Hockey féminin Coupe Clarkson

Les Canadiennes en grande finale

Emerance Maschmeyer a repoussé les 17 tirs dirigés vers elle et les Canadiennes de Montréal ont enfilé l’aiguille à quatre reprises en deuxième période pour blanchir le Thunder de Markham 5-0, hier, au Complexe sportif Bell de Brossard, lors du troisième et dernier duel des demi-finales de la Coupe Clarkson. Les Canadiennes ont ainsi obtenu leur billet pour la grande finale, qui sera disputée le 24 mars au Coca-Cola Coliseum de Toronto. Après avoir éliminé les championnes en titre de la Ligue canadienne de hockey féminin, les Canadiennes seront en quête de leur deuxième championnat en trois ans. Elles croiseront de nouveau le fer avec l’Inferno de Calgary, tombeur des Furies de Toronto en trois rencontres. L’Inferno s’est incliné en finale devant la formation montréalaise en 2017.

— La Presse canadienne

Tournoi d’Indian Wells

Andreescu et Shapovalov avancent au tour suivant

Indian Wells, Californie — La Canadienne Bianca Andreescu n’a pas perdu de temps au troisième tour du tournoi d’Indian Wells, en Californie, hier.

Andreescu n’a eu besoin que de 56 minutes pour vaincre la Suissesse Stefanie Voegele en deux manches de 6-1 et 6-2, réussissant au passage cinq as.

L’Ontarienne de 18 ans affrontera la Chinoise Qiang Wang au tour suivant. Wang, 18e tête de série du tournoi, a peiné pendant près de trois heures avant d’avoir le meilleur 7-6 (4), 6-7 (4) et 6-3 sur la Belge Elise Mertens.

Andreescu, qui fait ses débuts à Indian Wells, connaît un très bon début de saison sur le circuit de la WTA, avec une fiche de 24-3.

Originaire de Mississauga, Andreescu s’est hissée au 60e rang du classement mondial, lundi dernier, après avoir atteint les demi-finales de l’Omnium du Mexique à Acapulco.

Le mois dernier, elle a également obtenu son premier titre de la WTA en carrière, remportant le tournoi de Newport Beach, en Californie. La jeune joueuse canadienne occupait le 152e échelon mondial au début de la saison.

Chez les hommes, le Canadien Denis Shapovalov s’est défait de l’Américain Steve Johnson en deux manches de 6-3 et 6-4 pour accéder au troisième tour du tournoi.

Shapovalov, 24e tête de série, a réussi huit as et il a eu besoin d’une heure et 21 minutes pour passer au tour suivant, où il affrontera le Croate Marin Čilić, 10e favori.

Le jeune joueur de 19 ans, qui a servi huit as à Johnson, retrouvera ses compatriotes Milos Raonic et Félix Auger-Aliassime au troisième tour.

Raonic affrontera l’Américain Marcos Giron, issu des qualifications, tandis qu’Auger-Aliassime se mesurera au Japonais Yoshihito Nishioka.

Serena abandonne

À son retour sur les courts après cinq semaines de repos, l’Américaine Serena Williams a été contrainte d’abandonner son match de troisième tour, hier à Indian Wells, en raison d’une maladie virale.

Williams a amorcé la rencontre en se procurant une avance de 3-0 contre l’Espagnole Garbiñe Muguruza, avant de concéder six jeux à son adversaire pour perdre la première manche 6-3.

« Elle a commencé à bien jouer et à être très dominante, a souligné Muguruza. J’ai dû ajuster un peu ma position sur le court, de la façon dont je renvoyais la balle, et ça m’a pris quelques jeux pour être capable de le faire. Je me sentais plus à l’aise par la suite. »

Muguruza est la seule joueuse à avoir battu les sœurs Serena et Venus Williams en finale de tournois.

Durant un changement entre les manches, Williams a demandé à voir son entraîneur. Après avoir discuté avec celui-ci, elle est retournée sur le terrain et elle a perdu le premier jeu de la deuxième manche avant de mettre un terme à la rencontre.

Williams disputait un premier tournoi depuis les Internationaux d’Australie, en janvier, lorsqu’elle s’est inclinée en quarts de finale.

Elle avait obtenu un laissez-passer à Indian Wells et avait battu la Biélorusse Victoria Azarenka 7-5 et 6-3, vendredi, lors de son premier match au deuxième tour.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.