ATTITUDE MODE

LA MAISON VÉRANDA

Cette résidence unifamiliale, réalisée par le cabinet Blouin Tardif Architecture Environnement, se veut intimiste et discrète. Elle nous réserve cependant bien des surprises, une fois à l’intérieur.

Situé dans un nouveau secteur boisé de Boucherville, le lotissement a joué un rôle important dans l’élaboration des plans. En plus de guider l’aménagement, les nombreux arbres du site ont été conservés afin de servir d’écran.

Le mot d’ordre ? Discrétion. Côté rue, les ouvertures marquent uniquement l’entrée et certaines fonctions. Ici, tout a été pensé dans le but de préserver l’intimité des occupants.

C’est vers le sud que la résidence s’ouvre véritablement, en mettant en valeur l’espace privé qui se déploie autour de la magnifique véranda. Le cœur de la maison abrite les espaces de vie, qui sont tous ouverts sur la cour. On y trouve la cuisine, la salle à manger et le séjour double hauteur.

La notion de plain-pied a été fondamentale dans l’élaboration de cette demeure. Les architectes ont su créer une dynamique intéressante entre l’intérieur et l’extérieur. Même à l’intérieur, les grandes portes de verre, le parement de sol en continu et les plafonds de cèdre offrent des échos du dehors.

La palette des matériaux extérieurs est simple et neutre : maçonnerie de brique d’argile locale et bois de cèdre. Cette résidence compte également de nombreux jeux de transparence, notamment dans l’aménagement extérieur, comme en fait foi le garde-corps en verre autour de la piscine.

À l’étage, on trouve un espace bureau, quatre chambres, une salle de bain et la buanderie. Isolée du reste, la chambre des maîtres possède ses propres quartiers avec sa grande salle de bain et une magnifique terrasse, tournée vers le boisé et le point d’eau en contrebas.

Sur le bord de la piscine, ou même à l’intérieur, la Maison Véranda offre le meilleur cadre qui soit pour des soirées estivales réussies. En toute intimité.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.