réSultats trimestriels

Les activités internet de Cogeco se démarquent

La vigueur des résultats financiers et du nombre d’abonnés d’Atlantic Broadband, la principale filiale américaine du fournisseur de services de câble et d’internet Cogeco Communications, étonne les analystes.

Les firmes RBC Dominion valeurs mobilières et Canaccord Genuity ont souligné que Cogeco avait ajouté plus de 14 000 abonnés à ses services internet aux États-Unis au cours du troisième trimestre clos le 31 mai.

Elles ont également noté que les perspectives préliminaires de Cogeco pour l’exercice 2020, qui commencera le 1er septembre, étaient légèrement meilleures que prévu en raison de la performance d’Atlantic Broadband.

Cependant, les analystes ont indiqué que les résultats globaux du troisième trimestre comprenaient aussi une performance plus faible que prévu des activités canadiennes de câblodistribution et d’accès internet de Cogeco dans le sud du Québec et en Ontario.

Cogeco Communications a annoncé, tard mercredi, avoir réalisé un chiffre d’affaires de 587,3 millions pour son troisième trimestre, en hausse de 3,6 % par rapport à l’année précédente.

Après ajustements pour tenir compte des effets positifs des taux de change, ces revenus affichaient une croissance de 1,7 % pour atteindre 10,8 millions.

Le bénéfice net s’est élevé à 182 millions, incluant 82,45 millions provenant d’activités abandonnées qui ont été vendues. Le bénéfice par action s’est établi à 3,59 $, dont 1,65 $ attribuable aux activités abandonnées.

REVUE BOURSIÈRE

Le Dow Jones clôture au-dessus de 27 000 points, une première

À Wall Street, l’indice Dow Jones a terminé pour la première fois au-dessus des 27 000 points et le S&P 500 a également battu un record hier, tous deux à nouveau soutenus par la perspective d’une Banque centrale américaine accommodante. — Agence France-Presse

réSultats trimestriels

Sans 737 MAX, Delta s’envole

Delta Air Lines a enregistré des résultats « records » au deuxième trimestre, marqués par un bond de plus de 39 % de ses profits, et a dans la foulée relevé ses prévisions annuelles, invoquant une forte demande dans le transport aérien. Le résultat net du groupe d’Atlanta a flambé de 39,3 % à 1,44 milliard de dollars lors des trois mois achevés le 30 juin, ce qui s’est traduit par un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels de 2,35 $, contre 2,25 $ attendus en moyenne par les analystes. Delta Air Lines est une des rares grandes compagnies aériennes américaines n’ayant pas actuellement dans sa flotte des Boeing 737 MAX, avion cloué au sol depuis mi-mars après deux accidents ayant fait 346 morts. — Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.