Tennis

Shapovalov grimpe dans le top 30

Eugenie Bouchard poursuit sa glissade au classement mondial

Denis Shapovalov a été le grand gagnant du tennis canadien la semaine dernière, sa performance au Masters de Madrid lui permettant de s’installer parmi le top 30 mondial. Mais la blessure subie par Eugenie Bouchard lui a fait très mal, puisqu’elle a perdu 51 rangs.

La participation de Shapovalov au carré d’as, où il s’est incliné devant le futur vainqueur, l’Allemand Alexander Zverev, lui a permis de grimper de 14 rangs, jusqu’en 29e place. Seul Milos Raonic, éliminé par le jeune prodige canadien en huitièmes de finale, le devance parmi ses compatriotes. Raonic pointe au 22e rang, en hausse de deux places.

La dernière semaine a été plutôt bonne pour les joueurs canadiens. Vasek Pospisil a progressé de 10 places, jusqu’au 78e échelon, tandis que Félix Auger-Aliassime a gagné quatre rangs et pointe en 185e place.

Chez les femmes, Bouchard a dû renoncer au tournoi de Cagnes-sur-Mer, en France, avant même de disputer un seul match en raison d’une blessure subie à l’entraînement.

La Montréalaise de 24 ans n’a donc pas été en mesure de défendre les 215 points de classement qu’elle avait gagnés en atteignant les quarts de finale du Masters de Madrid en 2017, avec pour résultat une chute brutale au classement, où elle pointe maintenant au 169e échelon.

Françoise Abanda est la Canadienne la mieux classée au 128e échelon, inchangé par rapport à la semaine précédente. Elle est suivie de Carol Zhao en 136e place, en hausse d’un rang.

Federer au sommet

Dans le haut des classements, il n’y a eu que très peu de mouvement, mais tout de même un important : à 36 ans, Roger Federer renoue avec le sommet, sans même avoir disputé un match !

C’est que Rafael Nadal avait tant de points à défendre après avoir gagné le tournoi de Madrid en 2017 que son exclusion en quarts de finale cette année l’a fait reculer d’un rang.

Le reste du top 6 est demeuré inchangé, avec Zverev, Grigor Dimitrov, Marin Cilic et Juan Martin del Potro qui suivent. Kevin Andersen et Dominic Thiem ont échangé leurs septième et huitième places. John Isner et David Goffin complètent le top 10.

Du côté de la WTA, Simona Halep, Caroline Wozniacki, Garbine Muguruza et Elina Svitolina ont conservé les quatre premières places. Karolina Pliskova est passée devant Jelena Ostapenko au cinquième rang, tandis que Caroline Garcia a conservé sa septième place.

Petra Kvitova a gagné deux échelons en huitième place, devant Venus Williams et Sloane Stephens.

Roland-Garros

Serena y sera

L’Américaine Serena Williams « jouera aux Internationaux de France » et « pour les gagner », a assuré hier son entraîneur Patrick Mouratoglou sur le site de la WTA après les doutes suscités par ses forfaits aux tournois de Rome et de Madrid. « Elle fait des progrès impressionnants », a affirmé le coach de la joueuse de 36 ans, de retour sur le circuit WTA en février après plus d’un an d’absence en raison de la naissance de sa fille. « Elle frappe déjà très bien la balle et son corps redevient comme il était. L’objectif, c’est qu’elle revienne encore plus forte qu’avant. »

— Agence France-Presse

Tournoi de Rome

Djokovic expéditif

Novak Djokovic est tranquillement entré en lice au tournoi Masters 1000 de Rome avec une victoire facile de 6-1 et 6-3 contre l’Ukrainien Alex Dolgopolov, hier, au premier tour. Alors qu’il a glissé au 18e rang mondial, son plus mauvais classement depuis octobre 2006, le Serbe a disputé un match sérieux, s’imposant en seulement 55 minutes. L’ancien numéro un mondial, en mal de confiance et de résultats, devrait pouvoir enchaîner puisqu’il aura un deuxième tour a priori facile, contre l’Italien Filippo Baldi ou le Géorgien Nikoloz Basilashvili, tous deux sortis des qualifications.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.