

Plus tard hier, l’Ontarien Peter Polansky a franchi une étape additionnelle vers le tableau principal à la suite de sa victoire en trois manches, 6-2, 6-7 (6) et 6-3, contre le Slovène Blaz Rola. Le duel a duré 2 h 25 min.

Après avoir laissé filer une balle de match lors du bris d’égalité, le Canadien de 30 ans, 10e tête de série du tableau des qualifications, a réagi avec autorité en concrétisant deux bris de service lors de la manche décisive.

Polansky, 118e joueur mondial, a aussi bénéficié de l’aide de Rola, qui a commis 49 erreurs directes, contre 25 pour le Canadien.

En troisième ronde demain, Polansky croisera le fer avec l’Australien Thanasi Kokkinakis pour une place dans le tableau principal.

L’Ontarienne Bianca Andreescu, qui a profité de l’abandon de la Britannique Katie Swan pour atteindre le deuxième tour des qualifications, affrontait la Grecque Valentini Grammatikopoulou la nuit dernière.

— La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.