Théâtre

Échos de scène

Tous les mardis, La Presse+ présente les actualités de la semaine dans le monde du théâtre et de la danse. Premières, coups de cœur, spectacles en tournée et pièces à voir. La scène se passe ici et maintenant.

Marcelle Dubois

Portraits de quartier

Pour créer Habiter Villeray, Marcelle Dubois a fouillé pendant un an son quartier et rencontré ses habitants. « Cela donne des portraits de tissu urbain, dit l’auteure et directrice artistique des Écuries. C’est une prise de parole théâtrale assez simple et conviviale avec de la musique, des photos et du texte. » Voyons voir.

Aux Écuries le 17 mars à 13 h 30 et à 19 h. L’entrée est gratuite.

Première

Les manchots d’Olivier Kemeid

Le nouveau directeur du Quat’Sous, Olivier Kemeid, présente sa plus récente pièce chez lui. Les manchots parlent du spectacle de la guerre, celle que l’on vit en pleine rupture amoureuse et que l’on voit/entend d’une chambre d’hôtel. L’auteur met en scène et dirige, entre autres, Paul Ahmarani et Larissa Corriveau.

Au Quat’Sous jusqu’au 1er avril

Le chiffre de la semaine

2084

C’est le nombre de productions scéniques répertoriées des œuvres de Michel Tremblay partout dans le monde, dont 616, en 22 langues, pour Les belles-sœurs uniquement. Albertine en cinq temps arrive au deuxième rang du palmarès Tremblay, avec 186 productions dans le monde.

— Luc Boulanger, La Presse

Source : Serge Bergeron (mars 2017)

Danse

Le cycle de la vie selon Cruz

La chorégraphe Lina Cruz est à l’affiche en programme double, avec deux œuvres s’intéressant aux cycles de la vie et du temps : le solo Tic-Tac Party, dansé par Geneviève Robitaille, et Ylem, une pièce pour trois danseurs. Cette dernière, dont le titre évoque le nom donné par Aristote à la substance fondamentale au cœur de la matière, a été créée spécialement pour le collectif torontois Throwdown Collective.

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse

À l’Édifice Wilder du 15 au 18 mars

tournée internationale

887

La tournée internationale de la pièce 887 de Robert Lepage se poursuit cette semaine à New York, plus précisément à la renommée Brooklyn Music Academy (BAM). Prix de la meilleure pièce de 2016 attribué par les critiques à Montréal, 887 a été créée en 2015 en France, puis s’est promenée notamment à Toronto, Tokyo, Paris et Melbourne. Robert Lepage la présentera le 30 mars à Sherbrooke avant de reprendre la route internationale.

Coup de cœur

Ivresse, l’autre déclin

« On se l’est dit en live. » Pas besoin de le vivre, encore moins de le ressentir. Voilà l’époque résumée en langage Réseaux sociaux 101. Les spectateurs d’Ivresse sont dispersés en quatre focus groups auxquels aucun buzzword n’est évité. Les acteurs font partie des cercles de discussion dans ce spectacle immersif. Le texte de l’Allemand Falk Richter frappe fort au plexus solaire des relations rendues impossibles dans cette humanité en déclin. Alexis Lefebvre y est étincelant !

Au Théâtre La Chapelle jusqu’au 18 mars

Théâtre

Aussi à l’affiche

Caligula d’Albert Camus, mise en scène de René Richard Cyr. Au TNM jusqu’au 11 avril. 

La cantate intérieure de Sébastien Harrisson, mise en scène d’Alice Ronfard. Aux Écuries jusqu’au 18 mars.

Prendre place, une série de performances internationales (Australie, États-Unis, Royaume-Uni et Canada). Au M.A.I. du 16 au 25 mars.

La cloche de verre de Sylvia Plath, mise en scène de Solène Paré. Au Prospero jusqu’au 1er avril.

Dehors de Gilles Poulin-Denis, mise en scène de Philippe Ducros. Au Théâtre d’Aujourd’hui jusqu’au 25 mars.

Sylvie aime Maurice de Florence Longpré et Nicolas Michon. À La Licorne jusqu’au 25 mars.

Kim’s Convenience d’Ins Choi, mise en scène de Weyni Mengesha. Au Centre Segal jusqu’au 19 mars.

Ne m’oublie pas de Tom Holloway, mise en scène de Frédéric Dubois. Chez Duceppe jusqu’au 25 mars. 

Don Juan revient de la guerre d’Ödön von Horváth, mise en scène de Florent Siaud. Au Prospero jusqu’au 25 mars. 

Irène sur Mars de Jean-Philippe Lehoux. À la salle Jean-Claude Germain du CTDA jusqu’au 23 mars

Le déclin de l’empire américain, adaptation d’Alain Farah et Patrice Dubois, mise en scène de Patrice Dubois. À Espace Go jusqu’au 1er avril.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.